TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

MSC Croisières : la moitié de la flotte reprendra la mer dès cet été

La compagnie espère renouer avec la rentabilité courant 2022



Le plan de reprise est ambitieux, mais MSC Croisières est bien décidée à mettre toutes les chances de son côté pour reconquérir le cœur des passagers. Dès cet été, 10 navires, soit la moitié de la flotte de la compagnie, reprendront des itinéraires en Méditerranée occidentale et orientale, dans le Nord de l’Europe et au départ des USA pour des itinéraires dans les Caraïbes. Pour Patrick Pourbaix, le directeur général France de la compagnie, l'enjeu principal est d'envoyer un signal clair : la croisière est bel et bien de retour !


Rédigé par le Mardi 6 Juillet 2021

MSC Croisières positionnera 10 navires soit la moitié de sa flotte dès cet été en Europe du Nord, en Méditerranée et dans les Caraïbes au départ des USA - Photo Cédric Denoyer MSC Croisières
MSC Croisières positionnera 10 navires soit la moitié de sa flotte dès cet été en Europe du Nord, en Méditerranée et dans les Caraïbes au départ des USA - Photo Cédric Denoyer MSC Croisières
"L’enjeu est vraiment de faire redémarrer la croisière", lance Patrick Pourbaix, directeur général France et Bénélux de MSC Croisières, lors d'un point presse à bord du MSC Seaside qui a appareillé de Marseille le 4 juillet dernier.

La compagnie a en effet renoué avec les départs depuis la France après 17 mois d'arrêt en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Et pour ce premier départ, la compagnie a réussi le tour de force d'atteindre un taux de remplissage de 50% en seulement un mois et demi.

"Habituellement les réservations se font plutôt 6 à 8 mois à l'avance" précise le directeur général.

Pour l'escale inaugurale du Seaside dans la Cité Phocéenne, près de 1 200 passagers avaient ainsi répondu présent, soit "un niveau très proche de ce que nous réalisons chaque semaine en temps normal", soulignait Patrick Pourbaix le jour du départ.

Au programme de la croisière : 7 nuits en Méditerranée Occidentale à la découverte de Syracuse en Sicile, Tarente dans les Pouilles, Civitavecchia (Rome) et Gênes avant un retour à Marseille.

10 navires au total seront en circulation cet été

Si cette étape est cruciale pour la compagnie, elle n'est qu'une des pièces d'un plan de relance ambitieux.

Car dans le même temps, MSC Croisières a également signé son retour en Allemagne. Le même week-end, le MSC Seaview s'est élancé du Port de Kiel pour débuter un itinéraire de 7 nuits en Europe du Nord, en mer Baltique.

Désormais ce sont pas moins de 7 navires de la compagnie qui ont repris la mer.

Pour rappel, quatre navires de MSC Croisières naviguent en plus du Seaside actuellement en Méditerranée : le MSC Grandiosa, MSC Orchestra, MSC Splendida et le MSC Magnifica.

Un sixième navire, le MSC Virtuosa, effectue depuis le 20 mai des croisières autour du Royaume-Uni pour les passagers britanniques uniquement.

Trois autres navires s’apprêtent également à larguer les amarres dès cet été.

A partir du 2 août, le MSC Meraviglia reprendra ses croisières dans les Caraïbes au départ de Miami et sera rejoint dans la région à partir du 18 septembre, lorsque le MSC Divina reprendra la navigation à partir de Port Canaveral, près d'Orlando en Floride.

Pour l'heure ces itinéraires sont tournés vers le marché domestique nord-américain mais Patrick Pourbaix espère que la zone "pourra s’ouvrir aux autres nationalités dès septembre".

Enfin, le MSC Seashore entrera en service en août avec des voyages en Méditerranée occidentale avant que le dernier navire amiral de la compagnie ne soit transféré en novembre à Miami pour une saison dans les Caraïbes.

Des pistes étudiées pour alléger les protocoles sanitaires

Patrick Pourbaix à bord du MSC Seaside - Photo CE
Patrick Pourbaix à bord du MSC Seaside - Photo CE
Ainsi 10 bateaux, soit la moitié de la flotte de MSC Croisières (19 navires au total avec l'arrivée en août du MSC Seashore version enrichie des navires de la classe Seaside) auront repris la mer cet été.

"MSC est l’une des compagnies qui a prévu le plus de navires en circulation. L’objectif est d’offrir plusieurs destinations.

L'heure n’est pas encore à la rentabilité, il faut en effet un moment où l'on reprend. Nous espérons renouer avec la rentabilité courant 2022",
précise Patrick Pourbaix.

Si ce sont les réservations de dernière minute qui ont rempli les premiers départs de juillet, sur l’hiver les réservations "reprennent un rythme qui s’approche de la normale", assure le directeur général.

La compagnie est bien décidée à regarder vers l’avenir. Déjà elle anticipe l’été 2022. Et pour éviter qu'une quatrième vague épidémique ne vienne entraver cette reprise, Patrick Pourbaix souhaite faire passer un message : "Il faut vraiment inciter à la vaccination" dit-il simplement.

Car ce dernier aimerait voir le protocole actuel assoupli. Il ne cache pas que plusieurs pistes sont étudiées dont la possibilité de permettre aux personnes vaccinées de descendre librement du navire aux escales et ainsi s’affranchir des bulles sanitaires mises en place…

De quoi retrouver encore davantage le goût des croisières de l'ère pré-Covid.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2424 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias