TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Les résultats annuels d’Accor témoignent du rebond durable de l’activité

Le CA 2022 d’Accor a pratiquement doublé et les bénéfices reviennent


Quelques chiffres suffisent à montrer la capacité de rebond du 6e groupe mondial : un CA en hausse de 92% à 4 224 m€ (+80% à pcc), une marge brute en forte hausse à 675 m€ et un résultat net part du groupe de 402 m€


Rédigé par le Jeudi 23 Février 2023

Sébastien Bazin, particulièrement fier des résultats annoncés (©Accor)
Sébastien Bazin, particulièrement fier des résultats annoncés (©Accor)
En présentant les résultats aux analystes financiers, Sébastien Bazin, Président-directeur général de Accor, a déclaré : « 2022 a été l’année d’une reprise très dynamique du tourisme et nos performances, en forte croissance dans toutes les régions, témoignent de ce rebond. Nous dépassons nos objectifs sur les plans financiers et extra-financiers et pouvons regarder l’avenir avec sérénité. Nos marques sont attractives, notre distribution est puissante, nos équipes talentueuses et motivées et notre organisation s’est adaptée pour capturer encore plus efficacement la croissance future ».

Il poursuit en fixant au groupe une feuille de route 2023 dans cette continuité : « notre ambition est de poursuivre notre croissance et de conforter notre leadership en continuant à bousculer les codes de l’hôtellerie pour rester le partenaire de choix de nos propriétaires et de nos clients. »

La reprise a été fortement généré par les clientèles domestiques

Après deux années difficiles, impactées par la crise sanitaire, l’année 2022 a été celle du rebond avec un retour de performance des hôtels, notamment au second semestre, qui dépasse le niveau d’avant crise dans la quasi-totalité des régions. « Seule l’Asie, impactée par la stricte politique « zéro Covid » de la Chine jusqu’à la fin de l’année, était encore en retrait notable par rapport au niveau d’activité de 2019 », explique le communiqué financier.

Dans chacune des grandes régions du monde, la reprise a été stimulée par la « clientèle domestique ». Il manque encore au groupe de retrouver les échanges intercontinentaux qui justifient aussi son implantation mondiale.

Il n’en reste pas moins, qu’avec la variété de ses marques, par catégorie hôtelière et par particularisme régional, le groupe Accor peut répondre en tout point du monde, pratiquement, aux attentes d’une clientèle locale. Il a complètement exploité cette force pour accélérer son redressement.

Près de 300 nouveaux hôtels ouverts en 2022 et plus de 1 200 en chantier

Sofitel à Carthagène Colombie (©Accor)
Sofitel à Carthagène Colombie (©Accor)
Les performances financières sont aussi tirées par une forte augmentation des prix après deux ans de crise et la montée de l’inflation : deux phénomènes qui doivent rester conjoncturel et qui n’ont plus trop de marge de manœuvre en 2023. La sobriété dans la politique tarifaire va s’imposer au groupe.

Année de rebond aussi du développement qui n’a pas vraiment marqué de pause. En 2022, Accor a ouvert 299 hôtels correspondant à 43 000 chambres, soit une croissance organique nette du réseau de +3,2% au cours des 12 derniers mois. À fin décembre 2022, le Groupe dispose d’un parc hôtelier de 802 269 chambres (5 445 hôtels) et d’un pipeline (ouvertures prévues dans les 5 ans) de 216 000 chambres (1 247 hôtels).

Chiffre d’affaires du Groupe par activité

Pour l’exercice 2022, le Groupe enregistre un chiffre d’affaires de 4 224 millions d’euros en hausse de 80% à périmètre et change constants (pcc) par rapport à l’exercice 2021. Cette augmentation se décline en une hausse de 89% pour l’activité HotelServices et de 63% pour les Actifs Hôteliers et Autres.

Par souci de comparaison avec le RevPAR (donné en variation par rapport à l’exercice 2019 dans l’ensemble de ce communiqué), le chiffre d’affaires croît de 4% à pcc par rapport à l’exercice 2019.

HotelServices, qui regroupe les redevances de Management & Franchise (M&F) et les Services aux Propriétaires, a généré un chiffre d’affaires de 3 194 millions d’euros, en hausse de 89% à pcc par rapport à l’exercice 2021 (+5% à pcc par rapport à l’exercice 2019). Cette hausse reflète le solide rebond de l’activité observé au cours de l’exercice.

L’activité Management & Franchise (M&F) enregistre un chiffre d’affaires de 1 052 millions d’euros, en hausse de 93% à pcc par rapport à l’exercice 2021 (-1% à pcc par rapport à l’exercice 2019) avec des performances régionales corrélées à la reprise de l’activité des pays concernés.


La France illustre parfaitement l’amélioration rapide des résultats

Combo Ibis - Suite Novotel - Euromed Marseille (©Accor)
Combo Ibis - Suite Novotel - Euromed Marseille (©Accor)
L’Europe du Sud, tirée par la France, affiche un RevPAR (indicateur de performance hôtelière) en hausse de 12% sur le quatrième trimestre 2022 par rapport au quatrième trimestre 2019. Il s’agit d’une amélioration trimestre après trimestre permettant d’enregistrer un RevPAR pour l’exercice 2022 3% supérieur au niveau de 2019.

En France, le RevPAR est en hausse de 13% sur le quatrième trimestre 2022 par rapport au quatrième trimestre 2019. Au cours de cette période, Paris a été le principal moteur de cette performance bénéficiant du retour de la clientèle loisirs internationale.

L’Asie-Pacifique a enregistré une nouvelle amélioration de son RevPAR mais sur l’ensemble de l’exercice 2022, la performance de la région est 18% inférieure au niveau de 2019, offrant le plus de potentiel de rebond en 2023 du fait du décalage de la reprise.

Le Pacifique a maintenu un niveau d’activité supérieur à celui d’avant-crise avec un RevPAR en hausse de 13% sur le quatrième trimestre 2022 par rapport au quatrième trimestre 2019, toujours largement tiré par les prix.

Excédent Brut d’Exploitation positif et dette en baisse

L’Excédent Brut d’Exploitation (marge brute) du Groupe s'établit à 675 millions d’euros en 2022, alors qu’il était uniquement de 22 millions d’euros en 2021. Ce chiffre est supérieur à l’objectif donné en octobre 2022 du fait, notamment, de la très bonne activité enregistrée au mois de décembre.

Le résultat net part du Groupe s’élève à 402 millions d’euros en 2022 contre 85 millions d’euros en 2021.
La Dette Financière Nette du Groupe au 31 décembre 2022 s’établit à 1 658 millions d’euros, contre 1 844 millions d’euros du 31 décembre 2021.

Lire aussi :
Pullman Paris : Jérôme Cherpin nommé Regional Vice President Operations
Accor : Philippe Bijaoui nommé Senior Vice-Président Développement Europe et Afrique du Nord


Lu 9482 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias