TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Synergie, alliance... balladins lance un appel aux chaînes volontaires et hôtels indépendants

l'interview de David Morel, Président de balladins



balladins qui compte 35 hôtels dans son réseau lance un appel aux chaînes volontaires et aux indépendants pour mettre en place des synergies et nouer des partenariats afin de jouer la carte de "l'entraide". David Morel, Président de balladins se dit ouvert à tous types d'échanges et de discussions.


Rédigé par le Mardi 15 Décembre 2020

TourMaG.com - Le secteur HCR (Hôtellerie, café, restauration) s'est mobilisé lundi 14 décembre 2020 à Paris pour demander au gouvernement de "laisser travailler" les professionnels du secteur pour reprendre le mot d'ordre lancé par le GNI et l'UMIH*... Vous inscrivez-vous dans ce mouvement ?

David Morel :
Oui nous nous inscrivons dans ce mouvement de contestation. Plusieurs de nos hôteliers de province ont fait le déplacement lundi pour participer à la manifestation. Malgré les aides importantes de l'Etat, nous sommes très pénalisés. L'activité est à la fois impactée par le manque de touristes, l'annulation de tous les événements et enfin par la fermeture des restaurants...

C'est très compliqué et le moral des gérants et propriétaires d'hôtels est au plus bas. Ce qui est difficile à gérer c'est le manque de visibilité.

D'ailleurs chez balladins notre support d'assistance aux hôteliers a changé de fonction. Nous apportons aujourd'hui un soutien moral ainsi qu'un support pour obtenir les aides et permettre aux entreprises de s'en sortir au niveau de la trésorerie.

Même si nous ne sommes pas sur les segments 4 et 5 étoiles qui sont les plus affectés par cette crise, l'impact reste important chez balladins.

TourMaG.com - Vous comptez 35 hôtels essentiellement sous contrat de franchises mais aussi de licences. Combien d'entre eux ont fermé leurs portes pour ce deuxième confinement ?

David Morel :
Nous avons un motif d'espoir, c'est que notre marque démontre de la résilience. Lors du premier confinement la moitié des établissements ont fermé leurs portes. Pour ce deuxième confinement seuls 10% des hôtels ont fermé, essentiellement ceux situés en région parisienne.

Nous avons la chance d'avoir essentiellement une clientèle franco-française, elle représente 80% de nos clients. Nous pouvons travailler actuellement mais moins. Ce qui nous freine c'est la fermeture des espaces de restauration. Cela impacte directement les taux d'occupation.

TourMaG.com - Après une crise d'une telle ampleur, comment voyez-vous l'avenir de l'hôtellerie ?

David Morel :
Cette crise va nous apprendre à agir différemment dans un futur proche. Il va falloir revoir l'hôtellerie de demain. La question sera de savoir comment et avec qui.

Selon moi, il faut s'allier. Je lance ici un appel aux chaînes volontaires et aux indépendants. Ce n'est pas un appel opportuniste, l'objectif est d'apporter un aide flexible et adaptable en fonction de chacun des hôteliers et des besoins nécessaires. Nous souhaitons discuter, échanger avec chacun d'eux pour apporter une aide réciproque.

L'heure n'est pas à la concurrence mais à l'entraide. Beaucoup d'hôtels indépendants vont mettre la clé sous la porte en 2021, des échéances financières vont tomber et il sera compliqué de rembourser.

C'est pourquoi nous souhaitons nous adapter aux différents profils. Il ne s'agit pas de changer d'enseigne mais de travailler sur les points forts de chacun. Nous sommes ouverts à toutes les discussions.

TourMaG.com - Comment optimisez-vous la distribution de vos établissements ? Expedia, Booking sont devenus incontournables...

David Morel :
Nous souhaitons diversifier nos sources de réservations. Notre partenariat avec Leboncoin fait partie de cette stratégie. Nous souhaitons aussi développer balladins.com. Les réservations y ont progressé et nous ne prenons aucune commission. Nous mettons des formations en place pour nos hôteliers sur ce sujet.

Expedia et Booking sont des partenaires mais il faut savoir diversifier ses canaux et les optimiser. En région parisienne un hôtelier a pu réduire ces taux de commission de 18%.

Nous sommes obligés de faire avec les OTA mais il faut savoir travailler avec eux à la bonne dose.

TourMaG.com - Comment voyez-vous 2021 ?

David Morel :
Avec le vaccin, nous allons peut-être accroître nos chances de retrouver des niveaux normaux à partir du 2e semestre 2020, mais cela dépendra de la reprise des salons et événements, de l'ouverture des restaurants et de la reprise du tourisme...


*Groupement National des Indépendants Hôtellerie et Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie

Reprise en Juin 2018 par deux collaborateurs, David Morel et Fabrice Beyer, l'enseigne balladins se positionne principalement sur des établissements classés 2 et 3 étoiles, en France et en Belgique.

Le réseau compte 35 hôtels dont une majorité en franchise et le reste en contrat de licences, une version light de la franchise.

En 2019 7 projets de franchises et 3 en licences étaient dans les cartons et ont été reportés en raison de la crise liée au covid-19.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1936 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance