TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Hive Tech : le CRM hôtelier qui se rêve en "télécommande universelle" du voyage

A terme l'objectif est de créer une marketplace à forte valeur ajoutée du tourisme



L'hôtellerie n'est pas en reste au niveau du digital et de l'innovation. Dans le sillage d'une locomotive avide de nouvelles solutions, qu'est Accor, les start-up se multiplient pour réinventer l'hôtel de demain et les outils permettant de fluidifier le parcours client. Hive Tech se veut la "télécommande universelle" du cycle opérationnel des hôtels, mais voit bien plus loin. Elle s'oriente aussi vers une application BtoB.
Rencontre avec Kamil Bernat Faesch, responsable du développement en France de Hive Tech.


Rédigé par le Jeudi 6 Juin 2019

Hive Tech : le CRM hôtelier qui se rêve en "télécommande universelle" du voyage - Crédit photo : Hive Tech
Hive Tech : le CRM hôtelier qui se rêve en "télécommande universelle" du voyage - Crédit photo : Hive Tech
La data est clairement le nerf de la guerre de l'ensemble des activités économiques de cette nouvelle ère digitalisée. Grâce à elle, les consommateurs peuvent être captifs, les prospects transformés en clients et les besoins anticipés.

C'est en s'appuyant sur l'omniprésence de ce carburant économique que Hive Tech souhaite conquérir le monde de l'hôtellerie et de la restauration.

Pour ce faire la start-up propose dans un premier temps un back-office novateur, avant de voir plus loin et proposer une solution BtoC.

Ainsi, le staff de l'hôtel accède à une solution agile permettant de gérer l'ensemble du cycle opérationnel de l'établissement. "Nous sommes partis du postulat que les CRM ont dans notre secteur un problème puisqu'il se base sur un remplissage manuel de l'information. Nous voulons automatiser la constitution de la base de données" explique Kamil Bernat Faesch, responsable du développement en France de Hive Tech.

Pour ce faire, le profil d'un individu sera constitué de l'ensemble de ses données tout au long de son passage dans l'établissement de loisir, du bar au restaurant, en passant par les commandes faites en chambre ou encore le SPA.

Créée en 2016 par Nigel Van Broekhoven, que Kamil Bernat Faesch a rencontré à l'école hôtelière de Lausanne, la start-up vient d'entrer dans sa phase de commercialisation.

Si l'émergence d'un véritable CRM hôtelier sur les zones de trafic clients est déjà un atout pour les hôtels ce n'est pas tout, car Hive Tech permet aussi de limiter les coûts, avant même de développer les ventes additionnelles.

Une fleur avec en son coeur le CRM

L'équipe de Hive Tech (3 anciens de Lausanne) composée de Kamil Bernat Faesch à gauche, Nigel Van Broekhoven au centre, et le responsable de la technologie Felix Velay  - Crédit photo : Hive Tech
L'équipe de Hive Tech (3 anciens de Lausanne) composée de Kamil Bernat Faesch à gauche, Nigel Van Broekhoven au centre, et le responsable de la technologie Felix Velay - Crédit photo : Hive Tech
Le responsable du développement en France de Hive Tech explique : "nous avons essayé de nous interfacer avec tous les logiciels différents qui gravitent autour d'un hôtel, mais il y avait peu d'harmonie et le travail était très compliqué"

Face à ce fastidieux chantier, l'équipe de la jeune pousse décide de créer son propre produit, en faisant émerger un écosystème qui se veut comme la "télécommande universelle pour le cycle opérationnel quotidien."

Ainsi dans tous les départements de l'hôtel, une seule et même plateforme permet de s'acquitter des tâches quotidiennes et collecte l'ensemble des comportements d'achats ou les informations des hôtes.

Pour schématiser, le logiciel a été conçu "comme une fleur, où le CRM se positionne comme le cœur, et les outils sont les pétales."

Une fois la base de données segmentée et travaillée, il sera possible de mener des campagnes re-marketing. Si la solution se veut novatrice sur le marché, la start-up développe un logiciel pensé brique par brique "par et pour les professionnels."

Pour maintenir ce lien, des tables rondes sont organisées régulièrement avec des responsables pour avoir des retours directs et pour développer des fonctionnalités nécessaires.

Après seulement quelques semaines de commercialisation, une centaine d'établissements parisiens ont montré leur intérêt avec la jeune pousse et 70 participent au développement du logiciel.

Et l'engouement est tel que Hive Tech vise les 120 hôtels ou établissements accueillants du public d'ici la fin de l'année.

Hive Tech veut devenir une marcketplace BtoC

Pourquoi ne pas parler seulement des hôtels ? "Car nous visons aussi les villages clubs et les acteurs de la croisière, qui cherchent à rationaliser leur utilisation de la data" confie Kamil Bernat Faesch.

Sur des lieux fermés Hive Tech pourra encore mieux exploiter ses capacités en établissant un véritable parcours client selon les profils. D'ailleurs le responsable d'une grande compagnie a abondé dans ce sens, et cela permettra de rendre "l'up-selling plus facile, du fait d'une connaissance accrue".

Pour mener une campagne marketing afin d'accélérer la contractualisation, exporter la technologie, mais aussi s'attaquer au marché BtoC, la start-up s'est lancée dans une levée de fonds.

"Nous avons enclencher un nouveau cycle pour lever des fonds dans les prochains mois" rapporte le responsable du développement.

Car si Hive Tech se veut une solution BtoB, une application destinée aux clients des hôtels est actuellement en ligne, cela représente la deuxième vague sur laquelle souhaite surfer la jeune pousse.

L'objectif est de devenir une véritable marketplace du voyage, mais pour cela le nombre d'hôtels et restaurants ayant contracté devra être important.

"A terme nous souhaiterions proposer de réserver les hôtels, seulement ceux à forte valeur ajoutée, et interfacer les offres des compagnies aériennes, pour couvrir l'ensemble du parcours client."

Avec cette proposition la personne sera trackée de la réservation, à son cheminement et à son retour chez lui. En somme, Hive Tech pourrait devenir la solution complète du tourisme, mais avant cela le chemin à parcourir est encore long.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1504 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Juin 2019 - 16:19 Tourism Trophy : les 9 start-up en lice sont...










Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips