TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Aéroport Marseille-Provence : "Nous devrions atteindre 50% du trafic de 2019 cet été"

l'interview de Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l'Aéroport Marseille-Provence



L'aéroport Marseille - Provence reprend des couleurs depuis le début mai. Si la plateforme provençale a dû faire le dos rond pendant plus d'une année, elle espère retrouver 50% du trafic de 2019 cet été. En attendant, elle a revu ses investissements à la baisse mais maintient la construction de son "cœur aéroport", dont l'objectif est "d'augmenter la qualité de service aux passagers, sans développer la capacité de l’aéroport". TourMaG.com a fait le point avec Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l'aéroport Marseille-Provence.


Rédigé par le Mardi 22 Juin 2021

TourMaG.com - Vous venez d'inaugurer la nouvelle ligne Marseille - La Réunion - Mayotte lancée par Corsair. C'est un signe positif alors que le secteur du tourisme commence à voir le bout du tunnel ?

Julien Boullay :
Accueillir une nouvelle compagnie long-courrier est toujours un évènement. Avec une ligne qui dessert à la fois La Réunion et Mayotte, Corsair va toucher deux clientèles importantes au départ de Marseille.

La ligne va drainer des flux complémentaires à la fois : affinitaire, loisirs et business. Elle va aussi permettre aux étudiants réunionnais de rejoindre directement Marseille ou Montpellier qui sont des villes universitaires.

La liaison va également venir en complément sur Mayotte des vols Air Austral qui seront opérés dès le 15 juillet sur des périodes de pointe. Air Austral a stoppé ses vols direct vers la Réunion, depuis la crise liée au covid-19.

"Nous devrions atteindre 50% du trafic de 2019 en juillet et août"

TourMaG.com - Depuis quelques semaines, les secteurs du tourisme et de l'aérien ressentent une reprise de l'activité. Qu'en est-il sur l'aéroport Marseille-Provence ?

Julien Boullay :
Le début de la renaissance date du 3 mai dernier, qui correspond à la première phase du plan du déconfinement.

Le fait d'annoncer clairement toutes les phases de ce plan, a permis de débloquer la situation. La levée des restrictions de déplacements inter-régionaux a provoqué un rebond du trafic domestique.

Les axes sur Paris, la Corse, et les lignes transversales se sont bien redressés.

TourMaG.com - Quel est le niveau d'activité de l'aéroport ?

Julien Boullay :
Fin avril, nous étions à 15% du trafic de 2019. Puis fin mai nous avons gagné 10 points pour atteindre 25% du trafic de 2019. Enfin, fin juin nous devrions être à 40% du trafic de 2019.

Pour juillet et août même si nous avons des inconnues nous sommes confiants, nous devrions atteindre 50% du trafic de 2019. En juin 2021, l'aéroport aura accueilli davantage de passagers qu'en juillet et août 2020.

Nous avons enregistré un très net rebond du trafic domestique. Sur la Corse nous nous attendons à un trafic quasi identique à celui de 2019. Sur l'Europe la reprise est extrêmement forte portée par plusieurs compagnies. En 2021, le programme de l'aéroport affiche 24 nouvelles lignes et trois nouvelles compagnies aériennes : Corsair, Binter et Air Arabia.

Ryanair a elle seule va ouvrir 8 nouvelles lignes, et baser un 4e avion dès le 2 juillet. Volotea quant à elle va lancer 7 nouvelles lignes : une domestique vers Limoges et 6 vers l'Algérie dès septembre.

Pour rappel, la compagnie avait récupéré les droits de trafic d'Aigle Azur et a décalé son projet vers l'Algérie en raison de l'épidémie de covid-19.

"La plupart des compagnies aériennes ont remis en place des vols"

TourMaG.com - Compte tenu des difficultés du secteur, les compagnies aériennes ont-elles montré de la frilosité pour relancer leurs vols depuis Marseille-Provence ?

Julien Boullay :
La plupart des compagnies aériennes qui étaient déjà présentes ont remis en place des vols. Celles qui ne sont pas présentes en 2021, le seront en 2022, c'est ce qu'elles nous ont assuré, à une ou deux exceptions près.

Air Transat par exemple a la volonté de desservir Marseille dès que ce sera possible. La compagnie avait prévu de mettre un A320 neo sur la ligne vers le Québec. C'est un moment un peu compliqué à passer.

Le trafic affaires reste encore mou. Lufthansa, British Airways desservent à nouveau Marseille mais avec un nombre réduit de fréquences. Lufthansa opérait avant le covid-19 jusqu'à 7 vols par jour, alors qu'actuellement la compagnie assure 1 à 2 vols quotidiens.

Ces transporteurs sont très agiles, et nous ne doutons pas que dès que la demande sera à nouveau là, ils remettront en place des vols. Sur le trafic affaires, l'heure de vérité sonnera à la rentrée. Nous aurons une bonne tendance.

Le trafic affinitaire va repartir très fort. Nous le constatons, dès que les restrictions se lèvent les niveaux repartent à la hausse, nous pouvons le voir sur le Maroc par exemple. Les vols partent à plein. Ce sera pareil sur l'Algérie, dès que les voyageurs pourront à nouveau voyager.

Nous décalons les projets capacitifs et maintenons la construction du "Cœur aéroport"

TourMaG.com - Vous restez confiant pour cet été ?

Julien Boullay :
Nous nous attendons à un bon été. L'Europe et le bassin méditerranéen devraient tirer leur épingle du jeu. Cet été malgré la crise, l'aéroport Marseille-Provence proposera 114 destinations reliées par 157 lignes directes contre 124 destinations en 2019.

TourMaG.com - La crise liée au covid-19 remette t-elle en cause le projet d'extension de l'aéroport ?

Julien Boullay :
2020 et 2021 ont été des années très compliquées pour l'aéroport. Nous avons réduit nos charges, nos coûts fixes, fermé des terminaux, et obtenu un Prêt garanti par l'Etat. Dans ce contexte notre plan d'investissement a été revu à la baisse.

Dans un premier temps nous allons décaler les projets capacitifs, c'est à dire les projets dont le but est d'accueillir davantage de passagers. En revanche le projet "Cœur aéroport" qui va simplifier la circulation des voyageurs au sein de l'aéroport est maintenu. Il permettra de centraliser les enregistrements et de créer une zone réservée aux arrivées avec un seul poste de filtrage.

Nous allons également adapter l'aéroport à ce que demandent les passagers : à savoir davantage de boutiques et de commerces en zone réservée et moins en zone publique. Ce projet va démarrer d'ici la rentrée.

TourMaG.com - Enfin, dernière question, l'aéroport Marseille-Provence est très actif auprès du réseau de distribution. Avez-vous prévu de relancer un évènement avec les agences de voyages prochainement ?

Julien Boullay :
Oui nous devrions organiser un grand workshop fin septembre si les conditions sanitaires le permettent. Ce sera le premier rendez-vous avec les agences depuis octobre 2019 ! Ce sera c'est certain un grand moment de retrouvaille.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2267 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias