TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Hôtellerie - Restauration : la députée Brigitte Kuster (LR) va présenter une proposition de loi pour baisser la TVA

La députée LR souhaite que la TVA baisse temporairement à 5,5% pour le secteur



Depuis la réouverture des bars et restaurants, à des régimes différents selon la virulence de la pandémie, la France retrouve un semblant de normalité, toutefois le manque à gagner et la baisse de capacité font craindre le pire. Pour soutenir le secteur, la députée Brigitte Kuster (LR) va présenter ce jeudi 11 juin 2020 une proposition de loi pour baisser la TVA, jusqu'au 31 décembre 2020.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 11 Juin 2020

Depuis le 2 juin 2020, un semblant de normalité se dessine petit à petit dans le paysage Français.

Les bars et restaurants, mais aussi les hôtels ont rouvert, dans des conditions particulières.

Au manque à gagner des deux mois de fermeture s'ajoute celui de la baisse des capacités en raison du protocole sanitaire ou des restrictions comme en Île de France, une situation qui fragilise toujours plus le secteur.

Pour soutenir l'hôtellerie et la Restauration, la députée Brigitte Kuster (LR) va présenter ce jeudi 11 juin 2020 à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à baisser temporairement la TVA.

Ainsi, alors que le secteur se voit appliquer une taxation indirecte de 10%, l'élue réclame un abaissement généralisé à 5,5% jusqu'au 31 décembre 2020.

"Le premier objectif est de rendre plus rentable la réouverture des établissements, alors même que la distanciation sociale imposée réduit le nombre de couverts servis tandis que le deuxième objectif est de soutenir un tissu de TPE fondamental pour notre économie qui aborde la crise déjà fragilisé," explique Brigitte Kuster, députée de Paris.

Reste à savoir, si l'Assemblée se montrera sensible à la proposition alors que les restaurateurs appellent à une réouverture totale pour les établissements situés en Île-de-France.

Une région, où de nombreuses adresses vivent partiellement et d'autres totalement du tourisme international, donc qui pourraient être fragilisées sur de nombreux mois.

La proposition n'a malheureusement pas été acceptée.

Lu 1255 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.










































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance