TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Marchés de Noël en Alsace : pensez à anticiper !

Les hébergements se réservent un an à l’avance



Au cours de sa longue histoire singulière et tourmentée, l’Alsace a su préserver son patrimoine, garder sa forte identité régionale et cultiver ses traditions, dont le point d’orgue revient certainement aux fêtes de fin d’année. Héritières de siècles de traditions, ancrées dans l’imaginaire alsacien, elles commencent avec le Temps de l’Avent, 4 semaines avant Noël. Dans la tradition, elles débutent le samedi 25 novembre. Les découvrir et y participer ne s’improvise pas, tant leur succès est grand auprès de tous les publics. Organiser une telle escapade demande anticipation.


Rédigé par le Mardi 23 Mai 2017

Le Temps de l'Avent à Colmar - AAA/ Zvardon.
Le Temps de l'Avent à Colmar - AAA/ Zvardon.
Alsace Destination Tourisme et l'Agence d'Attractivité de l'Alsace sont des interlocuteurs qui, entre autres missions, conseillent les décideurs dans l’élaboration des offres de séjours et de circuits.

Ils ne sont pas immatriculés et n’ont pas d’activité commerciale. Ils sont un relais entre les organisateurs de voyages et les acteurs du tourisme local (agences réceptives, hôtels, restaurants, sites de visites, offices de tourisme, agences réceptives, etc.).

Les marchés de Noël attirent chaque année davantage de visiteurs. A certaines dates - surtout en week-ends - les hébergements se réservent un an à l’avance. « Il est encore temps », rassure Fabienne Fessler, d’Alsace Tourisme Destination.

Les offices de tourisme des trois villes principales, Strasbourg, Colmar et Mulhouse, disposent d’un état des disponibilités et sont outillées pour répondre aux demandes, y compris celles de dernière minute. Toutes trois proposent aux autocaristes des plans d’accès et de parkings.

Le temps des marchés de Noël et de la route des crèches

Province chaleureuse et conviviale aux deux départements (Bas-Rhin et Haut-Rhin), l’Alsace figure en bonne place dans le classement des plus belles régions touristiques de France.

Strasbourg, sa capitale culturelle et historique - aujourd’hui chef-lieu de la région Grand-Est - est dans le top 10 des villes les plus visitées.

Des plaines aux crêtes vosgiennes, des vallons aux forêts rhénanes, bordée par le Rhin, l’Alsace est le pays d’innombrables escapades touristiques.

Routes des Vins, des Crêtes, des Potiers, de la Choucroute, des Fromages. Routes Romane, des Villages de caractère, des Monuments napoléoniens, des Lieux de Mémoire...

Route du « bien manger » aussi : dans cette région qui possède l’une des plus fortes densités d’établissements étoilés, « passer à table » c’est du sérieux.

L’Avent sera le temps de la Route des Crèches et des Marchés de Noël. Jadis, on ne les voyait que dans les grandes villes. Ils reviennent aujourd’hui à travers les campagnes, dans les villages (dont beaucoup figurent parmi les « plus beaux villages de France »), souvent animés par des crèches et des légendes vivantes.

On dénombrait en 2016 plus d’une centaine de marchés de Noël à travers l’Alsace. Ils se tiennent traditionnellement du dernier samedi de novembre au 24 décembre. Tous ont leur charme et leur personnalité.

Les senteurs de vin chaud, de pain d’épice et de bredele

Saint Nicolas offrant des chocolats aux enfants - DR : Meyer
Saint Nicolas offrant des chocolats aux enfants - DR : Meyer
Depuis des siècles, Noël se prépare sur les « Christkindelmarik » aux maisonnettes en bois, marchés éphémères, chaleureux, colorés, animés, qui fleurent bon le vin chaud, le pain d’épice, la barbe à papa et les « bredeles », petits gâteaux fameux.

La période est jalonnée de fêtes. Le 30 novembre, les jeunes filles à marier fêtent Saint André leur protecteur. A partir du 6 décembre Saint Nicolas, vénéré en Alsace depuis l’an 1 100, fait le tour des foyers. Il distribue aux enfants pains d’épices et petits gâteaux, accompagné parfois du méchant Hans Trapp qui punit les enfants désobéissants.

Inspirée de la tradition suédoise, Sainte Lucie (13 décembre), qui est symbolisée par la lumière dans la tradition nordique, est aussi amplement fêtée. Nombreuses sont les processions de jeunes filles habillées en blanc et couronnées de lumière.

Le 26 novembre est aussi férié en Alsace. Seront enfin fêtés la Saint-Sylvestre et l’Epiphanie dédiée aux Rois mages, le premier dimanche qui suit le Nouvel An.

Le sapin de Noël appartient lui aussi au patrimoine historique de l’Alsace. Il fait son apparition dans les maisons le 24 décembre, dernier jour de l’Avent et y reste, tout décoré, jusqu’à l’Epiphanie (6 janvier). Son origine remonterait au Moyen-Age où, devant les églises, on représentait la veille de Noël un mystère (pièce de théâtre) racontant l’histoire de la création.

Un sapin couvert de pommes figurait l’arbre du paradis. Mystères interdits, le sapin est resté. Les verriers alsaciens racontent qu’en 1858 une grande sécheresse priva de fruits le sapin de Noël.

Un souffleur de verre local compensa alors cette injustice en réinventant les pommes en verre soufflé. Boules, clochettes, cheveux d’ange et guirlandes firent ensuite leur apparition.

Les mois de l’Avent à travers l’Alsace

Boite de bredeles, ces fameux petits gâteaux traditionnels en période de fêtes - DR : PSN/Betsch
Boite de bredeles, ces fameux petits gâteaux traditionnels en période de fêtes - DR : PSN/Betsch
Voici quelques idées mêlant grande tradition et originalité

Le chemin des crèches de Bergheim ( du 25 nov. au 23 dec. 2017). Un parcours original à la découverte d’une cinquantaine de crèches artisanales créées par les habitants et les associations du village. Mises en scène dans la cité, elles sont illuminées et décorées aux couleurs de Noël. C’est dans cette ancienne cité médiévale que l’on trouve le plus nombre de crèches alsaciennes.

A voir aussi la crèche de Hengwiller. Originale, entièrement réalisée par un habitant de la ville, elle occupe près des 2/3 de la surface de l’église. Inscrite dans le sentier des crèches Noélies. Entrée libre du 1er décembre 2017 à fin janvier 2018.

Le « Christkindelmarik » de Strasbourg (du 25 nov. au 24 dec 2017 à 18h00). Le plus ancien (fondé en 1570) et l’un des plus grands marchés d’Europe. Environ 300 chalets sont répartis sur une dizaine de sites au cœur de la ville. Les visiteurs y trouveront de l’artisanat, des produits alimentaires régionaux et des décorations propres au Noël alsacien.

Et aussi le marché « Off » de Strasbourg (à partir du 3 décembre). Proposé en parallèle des marchés de Noël traditionnels, il donne l'opportunité de vivre les fêtes de fin d'année sous l’angle de l'achat responsable. Il est animé par les acteurs de l'économie sociale et solidaire, les commerçants, artistes et associations du quartier Gare.

Roquewihr (du 25 nov. au 25 dec.). Une étape au patrimoine magnifiquement préservé. Incontournable pour qui veut découvrir l’Alsace. Au moment de Noël, le marché, la ville et ses monuments ruissellent de lumière.

Colmar (du 24 nov. au dimanche 31 dec.). Jour et nuit, le centre historique, ses ruelles pavées bordées de maisons à colombage se parent d’un magnifique décor hivernal. (Visites rythmées par les contes et légendes alsaciens, assurées uniquement en français, sur réservation car places limitées).

Mulhouse (du 24 nov. au 27 dec.). Un marché de grande tradition installé au cœur du centre historique. Sa particularité : l’étoffe de Noël, tissu créé chaque année dont les motifs sont gardés secrets jusqu’à leur sortie pour décorer les façades et les rues piétonnes.

Ribauvillé (sur les week-ends des 3, 4, 10 et 11 décembre). C’est un marché médiéval où les marchands, mais aussi la population civile, se transforment en manants, danseurs, gueux et baladins. Les étals proposent des gourmandises salées et sucrées, du sanglier à la broche accompagné de cervoise et de vin.

www.marche-de-noel-alsace.com

Le tourisme alsacien vu par son Observatoire Régional

Mulhouse et ses fameux tissus de Noël aux motifs gardés secrets - DR : Meyer.
Mulhouse et ses fameux tissus de Noël aux motifs gardés secrets - DR : Meyer.
En matière de fréquentation touristique, trois villes se détachent : Strasbourg l’Européenne - située dans un espace où les frontières s’estompaient, l’Alsace était à l’avant-garde de la construction européenne -, Colmar la Romantique et Mulhouse, considérée comme la capitale européenne des musées techniques.

Elles représentent 21% de l’offre avec 99 lieux de visite, dont la majorité est à Strasbourg.

Les 3 sites les plus visités sont les Bateaux-promenades de Strasbourg - Batorama (735 000 visiteurs), le Château du Haut Koenigsbourg (524 000) et le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse (381 000).

Suivent par ordre décroissant : la Montagne des Singes à Kintzheim, la montée à la plateforme de la Cathédrale de Strasbourg, l’Ecomusée d’Alsace à Ungersheim, le Vaisseau Strasbourg (centre de culture scientifique, technique et industrielle), la Cité de l’Automobile de Mulhouse, le Centre Européen du Résistant Déporté, la Volerie des Aigles de Kintzheim.

En 2016, les 262 sites payants (sur un total de 462 avec les gratuits) avaient accueilli 6,7 millions de visiteurs. Le chiffre d’affaires engrangé par l’ensemble des lieux de visite payants était estimé à 54 millions d’euros.

Les dernières ouvertures de lieux de visites payants sont : le Musée de l’Ambulance Alpine à Mittlach ; L’Espace géographique consacré à Victor Schoelder à Fessenheim ; Le Village Hansi & son Musée à Colmar ; Koba Wake Park à Wittisheim ; Bikepark et Wakepark à Wittenheim.

(Source Observatoire Régional du Tourisme d’Alsace)

Alsace Destination Tourisme (ADT) est née de la fusion-absorption de l’Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin (ADT67) et Haute-Alsace Tourisme (ADT68).

Association à but non lucratif, subventionnée par le Conseil Départemental du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, elle prépare et met en œuvre la politique touristique des départements fixée par les conseils départementaux en coordination avec le conseil régional Grand Est.

Elle fédère les acteurs du tourisme, promeut la destination sur les marchés de proximité, coordonne les initiatives, développe et adapte l’offre touristique.

www.tourisme-alsace.pro/receptifs

Lu 3331 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75






Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips