1998 - 2018  BRAVO ET MERCI  LES BLEUS !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

Travel in France





Fausse alerte au colis piégé à Marseille

pas de transports en commun pendant 30 minutes aux Réformés



Le quartier des Réformés, dans le 1er arrondissement de Marseille a été temporairement fermé, mercredi 4 octobre 2017, en raison d'une alerte au colis piégé. La crainte a été rapidement levée.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 4 Octobre 2017

Cordon de sécurité à Marseille dans le 1er arrondissement - Photo : J.P.
Cordon de sécurité à Marseille dans le 1er arrondissement - Photo : J.P.
Plus de peur que de mal.

Mercredi 04 octobre 2017 en fin d'après-midi, un colis suspect a été trouvé dans le quartier des Réformés à Marseille.

En plein hypercentre, entre la Canebière et la gare Saint-Charles et à peine 2 jours après l'attaque au couteau qui a fait deux morts, les autorités sont sur les dents.

"Nous avons a bloqué la rue et nous avons fait venir les démineurs : nous ne prenons aucun risque", indique une policière.

Le tramway et les bus n'ont pas circulé dans le quartier pendant 30 minutes.

Il s'agissait finalement des affaires d'un sans domicile fixe, cachées ici en prévision de la nuit à venir.


Lu 976 fois

Tags : marseille
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75








Dernière heure







 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle