TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Thaïlande : 60% des entreprises du tourisme menacées si les frontières ne rouvrent pas en 2020

Le gouvernement veut mettre en place un système de "bulles de voyage"



Le tourisme a l'arrêt depuis quatre mois, de nombreux pays commencent à grincer des dents et s'inquiéter d'une reprise qui ne dit pas son nom. En Thaïlande, où l'industrie représente 18% du PIB, les arrivées étrangères pourraient baisser de 80% d'ici la fin de l'année 2020, elles emporteraient alors 60% des entreprises du secteur, obligées de mettre la clé sous la porte faute d'activité.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 15 Juillet 2020

Le gouvernement thaïlandais veut mettre en place un système de "bulles de voyage" - Crédit photo : Depositphotos.com Maugli
Le gouvernement thaïlandais veut mettre en place un système de "bulles de voyage" - Crédit photo : Depositphotos.com Maugli
Nous vous en avions déjà parlé, mais le tourisme des prochains mois ou années pourrait être celui de "bulles de voyage", offrant un parcours totalement sécurisé pour les voyageurs entre différentes destinations.

Faisant face à l'arrêt quasi total de son industrie, la Thaïlande craint le pire pour ses entreprises, dans un pays pour le tourisme représente près de 18% du PIB.

Pour cela et permettre aux voyageurs internationaux de revenir, le gouvernement travaille sur le concept de "bulles de voyage".

"Cela peut prendre forme entre septembre et décembre, le tourisme devrait générer 550 millions d'euros, ce qui peut soutenir notre objectif touristique de 1 milliard d'euros gagnés cette année," a déclaré M. Phiphat, le ministre du Tourisme et des Sports dans le Bangkok post.

Ainsi, les touristes seraient autorisés à se rendre dans le pays du sourire, pendant 15 jours seulement dans certaines parties du pays.

Les territoires ouverts seraient alors les îles: Phuket, Koh Phi Phi, Koh Samui, Koh Phangan, Koh Tao et Koh Nang Yuan.

Les touristes qui se rendent dans ces régions pourraient alors y voyager librement entre ces îles.


Si le projet ne voit pas le jour, les conséquences pour l'économie Thaïlandaise seraient terribles, car le tourisme représenterait en 2020 seulement 6% du PIB, un manque d'activité qui entrainerait la faillite de 60% des entreprises du secteur.

Pour sauver ces milliers d'emplois menacés, un plan de relance intérieur dont la première phase serait équivalente à 500 millions d'euros pour le programme "Let's Travel".

Il devrait y avoir une autre phase de la mesure sur le budget restant, a-t-il dit, cependant, les expatriés pourraient ne pas être inclus car les Thaïlandais sont le principal objectif.

Lu 7654 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Vialard Francis le 20/07/2020 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas trop l'intérêt si c'est pour être cloisonné dans quelques îles. La Thaïlande c'est la liberté de circuler partout, il y à tellement de belles choses à voir !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance