TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Des rizières sur les nuages... Honghe : comme dans un rêve


Rédigé par Office National du tourisme de Chine le Lundi 18 Décembre 2017

Situé au sud-est de la province de Yunnan et avoisinant le Vietnam, Honghe ("红河"en chinois signifie "fleuve rouge") doit son nom au magnifique Fleuve Rouge qui le traverse. Dans les 9 districts et les 4 villes-districts de cette préfecture de 32 900 km2 dont la ligne frontière mesure 848 km de long, vivent de génération en génération onze ethnies dont Han, Hani, Yi, Miao... Seule préfecture autonome chinoise dont les habitants sont majoritairement des Hani et des Yi, 60% de sa population sont issue des minorités.



A la dynastie Ming, le célèbre agronome XU Guangqi inscrivit déjà les Rizières en terrasse des Hani de Honghe comme l'un des sept grands systèmes de terre cultivée dans l'histoire agricole de Chine. En juin 2013, elles furent répertoriées parmi les sites du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Un souvenir lointain de plus de 1300 ans s'est enfin révélé devant le monde entier avec une grandeur majestueuse !

Le seul qui porte le nom d'une ethnie parmi les sites patrimoniaux de l'UNESCO, les Rizières en terrasse des Hani de Honghe sont un paradis pour les amateurs de la photographie. Il y a une vingtaine d'années, une vue prise par un photographe français à Tiger Mouth du site des rizières a impressionné le monde occidental. La presse française l'a classé parmi les sept découvertes de constructions de l'Homme de l'année. Depuis, ces rizières cachées dans la vallée du Fleuve Rouge reçoivent chaque année de nombreux touristes venus immortaliser ces paysages splendides, émerveillés devant cette beauté mystérieuse et changeante.


Un héritage naturel et culturel

Aujourd'hui, les Hani conservent toujours le mode de vie traditionnel transmis de génération en génération : cultiver les rizières et pêcher les poissons. Des silhouettes de laboureurs ornent les rizières étagées, tel est le tableau intemporel à ce site magnifique. Plongé dans cette merveille à la fois naturelle et culturelle, personne ne peut s'empêcher de sortir son appareil photographique, sinon son smartphone, pour immortaliser chaque instant de cette beauté inouïe.

Les dix minorités nationales représentent 59% de la population locale. Leurs coutumes et mœurs sont conservées de génération en génération dans les architectures, les festivités, les cultes, les noces, les rituels, les chants et les danses. Le style est fort distinct d'une ethnie à l'autre. Entre les montagnes et les sources, se dévoile un panorama culturel d'une richesse inégalée. La fête "Kuq Zaq Zaq" des Hani ressemble à un grand bal déguisé qui réveille la beauté robuste à l'état brut. Durant la Fête des Torches chez les Yi de Keyi surnommée "le carnaval oriental ancien", les visiteurs auront l'occasion de découvrir la peinture corporelle la plus ancienne. De la Fête de Huashan des Miao à la Fête du Repas des sœurs des Yi, en passant par la Fête des Hommes des Dai, la fête ne s'arrête jamais à Honghe!


L'histoire avant tout

Comme le dit un dicton populaire : "il y a 18 choses bizarres au Yunnan..." et l'une d'entre elles : "les gens se parlent en chantant." Les minorités de Honghe, "ne peuvent rester trois jours sans danser". C'est justement grâce à ces danses qu'elles se font connaître auprès des téléspectateurs chinois et du monde entier. Le monde musical des Etats-Unis a même classé Les Axi dansent sous la Lune, musique folklorique de Honghe, parmi les dix morceaux les plus populaires du monde. Sont inscrites dans le répertoire national du Patrimoine culturel immatériel (PCI) de Chine plusieurs compositions folkloriques des Hani de Honghe telles que le chant du labour en quatre saisons, le chant choral à plusieurs voix, la voix Haicai, la danse Yanhe et la danse Yuezuo.

Le district Jianshui (ancien Lin'an) fondé il y a plus de 1200 ans est inscrit sur la liste nationale des Villes de renommées historique et culturelle. C'est également un parc national classé parmi les Zones d'intérêt paysager et historique d'importance nationale. Les constructions anciennes sont conservées en bon état dans cette cité antique. On compte près de cent temples et une cinquantaine de ponts. Une cité éloignée à l'extrême sud du pays pourtant marquée par la civilisation chinoise et sa tradition confucianiste. La poterie pourpre de Jianshui est l'une des quatre grandes poteries de Chine. Surnommée "le jade au sud du Yunnan", elle se distingue par ses motifs issus des gravures concaves et son polissage sans vernis. "La forme de fer, la couleur de cuivre, l'éclat de miroir, le son de Qing", telle est la réputation de ces objets raffinés.


La capitale mondiale de l'étain

Un lieux chargé d'histoire DR
Un lieux chargé d'histoire DR
Construit en 1910 par les Français, toujours en service aujourd'hui, le chemin de fer de l'Indochine et du Yunnan, considéré comme l'un des "Trois travaux miraculeux du Monde", est le premier chemin de fer international en Chine. A l’époque, le village Bise était la gare la plus animée sur cette ligne. Il y a un siècle, Honghe fut déjà une région ouverte au monde. Les marchands venus de tous les pays se succédaient dans les rues à l'arôme du café. Y furent installés la première banque étrangère, le premier office télégraphique et la première douane de la province de Yunnan. Aux tuiles rouges et aux murs jaunes, les bâtiments au style français témoignent ce passé prospère.

Gejiu, connu sous la réputation de la "capitale mondiale de l'étain", est une ville montagnarde au bord d'un lac. Les gens sont attirés par son gisement d'étain ainsi que le savoir-faire et les légendes liés à ce minerai. Objet d'un brevet international, la technique de l'étain tacheté produit de magnifiques orfèvreries d'étain.

Parmi les "18 choses bizarres au Yunnan", on note aussi les bons fruits et légumes tout au long de l'année. La terre rouge fertile de Honghe produit en toutes les saisons d'incalculables matières alimentaires. Si tout le monde connait les fameuses "nouilles qui traversent le pont" de Yunnan, peu savent que son origine exacte n'est autre que le chef-lieu de Honghe : Mengzi. Il y a d'ailleurs beaucoup d'autres spécialités à goûter : des plats esthétisants composés de fleurs aux mets bouleversants faits d'insectes, d'élégant festin de tofu à la cuisine sur la base de précieuses plantes à vertus médicinales comme l'orchidée bambou et l'érigéron breviscapus... Une autre "chose bizarre" : les Hani mettent la table au beau milieu de la rue. Il s'agit en fait du grand banquet traditionnel des Hani où des milliers de personnes partagent ensemble un festin collectif qui longe la rue sur 6 km. Un record du Guiness !


Plus de 400 espèces de papillons

Gâté par la nature, Honghe bénéficie d'un climat doux toute l'année. C'est la préfecture la plus riche aux sources thermales au Yunnan. Parmi ses 13 districts, 9 en possèdent. Dans le parc écologique des Sources du Lac Mile, des fontaines d'eau chaude parsèment la colline; à Jinping, la source Mengla surnommée "le paradis de la baignade nue" réchauffe le cœur des Dai. Du Golf "Printemps Honghe" à celui des Karst de Chine du Sud en passant par le terrain de l'hôtel Huquan, les amateurs du golf pourront défier des parcours de montagnes perchés en altitude.

Un autre record mondial se réside dans le Vallon des Papillons de Honghe où vivent plus de 400 espèces de papillons de 11 familles différentes. Dans les vallées, au milieu des forêts, au bord des cascades, le long des ruisseaux, au sein des villages, autour des tables... grâce à ces petites créatures, on voit partout des couleurs dans l'air.

Voici Honghe, une terre riche où cohabitent les traditions et la modernité. Comme une jeune fille qui attend dans sa chambre un voyageur romantique qui lèvera sa voile mystérieuse, Honghe attend à ce que le monde découvre sa beauté. Il révèle un aspect de Yunnan totalement différent et il dessine également les nouvelles lignes du tourisme de Yunnan.
A tous nos amis français, bienvenue à Honghe !



Lu 2467 fois

Notez


PUBLICITÉ
Jean-Louis ROUX Jean-Louis ROUX
jeanlouisroux@tourmag.com
+33 6 24 73 85 79







Dernière heure











La Travel Tech

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com