TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

20 juillet, premier vol habité et premier touriste de l’espace pour Blue Origin

la chronique de Michel Messager



Le premier vol habité et premier touriste de l'espace décollera le 20 juillet à bord de Blue Origin . Michel Messager, notre expert en tourisme spatial revient sur cet évènement pour TourMaG.com.


Rédigé par Michel Messager le Lundi 10 Mai 2021

La fusée New Shepard réutilisable et haute de 18 mètres, a déjà réussi 15 tests à 100 km au-dessus de la Terre, mais par contre n’a jamais volé avec des humains à bord, la capsule pouvant en accueillir jusqu’à six. - DR
La fusée New Shepard réutilisable et haute de 18 mètres, a déjà réussi 15 tests à 100 km au-dessus de la Terre, mais par contre n’a jamais volé avec des humains à bord, la capsule pouvant en accueillir jusqu’à six. - DR
Comme je l’avais laissé entendre lors de la Visioconférence du 13 avril 2021 aux membres du "MemberShip Club" de TourMaG, la surprise concernant la course aux premiers touristes de l’espace pourrait bien venir de celui qui s’exprime le moins sur le sujet, à savoir : Jeff Bezos le patron de Blue Origin.

Et bien, c’est chose faite puisque Blue Origin vient de déclarer dans un communiqué en date du 5 mai que : « le 20 juillet, New Shepard fera voler son premier équipage d'astronautes dans l'espace ».

La fusée New Shepard réutilisable et haute de 18 mètres, a déjà réussi 15 tests à 100 km au-dessus de la Terre, mais par contre n’a jamais volé avec des humains à bord, la capsule pouvant en accueillir jusqu’à six.

Cette fois ci non seulement il y aura des humains à bord, sachant que l’on ne connait toujours pas à ce jour, ni le nombre, ni les noms, mais Blue Origin déclare : « Nous offrons un siège sur ce premier vol à celui qui gagnera la vente aux enchères en ligne de Blue Origin ».

La fusée décollera à la verticale et la capsule s’en séparera à environ 75 km de hauteur

En effet, toute personne majeure peut d’ores et déjà faire une offre sur le site internet de l’entreprise. Les montants des offres faites ne seront révélés que le 19 mai et la vente aux enchères se conclura le 12 juin. L’heureux gagnant avant de partir bénéficiera d’un entrainement de 3 jours.

Les fonds récoltés seront reversés à la fondation créée par Blue Origin, "Club for the future", destinée à encourager les jeunes générations à entamer des carrières dans le milieu scientifique et plus précisément dans le spatial.

La fusée décollera à la verticale et la capsule s’en séparera à environ 75 km de hauteur, continuant sa trajectoire jusqu’à dépasser les 100 km d’altitude.

Les passagers à bord pourront alors flotter en apesanteur durant quelques minutes et observer la courbure de l’espace.

Pendant ce temps-là, la fusée redescendra à la verticale pour se poser doucement sur une piste. En même temps et de son côté, la capsule commencera elle aussi une chute libre pour revenir vers la Terre. Elle sera freinée par trois grands parachutes et des rétrofusées avant d'atterrir dans un désert de l'ouest du Texas aux États-Unis.

Bezos et Brandson visent la hauteur de 100 kms maximum (vol suborbital).

Comme le rappel le journal Les Echos : « Blue Origin va donc devenir la première entreprise privée à réaliser un vol commercial ouvert au grand public. Jeff Bezos ambitionne ainsi de prendre de vitesse l'autre milliardaire, Elon Musk, qui a annoncé son intention d'envoyer ses premiers touristes dans l'espace avec son programme SpaceX d'ici à la fin de l'année.

Elle va aussi nettement devancer Virgin Galactic
, qui peine à finaliser le développement de son vaisseau SpaceShip, dont une troisième version a été dévoilée fin mars, alors que 600 clients ont d'ores et déjà réservé leur billet pour un prix compris entre 200.000 et 250.000 dollars
».

Il faut cependant bien préciser qu’Elon Musk enverra ses futurs touristes à plus de 100 kilomètres d’altitude (aux alentours de 400 kms) alors que Bezos et Brandson visent la hauteur de 100 kms maximum (vol suborbital).

Néanmoins c’est une nouvelle qui a surpris le monde scientifique par sa soudaineté. Bien que Bezos ne nous a pas habitué à des déclarations tonitruantes, il prend là un risque important ; soit il reporte la date de lancement et il perdra de sa crédibilité, soit l’opération échoue et cela risque de couter très cher à l’entreprise. Egalement, compte tenu de la médiatisation qui sera fait à ce vol cela risquerait d’être un coup de frein brutal au développement du tourisme spatial.

Faisons néanmoins confiance à Jeff Bezos, qui vient de quitter il y a quelques mois les commandes d’Amazon, pour se consacrer quasi exclusivement à Blue Origin.

Ironie du sort, il y a tout juste 60 ans, le 5 mai 1961, Alan Shepard fut le premier astronaute américain à avoir volé dans l'espace à bord d'une capsule Mercury et les futurs touristes de l’espace voleront à bord de New Shepard de Blue Origin...

20 juillet, premier vol habité et premier touriste de l’espace pour Blue Origin
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Après avoir occupé les postes de Secrétaire Général du Tourisme Français, puis de Directeur Commercial de Touropa et Directeur du pôle tourisme du Groupe Verney , il rejoint en 1997 l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) en qualité de Secrétaire Général jusqu’à fin 2007, période à laquelle, encore jeune retraité, il décide de réactiver sa société de Conseils créée au début des années 90.

Nommé par le Ministre chargé du tourisme en 2005, puis en 2012, il siège au Conseil National du Tourisme en qualité de Président Délégué de la section économie touristique et fonde avec plusieurs personnalités du tourisme l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme) dont il assure la Présidence.

Il est l’auteur d’un livre sur le Tourisme Spatial publié à la documentation française et de plusieurs articles sur le sujet. Il travaille actuellement sur un nouvel ouvrage, "Histoire du Tourisme Spatial de 1950 à 2020" qui devrait sortir d’ici quelques semaines.

Il est considéré actuellement comme un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Lu 1692 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance