TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone




Emploi : le télétravail, un moyen de trouver et... garder ses salariés ?

57% des salariés travaillent à distance au moins un jour par semaine



Face à la pénurie de talents sur le marché du travail, l'enjeu pour les ressources humaines (RH) est de maintenir les employés en poste. Facilité par les ordonnances Macron, le télétravail est plébiscité par les employés et les employeurs. Explications.


Rédigé par le Mardi 20 Novembre 2018

L’ordonnance dite « Macron » en vigueur depuis le 24 septembre 2017 a assoupli le régime juridique du télétravail dans un objectif de développer le recours à ce mode d’organisation du travail - Pexels
L’ordonnance dite « Macron » en vigueur depuis le 24 septembre 2017 a assoupli le régime juridique du télétravail dans un objectif de développer le recours à ce mode d’organisation du travail - Pexels
Les difficultés à recruter dans l’industrie du tourisme ne sont plus à énumérer : manque de candidats, d’attractivité, ou encore inadéquation entre monde de l’entreprise et formation…

Maintenir ses collaborateurs en poste est devenu primordial pour les directions des ressources humaines (DRH) et les directions sur un marché de l’emploi tendu. Offrir à ses équipes la meilleure qualité de vie au travail est une priorité, en misant notamment sur un cadre de travail plus flexible.

En pleine recherche d'innovations par les ressources humaines, le télétravail a trouvé un nouvel écho.

Dans le code du travail, il désigne « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux, de façon volontaire, en utilisant les technologies de l’information et de la communication » (l’article L.1222-9).

Globalement, cette nouvelle façon de travailler est en progression, et concernerait désormais 25% des travailleurs selon une étude de l’Ifop pour le compte du groupe Malakoff Médéric publiée en janvier 2018.

Toujours selon cette dernière, aujourd’hui, ce sont près de 57% des salariés qui travaillent à distance au moins un jour par semaine, dont 85% de manière contractualisée et 47% de manière non-contractualisée.

Plus de performance, moins d’absentéisme

Les bienfaits du télétravail sont multiples, que ce soit du point de vue de l’entreprise ou de celui des salariés.

Pour 90% des télétravailleurs, cette pratique offre une meilleure autonomie et une plus grande efficacité dans le travail, selon les résultats de l'étude Ifop.

Pour 82% des employeurs, on remarque un engagement plus important des salariés, ainsi qu’une plus grande responsabilisation et prise d'autonomie.

Ainsi, 39% des dirigeants déclarent observer une baisse de l’absentéisme.

Autre avantage à ne pas minimiser, le recours au télétravail serait également le moyen de développer la marque employeur, selon 68% des personnes sondées.

Le télétravail, une proposition attrayante

« Il y a deux ans, on peinait vraiment à recruter. Le télétravail nous a permis de trouver des « talents », des personnes qui ont plaisir à exercer leur métier, impliquées… et installées en province, précise Nicole Le Calvez, directrice des ressources humaines de Frequent Flyer Travel Paris.

Nous avons commencé le télétravail en 2005, c’était très timide au départ. Aujourd’hui, sur 120 collaborateurs, environ 78% des équipes, tous services confondus, sont en télétravail pendulaire, selon le souhait de la personne, son lieu d’habitation et les possibilités en interne. »

Idem chez Austral Lagons, tour-opérateur spécialiste de Tahiti et ses îles, de l’Océan Indien et de l’Afrique Australe, où le télétravail est clairement un atout pour l’entreprise. Mais cette nouvelle organisation ne peut fonctionner sans la mise en place de process et de règles établies.

« Depuis un an et demi, nous proposons du télétravail pour les gens expérimentés, ceux qui maîtrisent nos process, nos systèmes de réservation et nos destinations. Généralement, on peut y accéder après six mois au sein de l’entreprise, précise Hélion de Villeneuve, directeur général d’Austral Lagons.

Aujourd’hui, sept ou huit personnes en profitent, de manière permanente ou quelques jours par semaine ».

Une nouvelle législation

Les ordonnances Macron ont modifié la législation en matière de télétravail, devenu plus accessible.

En cas de demande du salarié, l’employeur ne peut s’y opposer s’il y est éligible.

Le télétravail peut être mis en place par accord collectif ou à défaut, dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur, après avis du comité social et économique (CSE).

Cependant, dans les très petites entreprises, le télétravail passe toujours par la signature d’un avenant.

L’accord ou la charte vont permettre de définir notamment les cas de recours au télétravail régulier, occasionnel ou en cas de circonstances particulières et de déterminer les modalités d’acceptation par le salarié, des conditions de mise en oeuvre, les plages horaires durant lesquelles l’employeur peut habituellement contacter le télétravailleur, etc.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3224 fois

Notez


1.Posté par westar le 21/11/2018 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


.....et le marché prend possession du domaine familial !!!!

mais, jamais on ne parle de remuneration special car, l'appartement ou vis l'agent , avec ses enfants, a un cout : si le marché s'incruste dans le domaine familial,dans le foyer de paix de la famille, alors la participation au loyer/ traites doit etre effective et très sensible

Ne soyez pas dupes : derriere la facade "humaniste" ( chère à notre histrion préféré Dominique Gobert), se cache une realité bien moins belle : la destruction de la famille



a vous lire

2.Posté par Jerome le 22/11/2018 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis chef de produits experimenté et c'est un job qui permet le télétravail à 90%, voire à 99% du temps.
Malgré cela, lors des multiples entretiens d'embauche que je peux passer depuis 4 ou 5 ans dans differents TO, et au cours desquels j'aborde cette question, je constate que l'immense majorité des recruteurs ne sont pas encore prêts psychologiquement à laisser leurs collaborateurs travailler depuis leur domicile. Et lorsque l'on aborde le fait que l'accès a distance au réseau informatique local d'une entreprise est facile à mettre en place, et que la communication avec les autres services (resa, back office, compta, commercial...) n'en souffrirait pas eu égard à tous les moyens de communication disponibles, je ressens à chaque fois un vrai blocage.
Beaucoup de dirigeants de la vieille école ont besoin d'être rassurés en pouvant "fliquer" leurs salariés au bureau. Pour la plupart, il est plus rassurant de pouvoir vérifier que tout le monde est bien à l'heure au bureau le matin que de se dire qu'un salarié est plus efficace seul chez lui, car il est moins sollicité pour des réunions inutiles ou pour des questions superflues...

PS : pour répondre à Westar : étant célibataire, le télétravail n'empièterait pas sur la vie de famille que je n'ai pas !!!
Dans tous les cas, le fait de pouvoir éviter de faire des trajets le matin et le soir libèrerait du temps pour la vie personnelle/la vie de famille...
Pour ma part cela me permettrait surtout de continuer à exercer mon métier tout en quittant la region parisienne. Chacun peut donc y voir des avantages ou des inconvénients. Pour ma part, le fait de pouvoir travailler à distance serait un vrai bonheur pour ma vie quotidienne ! Et cela polluerait moins !

3.Posté par Pat44 le 27/11/2018 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Westar,

Ne faisons pas de généralité. Je travaille depuis chez moi depuis plus d'un an et en terme de relation familiale je n'y vois que du positif.
Comme le dit Jérôme le fait de ne pas avoir ne serait-ce que 20 ou 30 min à faire matin et soir facilite les choses.
Cela me permets aussi de déposer plus tard et récupérer plus tôt mes enfants.
Il faut juste être prêt à laissé un petit espace de travail à la maison.
Mais en aucun cas il n'y a d’empiétement sur la vie de famille

Bonne journée

4.Posté par westar le 27/11/2018 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Pat44


j espere que cela vous est convenable. Apparemment oui, et il faut s'en feliciter.......mais imaginez que que cette exception devienne une généralité : quid des relations sociales ??? Imaginez que votre patron ( dans le cas ou vous etes salarié) vous mette la pression sur le travail et vous en demande plus ???? Votre foyer familiale ne sera plus votre foyer familial mais la pression economique y entrera !!! Je ne suis pas sur que cela soit une bonne idée.....seul le temps nous le dira.

5.Posté par nathalie le 28/11/2018 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour ,

Je suis activement à la recherche de télétravail ..pas une semaine sans panne de RER .

J'arrive parfois à 15h de transport par semaine ..que d'énergie perdue et de fatigue . En région parisienne il est difficile de concilier loyer et salaire . Si cela ne se concrétise pas , je suis prête à changer de métier. Beaucoup de journées intenses qui ne nous laissent pas l'occasion de communiquer avec les collègues .Les heures de repas sont prises en décalées car journées non stop sur Paris ...Franchement , au niveau relation sociales , cela ne changerait pas grand chose .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66


CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips