TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


France écotours : le TO durable part à la conquête des réseaux de distribution

La plateforme myecostay veut recenser 200 hébergements



Il n'y a pas que le tourisme de masse dans la vie. Le tourisme durable commence à pointer le bout de son nez. France écotours, un tour-opérateur allemand, entend se faire une place au soleil sur le marché français. Rencontre avec Yasmine Haun, sa fondatrice.


Rédigé par le Jeudi 28 Février 2019

France écotours, le TO durable, part à la conquête des réseaux de distribution - Crédit photo : France Ecotours
France écotours, le TO durable, part à la conquête des réseaux de distribution - Crédit photo : France Ecotours
La petite équipe du tour-opérateur spécialisé dans le tourisme durable se prépare à un double défi en cette fin du mois de février, l'un sportif et l'autre professionnel, même si les deux sont liés.

Yasmine Haun, dirigeante-fondatrice de France écotours de détailler : "nous allons être présents lors du salon ITB de Berlin, du 6 au 10 mars 2019, qu'il est possible de comparer avec Top Resa en France, mais dans des proportions nettement plus importantes."

L'événement comptabilise plus de 10 000 exposants, quand son pendant français affiche 500 stands pour 1 600 marques, répartis sur l'équivalent d'une dizaine de terrains de foot.

"En moyenne nous réalisons plus de 25 kilomètres par jour, il y a toute une préparation à prévoir", lâche d'un ton badin la responsable.

Il est sûr que pour émerger dans l'industrie et encore plus avec des séjours qui ont une valeur sociale, ce n'est pas nécessairement chose facile, même si les mentalités changent.

Les enjeux sont importants pour le petit tour-opérateur allemand : "nous y allons pour rencontrer des partenaires, conclure des affaires mais surtout se faire un nom et prendre les tendances."

Outre-Rhin, le tourisme durable n'est pas une mode, mais est bien entré dans les mœurs et la culture. Pour preuve, un hall entier est dédié à l'ensemble des acteurs de la thématique sur l'ITB.

ATR ? Ils ne tiennent pas la route

Sans doute que France écotours ne vous dit rien, mais le nom de l'entreprise avait fait le buzz dans l'industrie avec sa gamme de séjours orientée autour du veganisme.

L'écho a été intéressant après quelques mois d'exploitation, en touchant une clientèle européenne, mais surtout relativement jeune.

Le plus compliqué avec cette gamme a été de trouver des partenaires à hauteur de l'exigence de France écotours. "Nous avons activé notre réseau pour trouver les bons acteurs, mais surtout ceux fiables."

Le spécialiste a développé plus de 120 séjours sur des thématiques fortes comme le vin bio, par exemple, qui est la nouveauté 2019, l'objectif étant de "sortir des randonnées pépères. Le marché et la clientèle évoluent, nous allons travailler des thématiques fortes."

Il faut dire que le tour-opérateur basé en Allemagne est plutôt à la pointe sur la question du tourisme durable, en ayant la certification TourCert.

Yasmine Haun développe : "il y a derrière une démarche de progrès, en mettant en œuvre la responsabilité sociétale de l'entreprise sur le long terme. Il y a un véritable suivi de la structure, c'est très éloigné de ce que fait ATR en France, ils ne tiennent pas la route."

Le tourisme durable en soutien à l'économie rurale

"Il y a un véritable suivi de la structure, c'est très éloigné de ce que fait ATR en France", selon Yasmine Haun - Crédit photo : France écotours
"Il y a un véritable suivi de la structure, c'est très éloigné de ce que fait ATR en France", selon Yasmine Haun - Crédit photo : France écotours
Pour répondre aux attentes de la communauté du tourisme durable, le petit TO fait la promotion active de la mobilité douce.

Il est l'un des arguments de poids du tourisme durable, celui de maintenir un tissu économique local, notamment agricole.

Grâce à son travail, en partie sur les hébergements alternatifs,"nous permettons de maintenir la filière, car certaines exploitations sont en grande difficulté.

Par exemple, nous travaillons actuellement sur un séjour axé sur la thématique de la transhumance. Cela permettra de sauvegarder ce métier en France, il y a tant à faire dans l'Hexagone.
"

D'ailleurs, pour évangéliser et répondre aux besoins de la clientèle francophone, France écotours cherche des relais en France.

"Nous aimerions signer avec des réseaux. Nous ne partons pas en terre inconnue, la population est déjà sensibilisée", ajoute Yasmine Haun.

Il suffit de saisir l'opportunité. Dans le même temps, la petite équipe a créé une plateforme pour recenser les éco-hébergements (myecostay.eu), dont elle va essayer de multiplier l'offre pour atteindre 200 références dans toute l'Europe.

Et Yasmine Haun de conclure : "les voyageurs doivent réfléchir maintenant à ce qu'ils font pendant leurs vacances."

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1419 fois

Notez



1.Posté par Julien BUOT le 01/03/2019 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour.
Nous connaissons nos confrères allemands du label TourCert, que nous respectons.
Mais que connaissez-vous du label ATR Madame HAUN ?
Nous apportons des garanties et références très sérieuses depuis 15 ans.
www.tourisme-responsable.org

Au plaisir de vous rencontrer à Paris.
Bien à vous.
Julien BUOT
Directeur du label ATR

2.Posté par Yasmine Haun le 04/03/2019 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
merci pour votre réaction. Avant toute chose je tiens à souligner que je respecte également mes confrères francais membres d'ATR dont certains sont déjà mes partenaires.

Pour en venir au fond de mes propos : en 2003 j'étais venue avec le gérant de l'époque de Forum anders reisen (groupement professionnel de voyagistes responsables allemands) rencontrer les premières agences à l'initiative d'ATR sur Paris, pour justement échanger sur notre cahier des charges (dont s'est inspiré TourCert en 2009-2010).

Ce cahier des charges est visible en francais sur notre site web: https://www.france-ecotours.com/fr/informations-pratiques/l-ecotourisme-une-passion-des-engagements/forum-anders-reisen-voyager-autrement.html

A cette époque les pionniers d'ATR ont estimé que ces critères étaient trop contraignants par rapport à leur politique commerciale, notamment sur le volet transport aérien.

Exemple concret qui justifie mon positionnement: Les critéres TourCert fortement inspirés du cahier des charges du forum anders Reisen excluent la vente de séjours suivants : ( extrait tiré du cahier des charges mentionné)
"1.1.5. La durée du séjour, le temps de trajet et la distance parcourue doivent être judicieusement proportionnels les uns aux autres et les vols courts ne seront pas proposés. En conséquence, les vols suivants ne peuvent pas être effectués :
- vols vers des destinations situées à moins de 800 km dont les émissions de CO2 ne sont pas entièrement compensées (voir également 1.1.6.),
- vols de 800 km à 3 800 km avec une durée de voyage inférieure à une semaine,
- vols de plus de 3 800 km avec une durée de voyage inférieure à deux semaines."

Le transport à destination étant le facteur le plus polluant d'un voyage, il faut dans la mesure du possible le limiter au nécessaire et favoriser les mesures alternatives au transport aérien.

Merci en tous cas d'avoir ouvert ce débat en France. Je salue les efforts d'ATR, même si ils ne sont pas encore de mon vue d'Outre-Rhin, parvenus à maturité face à l'urgence climatique et aux standards internationaux du tourisme durable.

Au plaisir d'échanger avec vous sur l'ITB si vous y êtes ou à Paris lors de mon prochain passage à Paris en avril.

Bien cordialement

Yasmine Haun Gérante de France écotours GmbH


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips