TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

#PartezEnFrance : et si vous programmiez des séjours responsables en France avec la start-up Globethik ?

Globethik a opéré un revirement en devenant une agence de voyages et un TO autour du tourisme responsable



Ce sera sans doute l'un des enseignements de cette crise actuelle, toute machine même aussi bien huilée qu'elle puisse paraître peut s'enrayer et s'arrêter durablement. La vie peut changer rapidement et ce fut le cas aussi pour Charlotte Simoni la fondatrice de Globethik qui à force de rencontres et d'échanges à fait pivoter le modèle de sa start-up pour devenir un tour-opérateur spécialiste de la France et du durable. Rencontre avec une entrepreneuse, ex-journaliste, qui voit en cette crise une opportunité de réinventer le tourisme.


Rédigé par le Dimanche 10 Mai 2020

Globethik a opéré un revirement en devenant une agence de voyages et un TO autour du tourisme responsable - DR
Globethik a opéré un revirement en devenant une agence de voyages et un TO autour du tourisme responsable - DR
Il est un secteur dont nous parlons peu dans les médias et dont peu de personnes se soucient : les start-up.

Autre fois baptisée start-up Nation, par notre président qui est depuis devenu un keynésien averti en soutenant largement l'économie, la France donne parfois l'impression d'abandonner ses fiertés d'autrefois.

Qu'à cela ne tienne ! Les jeunes pousses sont toujours là, elles pivotent ou vivotent selon les profils.

"J'ai de la chance par rapport aux grandes structures de ne pas avoir de charges élevées. Je peux tenir," témoigne Charlotte Simoni, la fondatrice Globethik.

Cette start-up proposait à travers une marketplace des activités en lien avec le tourisme durable aux internautes. Après six mois, et un chiffre d'affaires aux abonnés absents, il est déjà temps de se questionner sur l'avenir.

"Dans le même temps, suite à la publication de votre article (cliquer ici pour le consulter, ndlr), j'ai reçu un appel d'un important réseau français," raconte avec enthousiasme la créatrice de la jeune pousse.

Le responsable de "La Fabrique", l'unité spécialiste du voyage sur mesure d'Univairmer, veut axer son développement sur le tourisme durable et contacte alors la jeune entrepreneuse.

Tout de suite, le discours entre les deux entités matchent pour établir une production plus proche des nouvelles habitudes des voyageurs.

Prise de conscience et virage accompagné par Univairmer

"Nous avons fixé des lignes directrices autour d'une offre tournée vers la France et le tourisme durable."

Après avoir été la créatrice d'une marketplace, Charlotte Simoni devient conceptrice de séjour pour Univairmer, un virage brutal qui n'a pas vraiment surpris l'entrepreneuse.

"En fait après quelques mois d'activités, je me rendais compte que les ventes des activités ne décollaient pas, mais que nous avions de plus en plus de demandes de voyages sur-mesure," explique la fondatrice de Globethik.

L'ancienne journaliste laisse tomber la casquette de startuppeuse, pour prendre celle d'agent de voyages classique, tout en aiguisant son appétit autour du durable.

"L'année 2019 a été marquée par l'évolution de ma conscience écologique aussi bien personnelle que professionnelle, notamment en adhérant à ATD (acteurs du tourisme durable)."

A force de rencontres, de lectures et d'échanges, Charlotte Simoni fait évoluer ses positions et sa façon de concevoir le voyage.

L'avion disparaît de ses circuits en Europe, pour laisser place aux trains.

"Face à mon évolution personnelle et au contact avec Univairmer, peu à peu mon positionne s'oriente vers des circuits bas carbone."

Cela ne se cantonne pas seulement aux transports, les hébergements doivent être engagés dans une démarche écologiste, les activités sont toutes vertes et des moments de rencontres sont prévus avec des locaux, pour un tourisme favorisant l'économie circulaire.

La France est-elle vraiment impossible à réintermédier pour les agences de voyages ?

"Je préfère parler de tourisme responsable" plutot que de tourisme durable, trop abstrait, selon Charlotte Simoni -DR
"Je préfère parler de tourisme responsable" plutot que de tourisme durable, trop abstrait, selon Charlotte Simoni -DR
Après avoir tenté d'émerger sur le marché BtoC, une mission bien compliquée sans bénéficier de fonds marketing colossaux, Globethik se dirige de plus en plus vers une distribution BtoBtoC, en direction des professionnels.

A mi-chemin entre l'agence de voyages et le tour-opérating, la route se trace d'elle-même petit à petit et trouve écho avec la nouvelle réalité provoquée par le coronavirus.

Il a fallu plusieurs mois de réflexions, prises de contact, recherches d'ancrage local et conception, afin de pouvoir publier les premiers circuits en France et en Europe mais toujours en... train.

L'offre est-elle disponible pour toutes les agences de voyages françaises ?

"Les circuits sont à la fois proposés sur mon site internet et aux acteurs du tourisme qui ne sont pas dans le tourisme durable" rapporte la créatrice de la start-up.

Les produits conçus pour Univairmer sont exclusifs, mais il est possible de concevoir des produits à l'infini, tant la France est un terrain de jeu complet.

S'il ne fait pas de doute que les Français privilégieront notre pays, par défaut et/ou envie, il n'en reste pas moins que les professionnels du tourisme ne savent pas toujours comment ré-intermédier la destination.

Une question que ne se serait pas posée Univairmer, car pour eux qui dit tourisme responsable dit France.

"Au départ, j'avais travaillé pour eux des destinations plus lointaines, mais ils ont interrogé leur réseau sur leur conception du tourisme responsable et ce qu'il souhaitait.

J'ai été surprise d'apprendre que pour les agents cette verticale est inévitable raccrochée à la France,
" se rappelle Charlotte Simoni.

Pour parler au consommateur, il est nécessaire de se démarquer et proposer une offre alternative, le tourisme responsable est une éventualité.

Un virage français, pour les touristes, durable dans le temps ?

"Après j'évite d'estampiller mon offre comme tourisme durable, car cela englobe trop de choses sans être concret. Je préfère parler de tourisme responsable."

Une mise au point importante pour une actrice engagée, dont le principal objectif sera de proposer de plus nombreux circuits en France dès l'été et l'automne, afin de répondre à une demande qui frémit doucement mais surement.

De quoi voir l'avenir d'une façon plus sereine après un début compliqué, même si la pérennité de l'entreprise n'a jamais été remise en cause, en raison de charge faible et d'une trésorerie permettant de voir jusqu'en 2021.

Le covid a été bien sûr un arrêt, mais il offre aussi l'occasion unique de réfléchir sur l'avenir de notre secteur.

"J'ai l'impression que les mentalités changent, avec un tourisme plus moral et tourné vers l'environnement."

Les acteurs redécouvrent la France, c'est une bonne chose, mais cette dynamique peut-elle être durable ?

"Je l'espère, mais j'ai un peu peur que tout revienne à la normale assez rapidement.

Sébastien Bohler, un spécialiste des neurosciences, dans "Le bug humain" rappelle que même si nous faisons face à une catastrophe inévitable avec la destruction de la planète, nous n'arrivons pas à prendre des décisions importantes, car l'échéance est trop lointaine,
" prédit tristement Charlotte Simoni.

Seul l'avenir nous dira, si l'humanité a tiré des leçons, où reprendra sa marche en avant destructrice, en attendant il nous reste un été pour tout changer...

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2595 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


FORMEZ-VOUS
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel