TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo AirMaG  




Virgin Galactic : dernier vol pour Unity avant la "Delta Class"

La chronique de Michel Messager


Avec ce dernier vol sur Unity du 8 Juin 2024, Virgin Galactic tourne la page et se concentre désormais sur le programme de développement de ses futurs appareils "Delta Class". Les vols de Virgin Galactic devraient donc désormais, reprendre pas avant 2026.


Rédigé par le Lundi 10 Juin 2024

Début janvier 2024, Virgin Galactic avait déjà annoncé, que les vols du  "VSS Unity" s’arrêteraient mi 2024, pour se pencher sur le développement de ses futurs appareils "Delta Class" mis en service à partir de 2025 - Photo Virgin Galactic X
Début janvier 2024, Virgin Galactic avait déjà annoncé, que les vols du "VSS Unity" s’arrêteraient mi 2024, pour se pencher sur le développement de ses futurs appareils "Delta Class" mis en service à partir de 2025 - Photo Virgin Galactic X
Le 8 juin 2024, à 8 h 31 du matin heure locale, deux pilotes et quatre astronautes, se sont envolés depuis le "Spaceport America" au Nouveau-Mexique vers l'espace à bord du Unity de Virgin Galactic.

Aux côtés de Pecile et Janjua les pilotes pour le deuxième vol de Virgin cette année, se trouvaient un Italien, deux américains et Tuva Atasever, le deuxième astronaute turc à voler dans l'espace.

Un peu plus d’une cinquante minutes après le décollage, l'avion porteur a largué l'avion spatial accroché sous lui, à une altitude de 44 500 pieds, puis l'avion spatial Unity a commencé son ascension à une vitesse de près de 2.96 Mach, soit près de trois fois la vitesse du son., atteignant l’altitude de 88,51 kms. Moteur arrêté pendant quelques minutes les passagers ont pu flotter dans la cabine et s'émerveiller de la vue avant d’amorcer leur retour sur terre vers 9 h 41.

A lire aussi : Première mission 2024 : succès pour Virgin Galactic

Le vol complet, du décollage à l'atterrissage, aura duré environ 70 minutes !

Depuis le premier vol d'essai en décembre 2018, il s'agissait pour Virgin Galactic du 12ème vol à plus de 80 km d'altitude, du septième avec des clients dont 61 passagers au total (36 privés), dont plusieurs ayant volé plus d'une fois.

Trois dates importantes dans la saga de Virgin Galactic

Trois dates importantes dans la saga de Virgin Galactic et de son Président Richard Branson.

- Le 13 décembre 2018, la société Virgin Galactic envoie pour la première fois un vaisseau "privé" au-delà de la frontière de l’espace, devenant le premier vol habité dans l’espace parti du sol américain depuis 2011. Le VSS Unity est parvenu à atteindre une altitude de 82.7 km, après avoir été largué en vol par son avion porteur.

Le moteur-fusée du vaisseau a pu être allumé durant 60 secondes, le temps pour lui de prendre de l’altitude avec une vitesse de Mach 2.9 (3.550 km/h).

- Le 11 juillet 2021, coiffant sur le poteau Steve Bezos et Blue Origin, Richard Branson réalise le premier vol touristique dans l'espace. La mission du 11 juillet était le vingt-deuxième essai en vol de VSS Unity et le quatrième vol spatial en équipage de l'entreprise.

Le vaisseau était piloté par Dave MacKay (3ème vol spatial) et Michael Massuci (2ème vol spatial). Richard Branson était accompagné en tant que passagers de Beth Moses, instructeur en chef des astronautes, Colin Bennett, ingénieur en chef des opérations et Sirisha Bandla, vice-présidente des affaires gouvernementales.

- 2023 est l’année de la reprise pour les vols Virgin Galactic. Il aura donc fallu deux ans entre le premier vol de Virgin Galactic de juillet 2021 avec des touristes de l’espace et ce second vol Galactic 02 du jeudi 10 août 2023. Il était plus que temps pour Virgin tant sa position financière devenait inconfortable.

Delta Class : 2024 – 2026 une nouvelle aventure pour Virgin Galactic

Début janvier 2024, Virgin Galactic avait déjà annoncé, que les vols du "VSS Unity" s’arrêteraient mi 2024, pour se pencher sur le développement de ses futurs appareils "Delta Class" mis en service à partir de 2025 et ce, comme l’avait indiqué Michael Colglazier, le patron de Virgin Galactic : « Il s'agit «d'un tournant pour l'entreprise, au moment où nous consacrons pleinement nos ressources à la production de nos vaisseaux spatiaux Delta de nouvelle génération, dont la mise en service commerciale est prévue pour 2026. »

Dans le même temps, Virgin Galactic avait licencié 185 de ses 1 000 employés notamment l'équipe dédiée aux vols du VSS Unity.

Ces nouveaux vaisseaux seront capables d'emporter six passagers au lieu de quatre pour VSS Unity, selon Virgin Galactic qui prévoit d'en construire deux initialement pour 1 000 passagers l’année d’exploitation. L'entreprise prévoit également, dans un premier temps, jusqu'à 125 vols par an, puis à terme 400 vols par an.

Virgin Galactic a commencé les tests au sol de ses vaisseaux spatiaux de classe Delta et a ouvert une nouvelle installation de test d'intégration de systèmes en Californie du Sud. Mike Moses, président de Virgin Galactic Spaceline, a déclaré à ce propos : « L’équipe a pris le relais – avec des tests importants déjà en cours, soutenant notre capacité à exécuter les étapes clés de la production Delta. Les données de test que nous collectons à cette étape importante du développement permettront d'affiner davantage les tests et de rationaliser la fabrication et la validation au cours du programme Delta. »

Si Virgin Galactic demeure encore plus ou moins évasive sur le coût et le montant exact affecté au projet, il faut rappeler que pour la recherche et le développement de sa future flotte, la société fondée en 2004 par le milliardaire Richard Branson a déjà réussi à lever 300 millions de dollars en janvier 2023 et a enclenché une seconde levée de fonds de 400 millions de dollars à fin 2023.

Michel MESSAGER
Michel MESSAGER
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Il est Membre Fondateur de l’Institut Européen du Tourisme Spatial et de l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme). Il est l’auteur de nombreux articles sur le sujet ainsi que de plusieurs livres : le "Tourisme Spatial" publié en 2009 à la documentation française, "Histoire du Tourisme Spatial de 1950 à 2020" sorti en 2021, "Tourisme Spatial et Ecologie" en 2022 et "Tourisme Spatial de 1950 à 2022" chez Amazon. Il est considéré actuellement comme l’un des spécialistes en la matière.

Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an. Il conseille notamment des entreprises du "new space" et des fonds d’investissements sur les projets financiers en matière de Tourisme Spatial.

Lu 720 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par GOUEBAUL le 11/06/2024 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils n'ont pas fini de polluer notre atmosphère avec ces vols spatiaux....ah les caprices de nos milliardaires....

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias