TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Booking.com : le GNI dénonce une "mascarade"

l'agence en ligne ne tiendrait pas ses engagements



Pour le GNI, les propositions faites par Booking.com à la suite de la saisine de l'Autorité de la Concurrence par plusieurs syndicats hôteliers ne seraient qu'une "mascarade".


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 8 Janvier 2015

Pour le Groupement National des Indépendants (GNI), syndicat hôtelier qui regroupe le CPIH, la FAGIHT et le SYNHORCAT, "Booking.com se moque de l'Autorité de la Concurrence, des hôteliers et des consommateurs !"

L'organisation estime que les engagements proposés par l'agence en ligne à la suite de la saisine de plusieurs syndicats hôteliers français représentent une "mascarade".

Elle "maintiendrait la parité tarifaire vis-à-vis des hôtels et ne la supprimerait que vis-à-vis de ses concurrents, ce qui conduira, en pratique, à maintenir la situation existante, au détriment des hôteliers et des consommateurs", selon un communiqué.

En empêchant les établissements d'obtenir leur liberté tarifaire, le site chercherait avant tout "à préserver sa rente et son modèle économique", poursuit le GNI.

Ce qui aurait pour conséquence d'augmenter et de lisser les prix, de dégrader la rentabilité des hôtels, de délivrer une information trompeuse aux clients et de faire baisser les recettes fiscales de l’État français.


Lu 2354 fois

Tags : booking.com, gni
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias