Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Juillet cartonne en Occitanie avec plus de 30 millions de nuitées touristiques

La fréquentation touristique française et étrangère en Occitanie est largement supérieure à 2019



Et pourtant, la Région aurait pu faire mieux sans la baisse du pouvoir d’achat, les conditions météo difficiles, le coût du carburant, qui ont freiné les arrivées qui auraient pu être plus importantes, selon les professionnels du tourisme.


Rédigé par le Vendredi 5 Août 2022

Une fréquentation soutenue notamment sur le littoral de l'Occitanie (©DepositPhotos)
Une fréquentation soutenue notamment sur le littoral de l'Occitanie (©DepositPhotos)
Selon les données fournies par Flux Vision Tourisme, les volumes de nuitées touristiques des clientèles françaises extrarégionales fléchissent légèrement en juillet par rapport à juillet 2021 (-3,4%), malgré les prévisions attendues suite à la fréquentation exceptionnelle d’avant-saison. Ils se situent cependant à un niveau nettement supérieur à celui de juillet 2019 avec +34,6%.

Les clientèles étrangères ont, quant à elles, encore progressé (+48% en juillet par rapport à 2021 et plus 95% depuis le début de l’année) dépassant même les niveaux de fréquentation de 2019. Outre les touristes européens, socles de la fréquentation étrangère, on observe le retour de clientèles plus lointaines. Les visiteurs originaires des États-Unis, par exemple, ont généré sur les 7 premiers mois de l’année, quasiment deux fois plus de nuitées qu’au cours de l’année 2019, soit plus d’1 million de nuitées.

Toutes clientèles confondues, l’Occitanie enregistre plus de 30 millions de nuitées en juillet, soit une augmentation de plus de 3 millions par rapport à 2021 et depuis le début de l’année, 95,7 millions de nuitées ont été réalisées, soit une augmentation de 15,9% par rapport à 2019.

Un ressenti mitigé de la part des professionnels

L'arrière-saison se présente plutôt bien (©Carcassone)
L'arrière-saison se présente plutôt bien (©Carcassone)
Avec un volume de nuitées équivalent à celui de juillet 2021, les professionnels interrogés par le CRTL et ses partenaires, expriment à 52% une activité supérieure ou équivalente à celle de l’année dernière malgré l’absence d’une partie de la clientèle française qui a choisi de repartir hors des frontières après trois ans de restrictions. Compte-tenu des changements de comportements, du coût des déplacements, les analystes prévoient que ces touristes qui on (re)découvert la destination Occitanie à la faveur de la crise sanitaire, vont désormais alterner entre vacances en France et à l’étranger.

La fréquentation ressentie varie logiquement selon le type d’établissement touristique et la destination. Le déroulement d’événements internationaux tels que le Tour de France (qui a effectué 8 étapes en Occitanie cette année) ou des conditions météo exceptionnelles profitent davantage à certains univers de destination. Ainsi, les professionnels des Pyrénées, des zones montagneuses du Massif Central et du littoral constatent une fréquentation supérieure à celle de 2019. En comparaison avec le mois de de juillet 2019, les restaurants, les commerces et les activités, ont plus particulièrement ressenti la baisse de la fréquentation sans pour autant constater une réelle baisse de leur chiffre d’affaires.

En termes de réservations pour la deuxième partie estivale, 77% des professionnels jugent le niveau de leurs réservations pour le mois d’août satisfaisant, voire élevé. Ils sont près de la moitié à envisager le mois de septembre aussi sereinement.

Les responsables du tourisme en Occitanie s’interrogent déjà sur l’avenir

Le réchauffement climatique incite à une réflexion stratégique sur l'avenir (©Parc des Cévennes)
Le réchauffement climatique incite à une réflexion stratégique sur l'avenir (©Parc des Cévennes)
Compte tenu de conditions climatiques parfois difficiles avec des températures caniculaires sur tout l’hexagone, se posent les questions de l’adaptation de la filière tourisme au changement climatique, et de l’attractivité́ des territoires perçus comme à risque par les clientèles françaises et internationales.

Les crises sanitaires à répétition, même si elles n’inspirent pas d’inquiétude majeure de la part des autorités publiques, rappelle cependant que la vigilance reste de mise pour l’avenir. Les difficultés de recrutement de personnel saisonnier perdurent, notamment dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.

Bref, il y a de quoi alimenter des réflexions stratégiques alors que les clientèles internationales font leur retour, que les Français ont pris goût aux vacances nationales, mais pour combien de temps.

Lire aussi :
Une tendance touristique au feu vert, mais impactée par l’inflation
Atout France : une bonne tendance pour l'été mais alerte sur l’avenir


Lu 1975 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias