Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Futuroscopie - sites sacrés : eldorados ou aires à protéger ? 🔑

Décryptage de Josette Sicsic, Futuroscopie



La drôle d’époque que nous vivons met en lumière une demande grandissante de spiritualité grâce à une reconnexion avec les forces de la nature et des esprits ? Les territoires sacrés constituent donc d’ores et déjà de nouvelles destinations très prisées, surtout après les deux années de pandémie que nous venons de vivre. Et, probablement pour longtemps. A condition que l’on sache les préserver et ne pas en abuser. Un challenge !


Rédigé par le Lundi 27 Juin 2022

Quant à la France a-t-elle des sites à exploiter ? Bien sûr. En Bretagne (et dans toutes les régions d’Europe où il y en a) les alignements de menhirs de et le mystère qui les entoure attirent les curieux - Carnac en Bretagne  Depositphotos.com Auteur vencav
Quant à la France a-t-elle des sites à exploiter ? Bien sûr. En Bretagne (et dans toutes les régions d’Europe où il y en a) les alignements de menhirs de et le mystère qui les entoure attirent les curieux - Carnac en Bretagne Depositphotos.com Auteur vencav
Quand une cinquantaine de personnes ayant réglé une facture conséquente reviennent du Caire sans avoir visité ni le nouveau musée archéologique ni l’ancien, qu’ont-elles bien pu faire ?

En fait, elles ont passé plusieurs heures dans la Pyramide de Kheops le jour de l’équinoxe de printemps, lorsque l’alignement des étoiles de la ceinture d’Orion forment un reflet parfait des trois pyramides et permet de voir l’étoile la plus brillante du ciel : Sirius.

Si bien qu’en quelques instants, se crée un lien magique entre les forces de la terre et du ciel permettant de mieux se connecter aux puissances telluriques et cosmiques ! Plaisanterie ? Pas du tout.

Ce séjour est catégorisé parmi les séjours « initiatiques » d’une agence ayant pignon sur rue.


Des lieux sacrés : l’Asie, le continent le plus prisé

Si les voyages sont toujours un moment de pause, les touristes qui partent en voyage initiatique ont avant tout la volonté de redonner du sens à leur vie et de se « connecter au divin ».

Qu’ils partent en Inde méditer dans un ashram ou au Machu Picchu pour effectuer des nettoyages énergétiques version incas, ils assument leur marginalité et leur besoin de combler le vide de leurs existences via une reconnexion à des territoires et un patrimoine historique sacré.

Lire aussi : Futuroscopie - Entre thérapie et ésotérisme : les voyages pas comme les autres rebondissent

Mais où vont-ils plus exactement ? Lorsque l’on interroge Éric Grange, directeur et fondateur de l’agence Oasis Voyages, sur les destinations les plus prisées par ses clients, il répond sans hésitation : l’Asie. Tout au moins quand celle-ci est accessible.

Selon lui : « Des pays comme le Tibet, l’Inde, Bali, la Birmanie ou la Mongolie résonnent dans nos imaginaires d’occidentaux comme autant de territoires porteurs d’une longue tradition spirituelle et sacrée ».

Dans le catalogue de voyages proposé par son agence, les séjours à destination des terres asiatiques sont donc (en temps normal) les plus nombreux, près de 60% du catalogue. Mais, l’Amérique latine avec ses traditions précolombiennes figure aussi en bonne place. Avec quelles qualités ?

Des hommes et des Dieux

Premier atout requis : les territoires propices au recueillement et à la prière, doivent se situer dans des régions où les populations locales vivent encore en étroite connexion avec le divin. Selon la définition officielle : « un site naturel sacré est un espace terrestre ou marin qui a une importance spirituelle spéciale pour des peuples ou communautés locales ».

A Bali par exemple, les Balinais pratiquent toujours dans certains coins de l’île, des cérémonies et des rituels millénaires cherchant à relier leur âme aux forces telluriques et cosmiques. Leur révérence au sacré imprègne leur vie quotidienne et les temples hindouistes sans toit, ouverts aux énergies célestes ou chaque visiteur peut aller se recueillir, sont légions.

Le Tibet, terre spirituelle devant l’éternité, est détenteur pour sa part de la sagesse bouddhiste. Les lieux sacrés ou les ermitages très reculés, innombrables dans le pays, accueillent donc les voyageurs, les invitent à se joindre aux prières et aux méditations des moines locaux, à participer aux cérémonies et faire des pèlerinages…

Les agences qui travaillent en étroite collaboration avec des guides locaux et des habitants peuvent, à partir de ce contexte, monter de petits groupes pour toutes ces régions, auxquels est proposée une immersion, et des activités spirituelles.

Notons également que les voyages sont souvent organisés à des dates clés. Il est par exemple proposé aux touristes de partir en Inde au moment de la fête de Diwali célébrée par les communautés hindoues du monde entier.

Les faux gurus et autres charlatans

Mais la spiritualité ne constitue pas le seul moteur de ces voyages pas comme les autres. La quête frénétique de bien-être en pleine diversification, et la quête de guérison, constituent les autres moteurs de ces séjours de plus en plus populaires, recelant parfois de mauvaises surprises.

Ainsi, des charlatans comme Joao de Deus au Brésil, après avoir été reconnu comme un véritable « homme miracle » et après avoir reçu des milliers de touristes, a écopé de 19 ans de prison !

Accompagnés d’un guide, ses visiteurs le suivaient pourtant depuis des années, dans une région riche en cristaux, située à 100 km de Brasilia où ils bénéficiaient « d’interventions chirurgicales énergétiques et spirituelles » en se baignant dans des cascades magiques nichées près d’un volcan, au sommet de montagnes, à proximité des étoiles ! Le contexte naturel idéal pour donner l’illusion d’une guérison et d’un savoir faire !

Autre exemple extrême, mais non encore épinglé par la justice : les petits groupes qui vont aux Philippines chercher le secours des « guérisseurs de la foi » qui, à mains nues, opérent, extraient des tumeurs, soulagent des plaies jugées inguérissables en Occident. Ces groupes privés se constituent autour d’une personne ressource initiée, donc bienvenue sur place, qui entraîne les autres. Mais, ces déplacements restent évidemment très rares. Pour le moment !

Les sites informels sacrés sont légions en Europe

Face à l’exotisme de ces offres trop nombreuses pour être cataloguées, notons les autres sites autrefois sacrés, banalisés aujourd’hui mais qui, reconnus pour leurs vertus énergétiques et thérapeutiques, attirent de nombreux visiteurs. C’est ainsi que les sources d’eau chaude radioactive, en pleine mer d’une petite île grecque sont devenues un lieu de rendez-vous très prisé des victimes de maux articulaires et tout simplement des adeptes de la prévention.

Là, une grande partie de l’année, une clientèle de locaux mais aussi de nombreux étrangers se retrouve dans une grotte à ciel ouvert et en profite parallèlement pour se faire masser ou suivre des cours de yoga dispensés par des « maîtres » dont on ne sait pas très bien où ils ont été formés mais qui, grâce à la magie de l’environnement donnent le change.

Quant à la France a-t-elle des sites à exploiter ? Bien sûr. En Bretagne (et dans toutes les régions d’Europe où il y en a) les alignements de menhirs de et le mystère qui les entoure attirent les curieux. L’atmosphère singulière de la Forêt de Brocéliande et celle du Mont Saint-Michel ont également un potentiel, déjà partiellement exploité. Plusieurs sites internet d’ailleurs les recensent, combinant sous le terme de sacré, patrimoine naturel et religieux dans sa diversité : fontaines, cloîtres, églises et surtout abbayes…

Dans les Vosges, en Bourgogne, Alsace, en Provence, ces sites ont leurs clientèles souvent encore discrètes bien que nombreuses. Même des villes comme Lyon ont un potentiel sacré peu connu par les habitants eux-mêmes. La capitale des Gaules est en effet considérée comme l’une des capitales mondiales de l’ésotérisme où sont nées la plupart des sociétés secrètes « car il y aurait un secret caché sous la ville » tandis que des guérisseurs célèbres y auraient exercé.

Quant à l’Auvergne, elle détient un patrimoine religieux mais aussi et surtout des volcans et des guérisseurs qui ne sont pas une légende mais une réalité. Elle pourrait donc exploiter la puissance énergétique conjuguées de ses atouts et offrir une ambiance et des vertus thérapeutiques, allant bien au delà du seul thermalisme qui est aujourd’hui sa spécialité.

Les forêts, espaces d’autant plus sacrés que la sylvothérapie commence à se développer, pourraient également devenir des destinations énergétiques de qualité. En 2020, le festival des forêts d’ile-de-Fance mettait d’ailleurs l’accent sur leur caractère sacré.

Attention sacré !

Mais, encore faut-il avancer sur ce sujet, sur des œufs. Il faut en effet être prudent, organisé, compétent et ne pas proposer n’importe quoi à un touriste marginal certes mais très averti et connaisseur, qui cherche l’insolite et la légende mais surtout l’efficacité, la sérénité et des cadres naturels exceptionnels.

Et là se situe une fois de plus le nœud du problème.

Le monde (et la France) regorgent de diversité, de capacités, de dons naturels exceptionnels que des populations originelles ont su découvrir et exploiter à leur juste valeur sans les détruire. Il s’agit donc de respecter ce passé et les croyances d’autrefois qui ont toutes une signification et de prendre d’infinies précautions avant d’en faire des territoires touristiques …

Un impératif tenant du sacré !


Josette Sicsic
Josette Sicsic
Journaliste, consultante, conférencière, Josette Sicsic observe depuis plus de 25 ans, les mutations du monde afin d’en analyser les conséquences sur le secteur du tourisme.

Après avoir développé pendant plus de 20 ans le journal Touriscopie, elle est toujours sur le pont de l’actualité où elle décode le présent pour prévoir le futur. Sur le site www.tourmag.com, rubrique Futuroscopie, elle publie plusieurs fois par semaine les articles prospectifs et analytiques.

Contact : 06 14 47 99 04
Mail : touriscopie@gmail.com


Lu 2502 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias