TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


UMIH : "J'appelle tous les hôtels à ouvrir leurs restaurants, donc à la désobéissance !"

Interview de Laurent Duc, le président UMIH Hôtellerie



Totalement sinistrés et privés de clientèle, les hôteliers français ont appris que l'hiver ne sera pas à la fête, ni aux fêtes d'ailleurs. Les stations de ski ne devraient pas rouvrir, les restaurants et les bars non plus. Dans ces conditions, nous avons appelé Laurent Duc, le président UMIH Hôtellerie pour faire un point sur la situation. Ce n'est peu dire que le représentant était passablement énervé...


Rédigé par le Mercredi 25 Novembre 2020

Interview de Laurent Duc, le président UMIH Hôtellerie suite à l'allocution d'Emmanuel Macron - Crédit photo : Depositphotos @ifeelstock
Interview de Laurent Duc, le président UMIH Hôtellerie suite à l'allocution d'Emmanuel Macron - Crédit photo : Depositphotos @ifeelstock
TourMaG.com - Quel est votre sentiment au lendemain de l'allocution du Président ?

Laurent Duc :
Mon sentiment global suite à ce discours est que Bruno Le Maire est la voiture-balai d'Olivier Véran.

Ce dernier laisse tomber des miettes, et le ministre de l'Economie essaye de recréer une structure économique nationale, pour éviter l'effondrement.

Cela devient insupportable. Quand j'entends ce que j'ai entendu hier, ça me rend fou de rage. Le président Macron n'a même pas parlé des hôtels, où vit-il ? Près de 70% des hôtels de Paris sont fermés et ça ne dérange personne.

TourMaG.com - Vous êtes très énervé par l'absence de clarté du Président...

Laurent Duc :
Au-delà de la clarté, c'est l'absence de cohésion dans les décisions du chef de l'Etat qui m'exaspère.

Il faut laisser la restauration assise ! Actuellement mon hôtel ressemble à un monastère, les quelques clients que j'ai vont dans leur cellule puis nous ne les voyons plus.

C'est d'une tristesse à mourir, nous n'avons personne. Nous avons trois clients et ils ne peuvent pas manger dans une salle de restauration. J'appelle déjà tous les hôtels à ouvrir leurs restaurants, pour les résidents, donc à la désobéissance.

Nous avons attaqué au Conseil d'Etat cette décision, car il n'y a pas de raison que le Sénat ait son restaurant, que les internats aient des réfectoires, comme les prisons que nous ne puissions pas rouvrir nos restaurants.

A votre avis, les clients font quoi le soir ? Ils se font livrer par Delivroo, alors qu'il y a plus de risques.

"Notre souci est que nous allons crever d'un 3e confinement"

TourMaG.com - Que pensez-vous de la décision de ne pas rouvrir les stations de ski ?

Laurent Duc :
C'est une incohérence totale. Ils ne vont pas rouvrir les remontées mécaniques, mais les entrées des stations ne seront pas bloquées.

40% des logements dans ces villages appartiennent à des Lyonnais qui monteront durant les vacances. Ils feront la fête dans les chalets et ce sera encore pire pour la propagation de l'épidémie.

Et il ne faudra pas compter sur les forces de l'ordre des villages pour gérer cela. Chaque décision apporte encore plus de flou. Comment allez-vous qualifier ceux qui sont saisonniers ? Il faudra regarder ceux qui l'étaient l'année dernière ou qui devaient travailler cette année ?

C'est n'importe quoi à tous les niveaux. Je suis bien content que le gouvernement aide le personnel des hôtels, mais comment ils vont faire ça ? Je ne sais pas et eux non plus.

TourMaG.com - Sans les réveillons, êtes-vous inquiets ?

Laurent Duc :
Je suis inquiet, car le gouvernement est en train de faire un 3e confinement.

Nous savons tous, que la propagation du virus vient majoritairement de la sphère privée. Il est indispensable d'offrir une alternative, mais ils n'en ont pas ! C'est incroyable.

Nous serons peut-être déconfinés pour le 15 décembre 2020, mais il a bien dit que le 24 et le 31 décembre au soir, nous ferons ce que nous voudrons. Il y aura des fêtes partout.

Notre souci est que nous allons crever d'un 3e confinement.

"Le lobby de l'UMIH ne sert à rien, alors nous allons sortir dans la rue !"

TourMaG.com - Que demandez-vous pour éviter cela ?

Laurent Duc :
Nous allons nous battre. Le premier acte commence jeudi 26 novembre 2020, car je serais à Marseille à l'appel de toute l'UMIH du sud de la France.

Le deuxième, je vais organiser une manifestation monstre à Lyon le 1er décembre. Entre temps, nous allons négocier avec l'Etat. Je veux fédérer la montagne avec nous. Le lobby de l'UMIH auprès du gouvernement ne sert à rien, alors nous allons sortir dans la rue. Il y a 100 bureaux au sein de l'UMIH, il y aura 100 manifestations !

TourMaG.com - Quel est l'état d'esprit des restaurateurs alors que la reprise n'est pas attendue avant le mois de janvier 2021?

Laurent Duc :
Attention, ce ne sera que le 20 janvier 2021 au bon vouloir d'Olivier Véran. Rien n'est sûr. Il n'y a aucune étude sur la causalité entre les ouvertures des restaurants et les clusters de la covid-19, tout comme pour les hôtels.

L'étude américaine sur laquelle se base le gouvernement date d'avril 2020. Elle ne correspond pas à la réalité française.

TourMaG.com - Vous aviez été prévenus de cette décision ?

Laurent Duc :
Non, nous ne sommes informés de rien. J'avais milité pour la réouverture des commerces, c'est une bonne chose.

La première étape est positive, mais il n'y a pas de commerces sans restaurant, donc ce sera notre prochaine bataille. Il y a deux poids deux mesures.

Les restaurants doivent être ouverts à midi !

TourMaG.com - Quelles seront les conséquences de ces décisions sur l'industrie ?

Laurent Duc :
Nous estimions que 15% des hôtels passeraient à la trappe, nous allons bientôt dépasser ce stade.

Il faut rajouter à cela les conséquences dramatiques sur les hôtels des stations. C'est terrible !

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 11750 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par patrick BUCAILLE le 26/11/2020 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme, nous vous comprennons

2.Posté par Pierre le 26/11/2020 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous aimons beaucoup aller au restaurant et nous divertir . Le problème est que beaucoup de restaurants , avec leur terrasses bondées , ce qui n’a pas été une idée géniale de la part de celui où celle qui l’iront initiée ont semé un doute ! D’où la fermeture souvent imposée dans beaucoup de pays sur ce segment des loisirs. Dommage car si il n’y avait pas eu ces terrasses bondées , les restaurants seraient avec les règles d’intérieur respectées encore ouverts .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Septembre 2021 - 12:22 Hyatt ouvre l'hôtel de Alila Hinu Bay à Oman







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias