TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


II. Caravelle, Air Inter, Concorde : retour sur les beaux jours d'Air France

La saga d'Air France



La longue histoire d’Air France est jalonnée de crises et d’embellies. Années sombres, années de renaissance. Au commencement est la fusion des compagnies aériennes pionnières françaises. La naissance officielle est annoncée le 7 octobre 1933. Il faudra attendre la fin de la Première Guerre mondiale pour voir l’envolée de la compagnie, nationalisée le 26 juin 1945. TourMaG.com vous propose une synthèse de la longue histoire d’Air France, en relevant quelques uns de ses faits marquants.


Rédigé par le Lundi 4 Mars 2019

Au début des années 50, Air France, qui rayonne sur le monde, ne dessert le domestique qu’en fonction des correspondances de sa clientèle internationale - DR : Collection Musée Air France
Au début des années 50, Air France, qui rayonne sur le monde, ne dessert le domestique qu’en fonction des correspondances de sa clientèle internationale - DR : Collection Musée Air France
Dans les années 50, l’arrivée des avions à réaction révolutionne le voyage aérien.

Plus puissants, ils transportent plus de passagers, plus vite, plus loin.

Les Boeing 707 sont lancés sur l'ensemble du réseau long-courrier. « Les deux meilleurs jets sur le plus grand réseau du monde », proclame le nouveau slogan d’Air France.

Ils effectuent un Paris-New York en 8 heures avec 180 passagers ! Deux fois plus vite qu'un Super Constellation à hélice, qui mettait quelque 14 heures pour effectuer le trajet.

Air France, qui rayonne sur le monde, ne dessert le domestique qu’en fonction des correspondances de sa clientèle internationale.

L’Etat va favoriser en 1954 la création d’une compagnie intérieure, avec vocation de désenclaver les régions françaises.

La compagnie Air Inter commence son exploitation au début des années 1960.

Élégante, rapide et économique, fleuron de l’industrie aéronautique française des années 50-70, la Caravelle constitue l’essentiel de la flotte d’Air Inter.

Elle accompagnera l'essor de l'aviation civile, avant de prendre sa retraite définitive dans les années 2000.

Au début des années 1960, l’avion n’est plus un luxe réservé à quelques privilégiés. En 1961, un aller-retour Paris-New York coûte trois fois moins cher qu'en 1956. Air France n’en conserve pas moins son image haut de gamme, incarnée par ses hôtesses habillées en Dior.

De nouveaux divertissements sont proposés à bord, tel le cinéma dès 1966. Le centre d’approvisionnement hôtelier d’Orly devient la première cuisine de France.

L’apport des jets facilite le redéploiement nécessaire d’Air France avec l’émergence de nouveaux challengers. Il transforme fondamentalement les conditions de travail du personnel navigant ce qui occasionne les premières tensions au sein de la compagnie.

La France chante le dimanche à Orly

En 1961, Joseph Roos succède à Max Hymans à la présidence de la compagnie.

Ingénieur de l’Air, il a acquis sa connaissance de l’aérien à la direction des transports aériens du Ministère des Travaux Publics. Il va vivre l’avènement des avions à réaction et le « partage du monde » entre les divers transporteurs français.

L'implantation des jets a bouleversé les méthodes d'exploitation. Pistes, salles d'embarquement, hangars et ateliers changent d'échelle.

L'aérogare d'Orly Sud est inaugurée en 1961. Avec son architecture novatrice, elle incarne la modernité française.

Capable d’accueillir six millions de passagers et 23 avions au contact, Orly est à la fois moderne, fonctionnel et luxueux.

En 1965, 4 millions de curieux en font le site le plus visité de France, devant la Tour Eiffel ! La France chante "Le Dimanche à Orly", écrite et composée par Gilbert Bécaud, star de la chanson française.

Dans les sixties, déploiement de UTA et naissance d'Air Charter

En 1963, l’Etat français décide de redistribuer les droits de trafics internationaux.

Il confie à la compagnie privée UTA (Union des Transporteurs Aériens, née de la fusion de l’UAT et de la TAI) une partie des dessertes africaines et dans le Pacifique.

En 1965, Air France installe son siège social à Montparnasse.

1966 voit la naissance de la Société Française d’affrètement qui deviendra, en 1971, Air Charter International.

L’entrée de la compagnie nationale dans le charter répond à la concurrence des compagnies d’affrètement qui se développent sur l’Atlantique Nord et la Méditerranée.

Dotée d’un budget indépendant et d’une flotte propre, ACI bénéficie du soutien logistique d’Air France et d’Air Inter.

A la fin des années 1960, la flotte n'est plus composée que de jets qui améliorent considérablement la productivité de la compagnie. Le trafic a fait un bond spectaculaire. Plus de 5 millions et demi de passagers voyagent avec Air France en 1969, deux fois plus qu'en 1959.

Les finances sont au beau fixe.

Orly proche de la saturation, un nouvel aéroport s’impose. A 23 km au nord de Paris, après 8 ans de travaux, l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle 1 est inauguré à Roissy-en-France le 13 mars 1974.

Si son architecture suscite quelque controverse, son concept évolutif anticipe l’essor du trafic. Pour Air France, c’est l’aéroport du futur.

Concorde, un avion mythique au destin tragique

On l’appelle « l’oiseau blanc ». Son élégante silhouette vole à Mach 2,02, deux fois la vitesse du son - DR : Collection Musée Air France
On l’appelle « l’oiseau blanc ». Son élégante silhouette vole à Mach 2,02, deux fois la vitesse du son - DR : Collection Musée Air France
Concorde rejoint la flotte Air France en 1976.

Le supersonique de 100 places est construit par l'association de Sud-Aviation (devenue Aérospatiale) et la BAC (devenue British Aerospace). Air France et British Airways seront les seules compagnies à l’exploiter.

On l’appelle « l’oiseau blanc ». Son élégante silhouette vole à Mach 2,02, deux fois la vitesse du son.

Il relie Paris à New York en 3 heures et demie. A l’intérieur, service de luxe et cabine étroite rappellent, en version ultramoderne, l’âge d’or de l’aviation de prestige.

Le 25 juillet 2000, 25 ans après son premier vol commercial, un Concorde s’écrase 1 minute et 28 secondes après son décollage de Roissy CDG pour New York.

Cette tragédie précipite la fin d’un avion qui, en avance sur son temps, est un échec commercial. Trop gourmand en kérosène, trop cher en maintenance.

Le 30 mai 2003, le Concorde d'Air France assure sa dernière liaison entre Roissy et New York.

Arrivée des gros porteurs et premiers chocs pétroliers

Georges Galichon, Conseiller d’État et nouveau venu dans le monde du transport aérien, prend la présidence d’Air France (1967-1975). Il va vivre l’arrivée du « Jumbo Jet », les premiers chocs pétroliers, la naissance du transport de masse.

Durant les seventies, la conjoncture se détériore. Le secteur est durement frappé par les chocs pétroliers de 1973 et de 1979.

En 1973, le kérosène représente déjà 10% des dépenses totales de la compagnie. La concurrence se renforce, attisée par l’émergence des compagnies charters.

Aux mesures drastiques adoptées par les transporteurs américains, Air France n'oppose qu'une rigueur « raisonnée » pour limiter les impacts sociaux.

Depuis sa nouvelle plateforme de Roissy-CDG, la compagnie fait face. Elle poursuit sa modernisation.

Elle développe ses activités de fret, grâce notamment aux Boeing 747 « tout cargo », capables de transporter jusqu’à 110 tonnes de marchandises. Elle s’informatise en mettant en service Alpha 3 (mai 1973), étape importante dans l’histoire de ses services informatiques.

Elle s’adapte à la nouvelle donne, qui donne la part belle au transport de masse.

La démocratisation a pris une nouvelle dimension avec les gros porteurs. Une embellie se profile, portée par la croissance spectaculaire des liaisons touristiques vers les Antilles, la Polynésie et la France, déjà première destination touristique du monde.

L’expérience de la chaîne des Relais Aériens Français, centrée sur l’Afrique francophone, est à l’origine de la naissance en 1972 des hôtels Méridien. Conçus pour accueillir les étrangers transportés par la compagnie, la chaîne va progressivement s’internationaliser.

Retrouvez tous les articles consacrés à la saga Air France en cliquant sur ce lien.

Les autres sagas de marques publiées sur TourMaG.com


Michèle Sani Publié par Michèle Sani Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Michèle Sani
  • picto email

Lu 2247 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips