TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  



L’Occitanie monte sur la plus haute marche du podium français

La fréquentation estivale place aussi l’Occitanie dans le top 5 au niveau européen


La présidente de la région, en personne, Carole Delga, a tenu à commenter cette « très bonne nouvelle pour nos territoires et tous les professionnels qui ont œuvré pour faire de cette saison une réussite. Ces résultats sont le fruit d’une mobilisation partenariale de long terme entre la Région et le CRTL aux côtés de l’ensemble des acteurs et professionnels qui font vivre le tourisme en Occitanie ».


Rédigé par le Mercredi 7 Septembre 2022

Vincent Garel, président du CRTL, et Muriel Abadie, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du Tourisme durable, des Loisirs et du Thermalisme (©CRTL)
Vincent Garel, président du CRTL, et Muriel Abadie, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du Tourisme durable, des Loisirs et du Thermalisme (©CRTL)
La présidente livre son analyse des performances qui « expliquent par le retour des clientèles internationales, mais elles viennent également valider l’intérêt et la pertinence des dispositifs déployés sur le terrain. Je pense à la carte Occ’ygène ou aux offres de train à 1 € de nouveau largement plébiscitées cet été.

Et bien sûr, ces indicateurs témoignent une fois encore du potentiel culturel, naturel et patrimonial de notre région ainsi que de la qualité de l’offre proposée
».

Lire aussi : "Nous vivons l'année "0" de la refondation de l'économie touristique"

Conscient que la crise sanitaire a suscité des motivations différentes, Carole Delga se félicite des choix faits « vers un tourisme plus vertueux qui est déjà à l’œuvre dans nos territoires depuis plusieurs années.

Un tourisme de proximité, plus accessible, qui s’intègre dans son environnement et profite d’abord à nos territoires et à leurs habitants : cet été encore, ces marqueurs forts de notre stratégie partagée ont permis à la destination de tirer son épingle du jeu
».

La Région en phase avec les nouvelles attentes des touristes

Les propos de la présidente sont relayés par ceux du président du Comité régional du tourisme et des loisirs , Vincent Garel : « La saison estivale 2022 s’annonce comme celle de tous les records. Je me réjouis des excellents chiffres de fréquentation et je tiens à souligner que le CRTL a su s’adapter aux nouvelles problématiques engendrées par la crise sanitaire, et désormais économique, en réorientant sa stratégie en faveur d’un tourisme porteur de sens, plus responsable et donc plus en phase avec les aspirations des voyageurs d’aujourd’hui et de demain ».

En 2021, l’Occitanie était la seule région, avec la Nouvelle-Aquitaine, à avoir dépassé sa fréquentation estivale d’avant crise.

La stratégie régionale et les actions marketing du CRTL ainsi que de ses partenaires départementaux avait ciblé la clientèle française, lui proposant une alternative à l’Espagne et plus globalement aux pays concurrents du Sud de l’Europe.

Lire aussi : Juillet cartonne en Occitanie avec plus de 30 millions de nuitées touristiques

L’enjeu de l’été 2022 était de parvenir à fidéliser ces nouvelles clientèles françaises. Malgré une ouverture plus large des frontières, les nuitées françaises extra-régionales sont quasi stables (-2%) par rapport à 2021. Elles sont complétées par un sursaut des clientèles étrangères et plus précisément européennes qui, pour cet été 2022, augmentent de 46% par rapport à l’été dernier (plus de 2,6 millions de nuitées étrangères) et de 12% par rapport à 2019.

Les nuitées marchandes progressent de 19% tous modes d'hébergement confondus

Le mouvement avait déjà été engagé depuis le début de l’année, avec un nombre de nuitées marchandes, tous modes d’hébergements confondus, en hausse de 19% par rapport à l’année 2019, mais aussi les nuitées non marchandes (résidences secondaires, en famille, chez des amis…).

De fait, avec ses 500 000 résidences secondaires, l’Occitanie est la région française qui en détient le plus sur son territoire. Ces nuitées contribuent à maintenir commerces et services publics à l’année en zones plus rurales.

Pour les clientèles étrangères : Après deux années de faible fréquentation en lien avec la crise sanitaire, le nombre de nuitées a fortement progressé par rapport à 2021 sur l’été (+46%) et a quasiment doublé depuis le début de l’année (+81%). Il atteint ainsi un niveau supérieur à celui d’avant crise sur l’été (+12%) et plus modérément depuis le début de l’année (+3%)

Ainsi, si l’on globalise les nuitées de ces deux clientèles, l’Occitanie voit ses nuitées touristiques progresser :
- sur l’été : de 11% par rapport à 2021 et de 25% par rapport à 2019
- depuis le début de l’année : de 29% par rapport à 2021 et de 19% par rapport à 2019

La campagne et le littoral sont les grands gagnants de l’été

Par rapport à 2021, tous les univers de destinations progressent avec des performances remarquables sur la campagne et le littoral par rapport à l’année de référence 2019 (avec respectivement + 27% et +26%). On enregistre en revanche une légère baisse pour le massif pyrénéen et le Massif central qui s’explique notamment par la succession de deux années exceptionnelles (en quête de grands espaces à faible densité humaine et d’une offre de loisirs de pleine nature abondante, les vacanciers avaient alors plébiscité ces destinations).

L’urbain retrouve des couleurs, la fréquentation étant notamment tirée par les villes Unesco (Albi, Carcassonne…), la métropole de Montpellier (une ville à taille humaine qui bénéficie de sa proximité avec le littoral ou la ville de Toulouse qui a vu affluer les Espagnols, en particulier.

Zoom sur les clientèles internationales

Après deux années de fréquentation étrangère fragilisée par la crise sanitaire, le retour des clientèles internationales se poursuit sur juillet-août et dépasse même les niveaux de fréquentation de 2019.

Outre les clientèles européennes qui font le socle de la fréquentation touristique étrangère en Occitanie, on note le retour de clientèles originaires d’Amérique du Nord.

Le top 5 des principales clientèles étrangères :
1er Pays-Bas
2ème Belgique
3ème Royaume-Uni
4ème Allemagne
5ème Espagne

Une stratégie régionale de long terme qui porte ses fruits

L'opération Train à 1€ a généré 16 M€ de retombées (©CRTL)
L'opération Train à 1€ a généré 16 M€ de retombées (©CRTL)
L’Occitanie multiplie les initiatives en misant notamment sur le tourisme social et solidaire. L’accès au tourisme pour tous se traduit ainsi par 3 dispositifs prioritaires portés par la Région :

- La carte OCC’ygène : 31 000 cartes (fin août) commandées en 2022, avec, pour les familles les moins favorisées (-1000€ de quotient familial) une monétisation toujours soutenue par la Région

- Le train à 1€ : Au-delà de son intérêt en termes de pouvoir d’achat et de préservation de l’environnement, ce dispositif génère également des retombées économiques sur l’ensemble du territoire, estimées à 16 millions d’euros de consommation dans le secteur des loisirs.

- L’aide aux premiers départs en partenariat avec les acteurs du tourisme associatifs qui a permis cet été à 2000 enfants de profiter de séjours organisés en Occitanie.

La Région poursuivra son action pour soutenir la transformation de l’économie touristique.

C’est le fil rouge du schéma régional de développement du tourisme et des loisirs qui sera adopté en novembre 2022 :

- Accompagner la transition des entreprises et des territoires touristiques : emploi, mobilités, tourisme inclusif et durable ;

- Favoriser le développement de dynamiques locales qui se nourrissent des richesses locales et font le lien entre tourisme, agriculture, agroalimentaire et commerce de produits locaux ou encore artisanat d’art pour mieux répondre aux besoins des citoyens et des touristes ;

- Renforcer l’attractivité de la région, des territoires, des produits et des destinations. Ces résultats encourageants sont aussi à corréler à l’attractivité renforcée de la destination Occitanie ; une « jeune » destination (de par son nom déployé en 2016) qui a su miser sur la renommée de ses principaux sites (le Pont du Gard, Rocamadour, Carcassonne ou Padirac) à travers la politique des Grands Sites Occitanie / Sud de France mais aussi sur les actions de marketing ciblées autour de ses « marques » les plus connues (Camargue, Pyrénées, Canal du Midi, Cévennes, Aubrac.) à travers les Contrats de Destinations et les programmes PACT (Programmes d’Actions Concertés des Territoires).

Pour pérenniser, dans les années à venir, ces résultats estivaux encourageants, trois objectifs stratégiques prioritaires seront poursuivis :

- veiller à ce que l’économie touristique irrigue tous les territoires de l’Occitanie,

- veiller à ce que l’équilibre entre les bénéfices du tourisme pour les visiteurs et les bénéfices du tourisme pour les habitants soit garanti,

- Et, c’est LA priorité de la Région : poursuivre la transition va permettre à ce secteur de l’économie d’être plus durable, plus raisonné en accentuant particulièrement le travail déjà entamé sur les mobilités (transports en commun du réseau liO).

Aides aux entreprises et transformation de la filière

La Région aux côtés des acteurs du tourisme durant la crise et pour accompagner la relance Près de 20 000 aides accordées de 2020 à 2022 pour près de 130 M€ Pour soutenir cette dynamique de fréquentation et entretenir la montée en puissance de la destination, la Région déploie plusieurs dispositifs d’aide aux entreprises et acteurs de l’économie touristique.

> Pass et Contrats Tourisme : le Pass accompagne les besoins d'investissements ponctuels à moins d'un an des entreprises touristiques et le Contrat accompagne les projets de création, reprise, développement et/ou innovation des entreprises touristiques sur 2 ans.

> Fonds Tourisme : mis en place fin 2019 par la Région, la Banque Européenne d’Investissement, MCapital et les Caisses Régionales du Crédit Agricole, le Fonds Tourisme Occitanie, doté aujourd’hui de 111 M€, accompagne les projets d’investissements structurants des entreprises touristiques et des collectivités (effet de levier sur les prêts bancaires).

> La Région a également mis en place des plans structurels pour les secteurs particulièrement stratégiques : thermalisme (40M€), montagne (10M€), Plan Lourdes (20M€).

Faciliter l’emploi saisonnier via un groupement d’employeurs dédié en Occitanie

Cet été 2022 a de nouveau mis en évidence les difficultés de recrutement rencontrées par les employeurs, en Occitanie comme dans les autres régions touristiques françaises. En effet, de nombreux métiers en tension, notamment dans le tourisme et l’agriculture, sont liés à une très forte saisonnalité des emplois.

Afin d’accompagner l’émergence de Groupements d’employeurs qui puissent faire la jonction entre les métiers et les saisons, et dans le même temps offrir aux saisonniers une situation stable sur l’année, la Région souhaite engager la création d’un groupement d’employeurs dédié. Dans ce cadre, elle lancera en 2023 une expérimentation à l’échelle de deux territoires en Occitanie, en zone de montagne et sur le littoral, et engagera dans ce cadre une étude d’opportunité et de faisabilité (rencontre avec les professionnels pour réaliser un état des lieux des besoins, recensement et échanges avec les saisonniers de ces territoires, études juridiques et de faisabilité de création du groupement d’employeur, etc.).

Lu 2372 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias