TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Marseille veut développer l'international

Le tourisme provençal se porte bien, mais reste franco-français


Rédigé par Juliette Pic le Mercredi 20 Septembre 2017

La métropole Aix-Marseille-Provence est de plus en plus prisée, à la fois par le tourisme de loisirs et le tourisme d’affaires. Petit point négatif : le tourisme international peine à démarrer, mais des projets sont en cours pour le développer.



Dominique Vlasto, adjointe au maire de Marseille, déléguée au Tourisme, aux Congrès, aux Croisières et à la promotion ; Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et président de la métropole Aix-Marseille-Provence ; Jean-François Suhas, membre élu de la CCI Marseille Provence et président du Club de la croisière marseille-provence - Photo DR TourMaG
Dominique Vlasto, adjointe au maire de Marseille, déléguée au Tourisme, aux Congrès, aux Croisières et à la promotion ; Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et président de la métropole Aix-Marseille-Provence ; Jean-François Suhas, membre élu de la CCI Marseille Provence et président du Club de la croisière marseille-provence - Photo DR TourMaG
Le tourisme marseillais se porte bien. C’est le message qu’a voulu faire passer Jean-Claude Gaudin, président de la métropole, fanfaronnant qu'après 2013 et la capitale culturelle, le tourisme à Marseille a continué de croître contrairement aux prévisions.

Un axe fort de croissance pour la métropole Aix-Marseille-Provence, avec 1milliard d'euros de retombées globales pour le territoire sur les 7 mois que couvre la saison d'avril à septembre 2017.

L’événement phare de l’année « capitale du sport » de la ville de Marseille a été le passage du Tour de France avec de grosses retombées médiatiques donnant une image positive, dynamique et attractive d’une métropole qui se décrit comme « de premier plan et en pleine mutation ».

Quelques points plus en demi-teinte ne gâchent même pas la fête.

D’abord la canicule et les incendies du mois d’août, relativisés par des autorités revendiquant la parfaite coordination entre la ville, la métropole, la police, les marins-pompiers et le SDIS.

Ensuite le manque d’infrastructures et la nécessité de lutter contre les embouteillages sont « l’objectif premier » revendiqué par la métropole, qui ajoute ne rien pouvoir faire sans l’aide de l’Etat.

Enfin et surtout, attirer plus de touristes internationaux et notamment des Etats-Unis, d’Asie et du Moyen-Orient.

Attirer des visiteurs étrangers

Si les professionnels de l’hôtellerie notent l’attrait du tourisme culturel et l’effort fourni avec la création de vrais parcours touristiques attractifs, ils pointent aussi l’énorme majorité de visiteurs français (80% des clients, loisirs et affaires réunis).

Même constat et même volonté d’avancer dans ce sens pour les croisiéristes. « Malgré 5 000 passagers en moins (ndlr : par rapport à l’année 2016) à cause de l’absence de quelques bateaux américains » le secteur est en progression et les retombées pour tout le territoire sont de l’ordre de 310 millions d’euros.

« Il manque juste un acheminement avion » note Jean-François Suhas, président du Club de la Croisière Marseille-Provence.

Et Julien Boullay, directeur marketing communication de l’aéroport Marseille Provence d’abonder dans ce sens, mettant en avant des accords entre les deux entités notamment sur le marché américain.

« L’aéroport a battu son record de trafic avec plus de 950 000 passagers en juillet 2017 » mais là encore, avec une volonté de prioriser l’international.

« On voit plus loin » affirme-t-il : après avoir ouvert une vingtaine de nouvelles lignes internationales au printemps, et notamment des vols charters vers Montréal cet été pour atteindre le continent nord-américain, l’aéroport se penche sur les longs-courriers.

Les Etats-Unis, donc, mais aussi l’Asie. Un charter vers Séoul ayant déjà fait ses preuves, l’aéroport développe « des projets avec la Chine »... mais n'en dira pas plus.

Le Moyen-Orient est l’autre priorité de l'aéroport et du territoire. Emirates et Qatar Airways sont dans le viseur mais pour l’instant, aucune des deux compagnies n’a pu obtenir les droits de trafic.

« C’est un verrou à faire sauter au plus vite, il faut sensibiliser le ministre Jean-Yves le Drian ». Un message pour Jean-Claude Gaudin, qui devrait accueillir ce jeudi 21 septembre 2017 Emmanuel Macron, venu visiter les sites prévus pour les épreuves de voile aux Jeux Olympiques 2024.

Lu 1266 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 23:45 Climat : au revoir la neige, bienvenue à la montagne !


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com