TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Tourisme : pont aérien entre New York et Londres à l'étude, et bientôt l'Europe ?

Les gouvernements des deux pays étudient la possibilité aux visiteurs de zones «à faible risque» de voyager



Voici une nouvelle qui pourrait faire espérer à une "libération du voyage" dans les semaines à venir. D'après le journal anglais "The Telegraph" les gouvernements américain et anglais travailleraient à la création d'un "pont aérien" sécurisé entre New York et Londres pour permettre au tourisme de repartir. Et l'Europe dans tout ça ?


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 28 Août 2020

Les gouvernements des deux pays étudient la possibilité aux visiteurs de zones «à faible risque» de voyager - Crédit photo : Radisson
Les gouvernements des deux pays étudient la possibilité aux visiteurs de zones «à faible risque» de voyager - Crédit photo : Radisson
Ce pourrait bien être le rayon de soleil de la semaine dans le secteur du tourisme, toujours battu par les 4 vents d'une tempête interminable.

En effet, selon les indiscrétions du journal anglais "The Telegraph", les gouvernements américain et anglais travailleraient sur la création d'un "point aérien" sécurisé entre New-York et Londres.

L'objectif est simple, il est de libérer le voyage et de permettre aux touristes de pouvoir traverser l'Atlantique.

"Il y a des discussions en cours à un niveau très élevé autour de l'ouverture de Londres et de New York.

Ils sont à un stade très précoce, mais il est vital de démarrer les affaires avec un partenaire commercial majeur, d'autant plus que nous approchons du Brexit,
" a déclaré une source au Telegraph.

L'Angleterre étudie la possibilité de "couloirs de déplacement régionaux"

Alors que la quarantaine est toujours obligatoire, les autorités travailleraient pour modifier les règles entre ses deux villes, dans un premier temps pour supprimer la période d'isolement.

Les autorités des deux pays tablent sur l'instauration d'exception entre des villes où le virus circule assez peu, même dans des pays très touchés.

Dans le New York Post, le secrétaire britannique aux Transports, Grant Shapps, a confirmé la semaine dernière que les ministres étudiaient la possibilité de "couloirs de déplacement régionaux" pour permettre des vols sans quarantaine à partir de zones "à faible risque" dans des pays à taux d'infection élevés.

Si pour le moment les discussions ne concernent que les habitants de Londres et de New York, il se peut que le débat s'élargisse dans les semaines à venir à l'ensemble des citoyens de ces deux pays.

Pour le moment, aucune piste n'a fuité sur des tractations entre l'Europe et les Etats-Unis sur un modèle similaire...

Lu 2655 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Celine le 29/08/2020 12:14
Et ouvrir le monde à tous , tout simplement ? Y en a marre de ces sélections , ouvertures des frontières par affinités politiques. Le touriste basique ne va pas forcément se ruer , il y a la crise économique , le chomage .. Ca me fait doucement rire , quand ils pensent arranger les problèmes économiques en n'acceptant qu'une sélection ! Sorte de racisme des temps moderne , car le "bâton dans le nez" avant le voyage , on peut tous le faire , pas besoin d'avoir telle ou telle nationalité !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex