TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : 3 cas cas détectés en France, l’épidémie se développe en Chine (actualisé)

près de 60 millions de personnes confinées en Chine



Un couple de touristes chinois et un Bordelais d’origine chinoise, sont les premiers cas européens infectés par le coronavirus. Le message de la ministre de la santé, Agnès Buzyn, se veut rassurante mais quid de vos responsabilités si des clients contractent le virus ?


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 26 Janvier 2020

Un aperçu de l'étendue de l'épidémieau niveau international /crédit Cartes Internationales
Un aperçu de l'étendue de l'épidémieau niveau international /crédit Cartes Internationales
Le cauchemar du Sras est-il de nouveau à nos portes ?

Ce qui n’était pour l’instant qu’une affaire sino-chinoise, est devenu depuis quelques heures aussi une affaire franco-française avec l’émergence des trois premiers cas européens, en l'occurrence un Français d'origine asiatique et 2 touristes chinois.

En effet, un couple de touristes chinois séjournant à Paris et un Français d’origine chinoise de retour d’un voyage d’affaires, ont contracté le virus.

A ce stade, “l’OMS ne préconise pas de restrictions de voyages ni la mise en place de procédures de dépistage pour les pays concernés.”, peut-on lire sur le site des Conseils aux voyageurs du MEAE.

Une position qui manifestement agace l’ex ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy qui a taclé l'Organisation mondiale de la Santé.

L’OMS a estimé qu’il est prématuré de considérer l'épidémie du coronavirus comme une "urgence de santé publique de portée internationale".

Les mesures radicales des autorités chinoises n’ont pas suffi

Pourquoi cette position "alors que l'épidémie a déjà touché "la Chine, le Japon, le Vietnam, la Thaïlande, Taïwan, les États-Unis ou encore la France", s’interrogeait-il ce matin sur l’antenne de France Info.

Une posture “politique” qui devrait craquer probablement face à la propagation rapide du coronavirus. Du côté des voyagistes français, pas de consignes particulières non plus.

Alors que le virus était encore circonscrit à Huan, René-Marc Chikli, président du SETO rappelait la semaine dernière, la position des voyagistes : "Nous ne bougeons pas, les voyages se déroulent normalement. Il ne faut pas céder à la panique. L'épidémie est vraiment concentrée sur une région".

Une position qui devrait évoluer cette semaine compte tenu de l’urgence de la situation. Guillaume Linton, patron d’ASIA, constatait aussi il y a quelques jours que, malgré des réservations en baisse, la destination faisait toujours l’objet de réservations.

Les scientifiques ignorent le taux de mortalité

La zone mis en confinement n'est pas touristique, soulignait-il. "Cela représente 1/3 de la France en terme de population, mais la région est loin des circuits touristiques fréquentés par les voyageurs français. Et puis ce n'est pas une saison de départs".

Mais les mesures radicales mises en place par les autorités chinoises n’ont, manifestement pas suffit. L’annulation des Fêtes du Nouvel an chinois et la mise en quarantaine des principaux foyers de l’épidémie, n’ont pas réussi à stopper l’hémorragie.

Les scientifiques ignorent le taux de mortalité de ce nouveau genre de coronavirus ainsi que la durée exacte de son incubation. Une chose est certaine : il n’y a pas à ce jour de vaccin permettant d’enrayer l’infection.

Il reste que pour les professionnels et même si OMS, MEAE et SETO n’ont pas ouvert le “parapluie”, des questions légitimes se posent : pour les clients en séjour et pour les départs à venir. Que faire ?

Faut-il appliquer sans délai le principe de précaution, ou se retrancher derrière les barrières légales et institutionnelles dont on sait qu’elles sont perméables et n’abritent pas des foudres de la justice quand le drame survient…

A chacun de trancher en fonction de ses principes mais il serait grand temps quand même que nos instances professionnelles se prononcent et se positionnent sur le sujet.

MEAE : que dire à vos clients qui séjournent ou partent en Asie ?

Si vous êtes en Asie, il est recommandé :

(i) de s’informer régulièrement de la situation en consultant la rubrique Dernière minute des Conseils aux voyageurs du pays concerné, et de consulter régulièrement les pages de : l’OMS et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ;

(ii) de suivre les recommandations de prévention des autorités locales ;

(iii) d’éviter tout contact avec des animaux morts ;

(iv) d’éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant de la fièvre et qui toussent ;

(v) d’éviter de manger de la viande crue ou peu cuite ;

(vi) de se laver les mains avec du savon ou avec des solutions hydro-alcooliques.

En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de consulter rapidement un médecin localement, de porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes, d’utiliser des mouchoirs jetables et de se laver les mains régulièrement.

DE son côté le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle, pour les personnes qui auraient séjourné en Chine récemment, les précautions à prendre en cas de signes d’infection respiratoire (fièvre et toux/difficultés respiratoires) :

- Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine.
- Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination

Depuis le 10 janvier, le système de santé français a été mis en alerte. Les professionnels de santé ont reçu la conduite à tenir.

Le ministère des Solidarités et de la Santé fera des points réguliers de situation, et communiquera sans délai tout nouveau cas confirmé sur le territoire français.

FICHE TECHNIQUE INSTITUT PASTEUR

CARACTÉRISTIQUES DU VIRUS
Nom de famille : Coronavirus
Nom usuel : 2019-nCoV
Date de naissance : Décembre 2019
Lieu de naissance : Wuhan (province de Hubei, Chine)
Structure : ARN. Il a donc de plus grandes facilités à muter (ce qui explique qu’il pourrait devenir plus pathogène)
Résistance physico-chimique : non établie mais probablement identique à celle des autres coronavirus résistants aux composés d'ammonium quaternaire à 0,04 % et aux dérivés phénoliques. Ils sont, par contre, habituellement sensibles à l'hypochlorite de sodium à 0,1 %, aux composés organochlorés à 0,1 %, aux iodophores à 10 %, à l'éthanol à 70 % et au glutaraldéhyde à 2 %.
Habitat :
- Réservoir animal non identifié ;
- Chez l’Homme : dans les sécrétions des voies aériennes (ce qui favorise la transmission interhumaine et justifie la recommandation du port du masque aux malades et cas suspects). Il peut aussi être retrouvé dans d’autres liquides biologiques (élément important pour la mise en évidence à but diagnostic)
- La persistance dans l’environnement n’est pas connue.

ASPECTS CLINIQUES
Mode de transmission :
- Animal-Homme : inconnu puisque le réservoir animal n’est pas encore identifié
- Interhumaine : pas clairement établi mais rôle probable d’une voie aérienne
Durée d’incubation : de l’ordre de 7 jours
Signes évocateurs d’une infection : infection respiratoire aiguë (fièvre, toux, essoufflement) dans les 15 jours suivant un séjour en Chine. Dans ce cas, ne pas se présenter aux urgences (risque de contamination des personnes admises aux Urgences pour d’autres raisons) mais

APPELER LE 15 ;
Pathogénicité : globalement plus faible que celle du SRAS de 2002-2003 mais les personnes affaiblies par d’autres pathologies ou l’âge semblent plus à risque d’une forme grave. La pathogénicité du virus pourrait se modifier dans le temps. Les conséquences d’une infection chez la femme enceinte ne sont pas connues.
Diagnostic biologique spécifique : disponible ce qui permet de « confirmer » les cas
Traitement : pas de médicament spécifique connu à ce jour. Le traitement est uniquement symptomatique.
Pas de vaccin disponible.

Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto Instagram
  • picto email

Lu 11923 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance