TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Croisières : les travaux pour le branchement à quai ont débuté à Marseille

les ferries bénéficient déjà de ce système


Le coup d'envoi des travaux pour le branchement à quai des navires de croisières a été donné à Marseille. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) envisage de pouvoir brancher 2 navires de croisière à quai simultanément en 2025.


Rédigé par le Mardi 17 Janvier 2023

Les travaux sur le Port de Marseille ont débuté pour le branchement à quai des navires de croisières - Photo Twitter Marseille Provence Cruise Club
Les travaux sur le Port de Marseille ont débuté pour le branchement à quai des navires de croisières - Photo Twitter Marseille Provence Cruise Club
Les travaux pour la connexion électrique à quai des navires de croisière ont débuté au terminal croisière du Port de Marseille Fos, a indiqué Marseille Provence Cruise Club dans un tweet.

A Marseille, où le projet est à l'étude depuis 2017, le Grand port maritime de Marseille (GPMM) envisage de pouvoir brancher 2 navires de croisière à quai simultanément en 2025.

A lire aussi : A Marseille, la communauté maritime s'engage à réduire son empreinte environnementale

28 ports dans le monde sont actuellement équipés de ce système de branchement électrique, dont 11 en Europe, notamment dans le Nord.

10 mégawatts par bateau de 5 000 à 6 000 passagers

A noter que les ferries de la Méridionale et de Corsica Linea bénéficient déjà de ce système.

Le branchement à quai, s'il permet l'élimination des émissions, nécessite la production d'une grande quantité d'énergie : 10 mégawatts par bateau de 5 000 à 6 000 passagers contre 2 mégawatts pour des petits navires de 200 à 300 passagers

A Marseille, le port envisage l'installation de panneaux solaires sur les toits de six bâtiments du Port, permettant d'obtenir une puissance de 9 mégawatts. « Quand il n'y aura pas de solaire, nous devrons switcher sur l'électricité de réseau et ce n'est pas juste appuyer sur un interrupteur, c'est un système compliqué à mettre en place », expliquait Hervé Martel lors du Blue Maritime Summit.

A lire aussi : « Cruise bashing », un débat plus passionnel que rationnel ? 🔑

Le branchement à quai des navires implique également la conversion de puissance entre des bateaux de croisière équipés en 60 hertz alors que la France fonctionne en 50 hertz.



Lu 1586 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Mars 2024 - 14:28 DFDS : le ferry Seven Sisters se métamorphose





































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias