TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Tendances : le paysage des réseaux sociaux va-t-il évoluer en 2020 ?

En 2020, TikTok pourrait faire son entrée en force dans les téléphones de la planète



Le monde merveilleux des GAFA est un cercle très cloisonné, peu de nouveaux arrivants et toujours les mêmes en haut du panier. Quasiment en situation de monopole dans le social media (réseaux sociaux), Facebook peut-il craindre l'incursion d'un concurrent ? Quel sera le paysage dans le secteur des réseaux sociaux en 2020 ? Décryptage.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 29 Novembre 2019

En 2020, TikTok pourrait faire leur entrée en force dans les téléphons de la planète - Depositphotos @Rawpixel
En 2020, TikTok pourrait faire leur entrée en force dans les téléphons de la planète - Depositphotos @Rawpixel
Le monde des réseaux sociaux a révolutionné nos vies, mais aussi la façon de communiquer des entreprises.

En l'espace d'une décennie le paysage médiatique mondial a été totalement bouleversé, à tel point que les marques du monde entier doivent être présentes sur l'ensemble de l'écosystème conçu ou acheté par Mark Zuckerberg.

Le créateur de Facebook ne s'est pas limité au célèbre mur, pour racheter par la suite Instagram puis Whatsapp.

Trois mastodontes en situation de quasi-monopole, représentant en tout quasiment 5 milliards de comptes pour une population totale de 7,7 milliards d'habitants.

Si l'hégémonie est totale, pourrait-elle être remise en cause au cours de l'année 2020 ? Ce ne sera sans doute pas le cas, même si YouTube continue d'agréger des utilisateurs, mais la concurrence pourrait venir d'un autre pays.

En effet, après avoir été téléchargé plus de 663 millions de fois en 2018, Tik Tok le réseau social chinois a même dépassé Instagram (seulement 444 millions de téléchargements cette même année), alors que Facebook garde la tête (711 millions de téléchargements).

Avec déjà des comptes par dizaines, il se pourrait bien que dans vos agences vous installiez prochainement une nouvelle application, pour séduire ou du moins toucher une nouvelle cible.

Va-t-il falloir se mettre à TikTok ?

En effet, alors qu'Instragm appuie sa potion de 5e réseau social avec 1 milliard d'utilisateurs actifs par mois, son avance pourrait fondre comme neige au soleil, avec l'arrivée en trombe de TikTok.

Son concept est simple, ce qui le rend viral. L'application permet de créer des clips vidéos déjantés, agrémentés d'effets visuels et audio.

Adoubé par les jeunes générations, notamment en Chine, TikTok s'exporte dans les pays occidentaux. Selon Talkwalker, les utilisateurs dépasseront le cap des 750 millions de personnes chaque mois.

De quoi se rapprocher du social média plébiscité par les acteurs du tourisme. Sa croissance est telle, que les responsables marketing regardent avec insistance sa montée en puissance.

Et d'après l'étude du cabinet de veille et d'analyse du web : "de grandes marques telles que Pepsi, Nike et Sony Music sont déjà en train de bâtir des communautés sur TikTok, en faisant appel à de nouveaux influenceurs pour créer du contenu et une base de fans dédiés à leur marque."

Les signaux démontrant l'émergence d'un nouveau mastodonte sont là, mais 2020 sera le premier test à grande échelle, pour l'entreprise chinoise, qui a ouvert son application au publicitaire seulement en janvier dernier.

Toutefois son accession au Top 10 du social démontre une chose : les internautes ne veulent plus être noyés dans une masse impersonnelle, mais appartenir à des communautés, pas nécessairement grande, mais surtout pertinente.

Il faut prendre soin des internautes et à la donnée

Si les réseaux sociaux sont devenus un réflexe pour bon nombre d'internautes ou de mobinautes, il convient de noter le front croissant de contestation pour bénéficier de fenêtres de déconnexion.

Conscient des problèmes de santé causés par une utilisation excessive de ces compagnons virtuels, les utilisateurs des applications prennent des mesures pour réduire le nombre d’heures qu’ils passent en ligne.

"Il ne s’agit pas d’une crise, mais plutôt d’un mouvement social dirigé par les consommateurs, puisque la grande majorité des mentions relatives à la dépendance aux médias sociaux se trouvent sur Twitter (63,9 %) plutôt qu’à la une des journaux," explique Talkwalker.

Ainsi, pour éviter de se retrouver avec des utilisateurs en moins, car ayant marre de voir des photos de plage et d'eau turquoise, alors qu'ils se trouvent en plein milieu de la Défense à Paris, il va sans doute falloir repenser sa présence digitale.

Publiez moins, mais mieux en "éveillant ainsi leur intérêt pour les possibilités qui s’offrent à eux dans le monde réel."

Certaines marques ont d'ores et déjà arrêtées de publier des contenus sur les réseaux pour se concentrer sur les conversations.

Dans le même thème, la protection des données sera un enjeu primordial pour 2020. La preuve en est la suspension d'Uber à Londres. La plateforme s'est vu suspendre sa licence en raison d'une fuite des données de ses utilisateurs.

"Je pense que les gouvernements et les organismes de réglementation devraient jouer un rôle plus actif. En actualisant les règles pour internet, nous pouvons préserver ses plus grands avantages (la liberté de s’exprimer pour le public et de construire de nouvelles choses pour les entrepreneurs), tout en protégeant la société contre des effets néfastes plus vastes," a déclaré Mark Zuckerberg, PDG de Facebook

Le RGPD (Règlement général sur la protection des données) n'a été qu'un pas en avant, rassurer les internautes sur leurs données sera un atout important.

Si les médias sociaux constituent un levier essentiel pour votre attractivité et votre notoriété, la portée des publications pourrait bien décroître à partir.

"Le taux de clics des publicités sur les médias sociaux est passé de 2,6 % au deuxième trimestre 2018 à 1,9 % au deuxième trimestre 2019", explique le cabinet.

Pour ne pas être le vilain petit canard sur les réseaux sociaux, il faut rester agile, ouvert, curieux, mais surtout original.

"Prenez des risques. Il y aura de nombreuses nouvelles opportunités qui finiront par occulter la publicité sur les médias sociaux et le référencement payant."

Vous pouvez accéder à l'ensemble de l'étude Hubspot et Talkwalker, en cliquant sur le lien suivant


Lu 2498 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Décembre 2019 - 15:51 Oceania Hotels : le site Internet fait peau neuve









Dernière heure










TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips