TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Egencia : le personnel français appelé à faire grève contre la délocalisation des services

Appel à la grève pour le jeudi 28 novembre prochain à partir de 10 heures



Il y a une semaine nous vous annoncions la suppression de 37 postes dans les bureaux français d'Egencia, à Paris et à Marseille. A l'initiative des syndicats, les salariés sont invités à faire grève, sur l'ensemble des sites, le jeudi 28 novembre prochain à partir de 10 heures.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 26 Novembre 2019

Egencia : le personnel français appelé à faire grève contre la délocalisation des services
Les nouvelles ne sont pas toujours réjouissantes dans le tourisme, même dans les géants du numérique.

En effet Egencia, la filiale business travel d'Expedia, a appris la semaine dernière la suppression de 37 postes dans ses bureaux parisiens et marseillais.

Alors que pendant ce temps la maison mère annonçait se gargarisait d’excellents résultats financiers, avec un chiffre d’affaires de 3,23 milliards d'euros et un bénéfice net de 371 millions d'euros pour le seul 3ème trimestre 2019.

Une nouvelle qui ne passe pas du tout du côté des syndicats dénonçant une délocalisation exclusivement motivée par la volonté du groupe d’accroître ses profits, alors qu’Egencia est le leader sur le marché français du voyage d’affaires.

Pour défendre les salariés, la CFDT (80% de représentativité) et Force Ouvrière ( 20%) appellent l’ensemble des salariés du groupe Eexpedia à la grève le jeudi 28 novembre prochain à partir de 10 heures devant tous les sites d’Egencia.

La crainte de voir les services entièrement délocalisés

Dans sa prospective, la direction de l'agence business travel avait prévu deux scénarii dans la restructuration de la branche française avec, la délocalisation d’une partie seulement des effectifs et, pour l’autre, le maintien de la totalité des salariés.

Sauf que la direction ne veut pas communiquer au syndicat ces deux hypothèses.

Dans ces conditions, le CSE d’Egencia France a donné mandat à son avocat, Me Thomas Hollande, d’engager une procédure pénale pour entrave et de saisir l’inspection du travail pour qu’elle enjoigne à la Direction de communiquer ces scénarii alternatifs, permettant de maintenir tout ou partie des emplois en France.

Si les syndicats sont entrés en négociation avec les responsables, les discussions sont particulièrement tendues et, à ce jour, infructueuses.

Enfin, la CFDT et FO syndicales craignent que la suppression des emplois des départements Comptabilité et Finance ne constitue qu’une première étape. D’autres services subissent déjà des transferts de tâches vers les « centres de services partagés » du groupe et sont ainsi exposés à une menace de délocalisation prochaine.

Les syndicats donnent rendez-vous ce jeudi à partir de 10 heures à La Tour Egée.

Lu 2012 fois

Tags : egencia, expedia
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance