TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Travelski : "La flexibilité des conditions commerciales ? Obligatoire, dans l'ère post-covid !"

Le Groupe lance une nouvelle marque et proposera la montagne l'été



Travelski affûte ses offres et ses carres, en proposant flexibilité et réassurance à ses clients afin de préparer, dans le contexte inédit de la situation sanitaire en France, la saison hiver. Le leader du ski tout compris, réfléchit également à quelques sorties de pistes tout en contrôle pour proposer la montagne en été et de nouvelles expériences hors ski en hiver.


Rédigé par le Lundi 16 Novembre 2020

Résidence SKISIMM Classic : Si tout a été fait pour anticiper, les réservations de dernière minute joueront également les premiers rôles dès les barrières levées.  - Photo Travelski
Résidence SKISIMM Classic : Si tout a été fait pour anticiper, les réservations de dernière minute joueront également les premiers rôles dès les barrières levées. - Photo Travelski
"Nous sommes plutôt confiants sur la possibilité d'ouverture des stations de ski au 19 décembre", lance Yariv Abehsera, président et fondateur de Travelfactory au lendemain de l'allocution de Jean Castex, le Premier Ministre, jeudi 12 novembre 2020.

"Nous nous attendions à des mesures plus dures, plus contraignantes et nous ressortons de ce discours en nous disant qu'il y a plus de chances d'ouverture maintenant qu'avant", estime-t-il.

Signe encourageant : l'appétence des Français pour les vacances ne semblent pas fléchir.

"La fréquentation sur notre site est loin d'être au point mort. Les Français regardent les possibilités, nous enregistrons 55% des requêtes de l'an dernier en trafic naturel", explique Michaël Médioni, directeur France, Belgique et Suisse de Travelski.

Autre point positif, l'activité n'est pas à l'arrêt comme pour le premier confinement : "nous sommes à entre 20% et 30% de notre chiffre d'affaires versus 2019", ajoute Yariv Abehsera.

"Le tourisme va enfin s'aligner sur le retail"

Pour remplir au plus tôt les carnets de commandes hiver, Travelski a choisi dès le 15 août dernier de jouer la carte de la souplesse.

Résultat : au 30 octobre 2020, les réservations étaient en avance par rapport à 2019.

"Nous avons joué la totale flexibilité pour inciter les clients à réserver", explique le fondateur du Groupe. Pour lui, ces nouvelles conditions de ventes vont perdurer dans l'ère post-covid.

"On a beau critiqué Booking, pourquoi la plateforme a-t-elle tant de succès ? Ils ont disrupté le marché. Le tourisme va enfin s'aligner sur le retail. Quand on achète ses chaussures en ligne, on peut facilement les essayer et les renvoyer. Les consommateurs ont pris des habitudes qu'ils devront retrouver dans le tourisme", analyse-t-il.

Pour Michaël Médioni, cette souplesse a porté ses fruits. "Nous pouvons dire que nous étions en croissance en septembre et octobre par rapport à un marché en retrait. Et si nous redoutions avec le confinement une vague d'annulations, nous constatons que les clients maintiennent leurs séjours.

Nous avons 3% à 4% d'annulations en plus par rapport à une année classique. Les clients sont plus optimistes que nous !"


Ainsi depuis la mi-août, les clients versent seulement 1% d'acompte à la réservation et ont la possibilité d'annuler pour toute cause jusqu'à J-45, un délai porté à J-15 depuis le 15 octobre.

L'échéance peut même être réduite à J-1 pour ceux qui souscrivent l'assurance Zen proposée en partenariat avec Assurinco.

"Pour les motifs liés au Covid ou aux décès, nous remboursons en cash sous 72h, pour d'autres causes nous proposons un bon à-valoir valable 12 mois", précise le directeur France à propos de l'assurance Zen.

Travelski : la montagne aussi en été dès 2021 ?

Yariv Abehsera -DR
Yariv Abehsera -DR
Si tout a été fait pour anticiper, les réservations de dernière minute joueront également les premiers rôles dès les barrières levées.

"Il y aura de nombreuses ventes de dernière minute pour Noël, mais il y aura aussi un grand vent d'optimisme pour réserver les vacances de février et un phénomène de comblement des réservations".

Pour rester dans la course, Travelski ne compte pas rester les deux pieds sur le même ski. Le site pourrait bel et bien s'ouvrir aussi à la montagne en été.

La saison 2019 a séduit de nouveaux adeptes que le leader du ski tout compris aimerait aussi convertir hors des pistes enneigées.

"Avec la crise liée au covid, la montagne a gagné de nouveaux clients aux moyens plus importants et qui avaient l'habitude de partir à l'étranger. Pour résumer, elle a gagné des CSP+.

Ces derniers ont découvert une offre et un territoire d'exception. Ces clients gagnés par la contrainte, nous allons les garder. Nous le voyons très clairement chez Travelfactory. Et nous pensons que Travelski peut légitimement proposer à ses clients la montagne aussi l'été. Ils sont dans l'attente d'une véritable offre",
précise Yariv Abehsera.

"Nous nous posions la question depuis deux ou trois ans", ajoute Michaël Médioni. "Avec les avoirs émis lors du premier confinement, nous avons pu constater qu'il y avait une demande pour des séjours été. Nous devrions proposer cette offre dès 2021."

Une nouvelle marque tournée vers les expériences

Michaël Médioni - DR
Michaël Médioni - DR
A l'écoute des tendances, Travelfactory souhaite également s'ouvrir à d'autres formes de glisse et d'activités l'hiver. Une nouvelle marque vient ainsi de voir le jour : Yoonly.

"L'objectif est de proposer la montagne l'hiver autrement, en ayant comme porte d'entrée des expériences : ski de randonnée, cours de cuisine et ski, bien-être, freestyle, nature... Nous avons mené une étude avec Roland Berger qui montre que 25% des personnes qui viennent à la montagne l'hiver ne skient pas", explique le président du Groupe.

Le site Yonnly.eu déjà en ligne bénéficiera d'un "corner" chez son grand frère Travelski pour bénéficier du carrefour d'audience.

En complément, Travelski proposera aussi des activités hors ski dans son tunnel de réservation.

Le groupe Travelfactory affichait pour l'exercice 2019-2020, clos le 30 septembre 2020, un recul de 25% de chiffre d'affaires.

Malgré cette baisse, la crise liée au covid-19 pourrait amener de nouvelles opportunités aux acteurs de la montagne, que Travelski semble bel et bien décidé à saisir...

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2677 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance