TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : APST, EdV, 2018 c’était bien... 2019 sera encore mieux !

L’édito de Dominique Gobert



C’est le rituel, plutôt sympa. Tous les ans, aux Vedettes de Paris, le ZNAV, (pardon Entreprises du Voyage) et l'APST rassemblent la profession pour cette traditionnelle cérémonie des vœux. On tire un trait sur l’année écoulée et on passe à la suivante !


Rédigé par le Mardi 18 Décembre 2018

APST, EdV, 2018 c’était bien... 2019 sera encore mieux - Crédit photo : DG
APST, EdV, 2018 c’était bien... 2019 sera encore mieux - Crédit photo : DG
Et j’aime bien...

D’abord parce que, éternel gamin, j’aime Noël et que surtout, le buffet est de qualité. Les boissons sont goûteuses et l’humeur, malgré les difficultés, est enjouée !

Même le vieux Lion, Georges, est venu, c’est dire ! C’est Alix Philipon (je sais jamais si c’est deux « P » ou deux « L ») petit patapon, qui a lancé ses vœux à la foule attendrie et encore sobre. Comme d’habitude, la dame de fer a fait dans la brévitude. C’est comme ça, elle aime pas les discours longs et endormissants (oui, c’est un terme que j’aime bien).

« Poursuivons notre partenariat dans l’harmonie », d’autant que l’année 2018 est encore meilleure pour l’association de solidarité que 2017, laquelle était meilleure que 2016 !

Jugez-en : 3 700 adhérents, un excédent d’environ 6 millions dans les caisses et un fonds de garantie avoisinant les 23 millions d’euros.

De quoi voir venir et faire face à d’éventuelles tempêtes.

Dame Philipon poursuit son vœu perso pour l’APST : réussir le plan 2020, terminer la mise au point de ces nouveaux statuts (afin de complaire aux exigences de ce bon vieux Bercy et poursuivre son but : asseoir l’APST dans une position pérenne !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Avec l’aide de tous ses membres et des petites (et grandes) mains qui travaillent au sein de l’association

Jean-Pierre Mas, l’œil frisant et malicieux, prenait aussi la parole en tant que président des Entreprises du Voyage, avec d’emblée une pointe de malignité envers Dame Patapon : « Quel talent… elle progresse » ! Sourires dans la salle…

Le Syndicat progresse lui aussi, passant cette année de 1 350 adhérents à environ 1 600 et des comptes satisfaisants.

Mais vite fait bien fait, on reconnaissait dans les paroles du président, le ton politique qu’il affectionne particulièrement.

« Avec la nouvelle secrétaire générale, Valérie Boned (le placide Jean-Marc Rozé étant parti à la retraite, ndlr), nous voulons « améliorer encore la qualité de service que nous devons à nos adhérents, uniquement à nos adhérents » soulignant, selon ma traduction totalement libre, que « les non-adhérents qui veulent profiter de ces services sans cotiser n’ont qu’à aller se faire voir ».

En clair, on travaille pour les nôtres, les profiteurs…

Certes, reconnaît en substance Jean-Pierre Mas, l’année 2018 est une bonne année pour nos entreprises.

Mais ne négligeons jamais ces quelques nuages qui planent au-dessus de nos têtes et qui pourraient rapidement se transformer en orages… et désespoir ! (Pardon).

La désintermédiation qui prend de l’ampleur, ces « millennials » pour qui une agence de voyages s’apparente à la Belle inconnue.

Sans parler de la bête noire de Mas : Bercy et ses fonctionnaires « totalement coupés des réalités, hors-sol qui nous rendent la vie épouvantable ».

Des combats, en parfaite entente avec le Seto et l’APST, il en a gagné. Il en a aussi perdu, notamment sur cette transposition de la Directive Européenne.

En revanche, il n’a pas rendu encore les armes face à IATA et les relations qui s’avèrent toujours « très compliquées » !

Restons vigilants, terminera-t-il. Les problèmes géopolitiques demeurent, d’autant que nous avons deux va-t’en-guerre, l’un à Moscou, l’autre à Washington qui sont dangereux.

L’effet du sur-tourisme avance, l’empreinte carbone des avions pourrait donner quelques idées de taxes supplémentaires à qui de droit, ce qui finirait par réserver le tourisme à une certaine élite !

Mais cet éternel optimiste finira par rassurer : 2019 sera une très bonne année, restons vigilants et tachons de prévenir les mauvais coups.

Dans la sérénité et la solidarité !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 920 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips