TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Royaume-Uni : l'imbroglio du passeport fantôme...

A partir du 1er octobre, les Français devront présenter un passeport pour se rendre au Royaume-Uni



C'est une bataille amorcée depuis avril dernier, six mois avant l'entrée en vigueur de la mesure et qui a des faux airs de bataille d'Azincourt... pour les agences de voyages françaises. En effet, à partir du 1er octobre 2021, mineurs, comme majeurs, vaccinés ou non, les Français devront présenter un passeport au moment de poser les pieds au Royaume-Uni. Une mesure qui représente un surcoût pour des voyages peu onéreux. Une parade a été trouvée de l'autre côté de la Manche, avec le "passeport collectif", un document qui n'a jamais été utilisé depuis son instauration en 1961...


Rédigé par le Mardi 7 Septembre 2021

Le Royaume-Uni recommande un passeport collectif... fantôme que personne n'a jamais utilisé en France - Crédit photo : Depositphotos @stevanovicigor
Le Royaume-Uni recommande un passeport collectif... fantôme que personne n'a jamais utilisé en France - Crédit photo : Depositphotos @stevanovicigor
Il y a des guerres éclairs et des batailles qui durent dans le temps, sans doute trop, jusqu'à titiller les nerfs des professionnels du tourisme.

Depuis avril 2021, les acteurs du voyage scolaire cherchent la parade à l'entrée en vigueur du Brexit.

Ce dernier annoncé depuis une éternité et longtemps repoussé, va devenir à partir d'octobre 2021 une réalité pour les voyageurs des deux côtés de la Manche.

"A partir du 1er octobre 2021 le passeport va devenir obligatoire pour l'ensemble des Français et même pour les mineurs qui voyagent sur un court séjour.

Cette obligation va repousser une fois de plus la reprise de l'activité,
" nous confiait, il y a six mois Edward Hisbergues, le directeur de PG TRIPS Association.

Entre-temps, l'industrie a cherché en vain la parade, pour ne pas être pénalisée et voir les démarches administratives s'alourdir. Une réponse, plutôt cinglante est venue du Home Office, le ministère de l'Intérieur du Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni recommande un passeport collectif... fantôme

"Maintenant que nous avons quitté l'UE, les étudiants de l'Espace économique européen seront traités comme des étudiants du reste du monde.

Ils peuvent venir soit dans le cadre du parcours visiteur, soit en tant qu'étudiant,
" affirmait en juin dernier Kevin Foster, le ministre des Frontières et de l'Immigration.

En somme, il affirmait que l'industrie n'aurait pas d'exception et devra passer par la case passage aux frontières, avec un passeport en bonne et due forme.

Malgré tout, après avoir remué ciel et terre, les Lords anglais ont parlementé sur cette problématique le 9 juin dernier.

"En suivant le débat, nous avons entendu des éléments et chiffres que nous avions couchés dans notre lettre à Boris Johnson (Premier Ministre britannique ndlr). Nous savons qu'ils ont défendu notre lettre et nos propositions," se félicite Edward Hisbergues.

Face à la poussée des parlementaires, la représentante du gouvernement amorce un début de solution, pour ne pas voir le voyage scolaire au Royaume-Uni réduit à néant.

"Elle répond, pourquoi ils nous enquiquinent, alors qu'il existe la possibilité du passeport collectif. Ils ont trouvé cette parade qui n'était pas seulement dévoilée à l'oral, mais aussi par écrit."

En effet, le ministère de l'éducation français dans ses directives de juillet 2013 mentionne bien le cas du "passeport collectif pour jeunes (accord européen sur la circulation des jeunes de 1961)."

Cette possibilité concerne les voyages des états n'appartenant pas à l'espace Schengen.

Entre temps, les spécialistes anglais ont réussi à obtenir de la part de Kevin Foster la confirmation que ce traité et donc le passeport collectif étaient bien toujours valables.

Une publication officielle, datant du 5 août 2021 est consultable en ligne.

Si le problème parait être résolu, le problème ou surtout le mystère reste entier, car ce passeport n'aurait jamais été utilisé.

La police aux frontières, le gouvernement et l'ambassade... nul ne connait ce passeport collectif

"Le Royaume-Uni nous a confirmé qu'il ne s'était pas retiré de ce traité et qu'ils acceptaient l'utilisation de ce document.

Nous avons demandé au gouvernement français comment nous faisons ? Jusqu'à maintenant, personne ne l'a jamais utilisé,
" précise le Edward Hisbergues, le directeur de PG TRIPS Association.

Depuis, les lettres adressées à l'exécutif français restent lettre morte.

Le sénateur du Nord, Frédéric Marchand s'est emparé du problème en adressant une question écrite à Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat en charge du tourisme.

"La Baronne Williams of Trafford a indiqué lors de son allocution que les groupes européens pourront utiliser le passeport collectif pour les groupes d'enfants, document issu du traité du conseil de l'Europe de 1961.

À ce jour, ce document n'a jamais été utilisé comme moyen de voyager dans un pays situé en dehors de l'Union européenne et de l'espace Schengen, même s'il figure pourtant bien sur le site du ministère de l'Education nationale.

Aussi, il (Edward Hisbergues, ndlr) demande si ce passeport collectif pour les jeunes est nécessaire et sera bien accepté pour se rendre au Royaume-Uni et quelles procédures doivent suivre les établissements et les transporteurs afin d'obtenir ce document.
"

Depuis le 15 juillet 2021, le secrétaire d'Etat n'a toujours pas répondu. Un mutisme poussant le professionnel a cherché des réponses par lui-même, mais avec le même résultat.

"J'ai questionné directement la Police aux Frontières à Calais et ils n'étaient même pas au courant de l'existence de ce document. Des confrères ont écrit à l'ambassade de France au Royaume-Uni, sans réponse pour le moment."

Malheureusement à quelques jours de l'entrée de vigueur du Brexit, les voyagistes restent à quai...

Qu'est-ce qu'est le passeport collectif ?

Quelques mois après la naissance de ce qui donnera quelques décennies plus tard l'Union Europe, différents pays du continent ont ratifié un mystérieux traité.

Le 16 décembre 1961, l'Accord européen sur la circulation des jeunes sous couvert du passeport collectif entre les pays membres du Conseil de l'Europe est signé à Paris.

La Belgique, la France, la Grèce, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni paraphent le texte. Le traité entrera en vigueur le 17 janvier 1962.
Depuis de nombreux pays, dont la Turquie, l'Ukraine ou la Suisse ont apposé leurs signatures.

Le traité prévoit : "Toute personne figurant sur un passeport collectif pour jeunes doit être un ressortissant du pays qui a délivré ce titre de voyage.

Les jeunes, jusqu'à leur 21e anniversaire, peuvent être admis au bénéfice des titres de voyage collectifs délivrés conformément au présent Accord.

Un chef de groupe, âgé d'au moins 21 ans, porteur d'un passeport individuel en cours de validité et désigné selon les prescriptions réglementaires éventuellement en vigueur sur le territoire de la Partie contractante qui délivre le titre de voyage collectif, doit :
– détenir le titre de voyage collectif;
– accompagner le groupe;
– accomplir les formalités de passage aux frontières;
– veiller à ce que les membres du groupe demeurent ensemble.

Chaque titre de voyage pour jeunes doit comporter cinq noms au minimum et cinquante noms au maximum, non compris le chef de groupe. Toutes les personnes figurant sur un titre de voyage collectif doivent rester ensemble.
"

Attention, il convient de ne pas confondre le passeport collectif et le visa collectif, ce dernier ne sera plus accepté par le Royaume-Uni pour rentrer sur son territoire.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3178 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 15:43 Voyage au Sénégal : quelles conditions d'entrée ?









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias