TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Animateurs, managers, directeurs… le tourisme de plein air recrute !

Un vent d’optimisme souffle sur la saison 2022



La fermeture des frontières a encouragé le marché domestique à se tourner vers l’hôtellerie de plein air. Malgré l’absence de clientèle étrangère, le bilan de l’année passée est bon pour les spécialistes des séjours en campings, de quoi préparer la saison 2022 sereinement et lancer les recrutements !


Rédigé par le Lundi 10 Janvier 2022

Pour la saison 2022, Homair Vacances recrute près de 1100 personnes au sein du siège et de ses campings, dont 590 postes dans les campings Marvilla Parks. – DR Homair Vacances.
Pour la saison 2022, Homair Vacances recrute près de 1100 personnes au sein du siège et de ses campings, dont 590 postes dans les campings Marvilla Parks. – DR Homair Vacances.
Bonne nouvelle ! 2021 aura été positive pour les professionnels du tourisme de plein air.

« Au global, la saison estivale a été commercialement réussie avec la clientèle française, après un printemps marqué pour la deuxième année consécutive par la fermeture des établissements ou en tous cas l'impossibilité d'y accueillir la clientèle familiale traditionnelle des vacances de Pâques », observe Quentin Schaepelynck, directeur général d'Homair Vacances.

"Sur la saison estivale, le camping représente 50% des réservations. Nous avons réalisé sur l’été 2021 une très belle saison sur l’ensemble de nos activités campings", commente Nicolas Beaurain, directeur général maeva, dont le chiffre d'affaires affiche +24% par rapport à 2019.

« Les frontières ont été fermées, les clients ont cherché du plein air, et puis nous avons une bonne notoriété de marque », résume Nicolas Houé, directeur général de Capfun, qui enregistre un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros en 2021, contre 300 M€ en 2019. « Avec l’ouverture des piscines à l’Ascension, nous avons perdu une partie de la basse saison, mais nous l’avons bien rattrapée en juillet, août et à l’arrière-saison », poursuit-il.

Chez Yelloh ! Village, le bilan de la saison 2021 est également favorable avec une croissance de 7% par rapport à 2019.

« Notre clientèle étrangère, qui représente d'habitude 48% de nos ventes nous a quelque peu délaissée à cause des contraintes sanitaires, mais nous avons su compenser avec une clientèle locale, à savoir les Français pour les campings français et les Espagnols pour nos campings espagnols », explique Etienne Page, directeur de Yelloh ! Village.

« La haute saison a boosté les ventes. Nous n'avions d'ailleurs plus rien à vendre sur le mois d'août en France. Et malgré le retour de l'épidémie en septembre, l'arrière-saison a également bien fonctionné, avec de plus en plus de campings ouverts jusqu'aux vacances de la Toussaint », complète-t-il.

Les établissements de plein air recrutent massivement

Un bilan positif, qui permet d’entrevoir 2022 de manière sereine, alors que le covid-19 fait toujours la une de l’actualité. Désormais, les professionnels du tourisme de plein air se préparent à la saison estivale 2022, les recrutements sont lancés !

Homair Vacances recrute près de 1100 personnes au sein du siège et de ses campings.

Parmi eux, 2 postes en CDI au sein du siège aixois, 590 postes dans les campings Marvilla Parks, 200 postes dans les campings partenaires ainsi que 130 postes dans les campings Eurocamp/Alfresco.

Il s'agit principalement d'offres en CDD et d'emplois saisonniers. Et ce, dans des domaines d'activité variés tels que la réception, le sport, le conseil, la maintenance, l'entretien ou encore la restauration...

« Suite aux fermetures temporaires d’établissements de tourisme (2020 – 2021), de nombreux saisonniers ont fait le choix de se réorienter vers de nouveaux secteurs ou de se reconvertir.

Or, le développement du secteur entraîne dans le même temps un accroissement généralisé des offres, dont certaines s’adressent au même public que certains autres domaines, comme l’hôtellerie, la restauration, etc. Et enfin, pour nous préparer à accueillir davantage de clientèle internationale, nous devons accroitre la part de saisonniers capables de parler plusieurs langues.

Autant de raisons qui nous ont poussé à anticiper nos recrutements et à innover dans notre approche ! »
, explique le DG d'Homair Vacances.

Yelloh ! Village n’intervient pas dans le recrutement des saisonniers, mais créé trois postes au Marketing et un au Revenue Management pour intensifier ses services auprès de ses franchisés Yelloh.

Chez Maeva, 250 postes sont à pourvoir, dont près de 50 postes sur les métiers de l’animation (Responsables animation et animateurs notamment), mais également sur les équipes ménage (un soixantaine de postes), en réception, en restauration (cuisine, service, pizzaïolo…), agent technique et surveillance de baignade.

Alors que l’enseigne Capfun a fait l’acquisition de 30 nouveaux établissements, son portefeuille compte désormais 160 campings, majoritairement répartis en France, ainsi que 12 implantés aux Pays Bas, 6 en Espagne, 2 en Belgique. Animateurs, directeurs, techniciens… pour répondre à sa forte croissance, elle recrute massivement.

Ainsi, 60 directeurs, dont 30 avec un profil administratif et 30 autres avec un profil technique sont recherchés. Des contrats en CDI, avec un logement et une rémunération comprise entre 2300 euros bruts et 6000 euros bruts selon les profils.

« Pourquoi pas des couples ? L’un avec un background administratif et l’autre plus technique, manager, cadré projet. Ils peuvent venir du tourisme ou non, on les formera », assure Nicolas Houé.

La marque recherche également 30 locataires gérants pour les restaurants de ses 30 nouveaux campings. Ainsi qu’une centaine de techniciens spécialistes, en CDI, pour assurer la maintenance de ses infrastructures.

Autre acteur, Siblu ouvre les candidatures pour 20 postes de conseillers/vendeurs avec prises de poste à partir du 14 février 2022, en Loir et Cher, Calvados, Finistère, Loire-Atlantique, Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Hérault.

« Plus que des vendeurs, nous cherchons des ambassadeurs pour promouvoir un style de vacances, avec pour mots d’ordre la convivialité et les retrouvailles, plus que jamais importants après 2 ans d’incertitudes. Avec une reprise économique et une croissance forte, nous avons besoin de nouveaux talents pour accompagner notre développement.

Par ailleurs, nous avons à cœur d’offrir à nos salariés un cadre de travail épanouissant, stimulant et favorable à leur développement personnel et professionnel, et ce avec de réelles perspectives d’évolution »
, explique Anissa Rahali, DRH chez Siblu Villages.

La formation, un axe fort d’attractivité et de fidélisation.

Capfun assurera la formation de 200 animateurs recrutés en contrat de professionnalisation, à partir de mars 2022. - DR Capfun
Capfun assurera la formation de 200 animateurs recrutés en contrat de professionnalisation, à partir de mars 2022. - DR Capfun
Pour assurer leurs recrutements et fidéliser leurs collaborateurs, les professionnels du tourisme ont choisi de former leurs recrues.

Cette année, l’enseigne Capfun formera 200 animateurs sur trois niveaux : débutant, confirmé et manager. Sur les 200 postes proposés en contrat de professionnalisation, une centaine reste à pourvoir. La formation débutera en mars, pour une durée de 6 mois, avant de rejoindre l’un des établissements.

La rémunération est un autre levier d’attractivité activé par l’enseigne Capfun. « Chez nous, un animateur, c’est 2000euros bruts par mois et la personne est logée Tous les ans, nous augmentons nos salariés. Ces trois dernières années, ils ont été augmentés entre 3 et 10% pour les meilleurs », vante Nicolas Houé, le DG.

« Nous avons peu de turn over, notre personnel est fidèle. De plus, nous avons mis en place un super système de capitainerie. Chaque année, 40 jeunes sont cooptés par leurs collègues pour être formés pendant 4 mois à tous les métiers du camping, avant de devenir manager », poursuit-il.

Homair Vacances propose également une formation qualifiante et diplômante dans l'animation en partenariat avec l'école Klaxon Rouge pour ses campings Marvilla Parks.

En 2022, pas moins de 150 postes sont à pourvoir en France dans l'animation. Les futurs responsables animations et animateurs passeront 2 mois à l'école Klaxon Rouge avant de rejoindre les 30 campings Marvilla Parks.

Au sein de la maeva School, la chaîne forme notamment aux métiers de l’animation et de l’hospitalité. « Comme tout le secteur de l’hôtellerie-restauration, nous observons une vraie pénurie notamment sur les métiers du ménage et de la restauration. Les profils animation sont également plus difficiles à recruter depuis 2 ans », souligne Nicolas Beaurain, directeur général maeva.

De son côté Siblu met l’accent sur les possibilités d’évolution interne de ses collaborateurs. « Par exemple, un commercial peut briguer un poste de directeur des ventes, qui pourra ensuite candidater à un poste de directeur de village. Un parcours de formation interne est justement prévu pour cela. Des passerelles « transversales » sont également possibles pour ceux qui souhaitent changer de métier au sein de l’entreprise », fait savoir l’entreprise dans un communiqué.

Les professionnels de l’hôtellerie de plein air optimistes pour 2022

Alors que la cinquième vague de covid-19 déferle sur l’hexagone, il est difficile de se projeter sur l’année 2022. Mais les professionnels interrogés se veulent optimistes !

« Nous avons un produit de plein air, ne proposons pas de restaurant collectif, nos piscines sont chlorées et il a été prouvé que le chlore est virucide. Ces deux dernières années, il n’y pas eu de problème au sein de nos parcs aquatiques, il n’y a pas eu de cluster dans nos campings » ,énumère Nicolas Houé, DG de Capfun.

« Logiquement, et comme le camping a su le démontrer l'été dernier avec le déploiement réussi du pass sanitaire, la saison printemps/été devrait être belle et sécurisante dans les établissements de plein air », confirme Quentin Schaepelynck, directeur général d'Homair Vacances, avant de compléter : « D'autre part, la plus grande facilité à traverser les frontières grâce à la vaccination devrait permettre de retrouver les flux de vacanciers internationaux que nous avions connus jusqu'en 2019. »

« Au fond l'enjeu pour la profession, et pour Homair Vacances en particulier, est de fidéliser les nouveaux clients qui nous ont rendu visite ces deux dernières années : les vacances en camping ont encore une fois tous les atouts pour devenir une évidence et une culture pour tous », poursuit-il.

Traditionnellement, les réservations se jouent au premier trimestre. Trop tôt donc pour imaginer comment la saison 2022 se déroulera.

Cependant, « ce qui a vraiment marqué 2021 est l'inversion dans les périodes de prises de réservation. Dans une année normale, notre plus gros mois de réservation est janvier mais, en 2021, avec la pandémie sévissant fortement en hiver, les ventes n'ont vraiment décollé qu'à partir du 20 avril. Les mois de mai et de juin ont ainsi représenté 30% des prises de réservation. Nous avons eu également beaucoup de dernières minutes sur le mois de septembre », rappelle le directeur de Yelloh ! Village.

Mais qui a dit que la situation sanitaire ralentissait l’activité de l’hôtellerie de plein air ?

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4878 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias