TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo DestiMaG  




Voyages scolaires : le Royaume-Uni met fin au passeport et visa !

Dès le 28 décembre 2023, le passeport ne sera plus obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni


C'est désormais officiel ! Les étudiants et mineurs français scolarisés dans une école française n'auront plus besoin ni de passeport, ni de visa pour se rendre au Royaume-Uni. Un texte de loi a été adopté et fixe l'assouplissement en date du 28 décembre 2023.


Rédigé par le Mardi 12 Décembre 2023

Voyages scolaires : dès le 28 décembre 2023, le passeport ne sera plus obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni - Depositphotos @Kagenmi
Voyages scolaires : dès le 28 décembre 2023, le passeport ne sera plus obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni - Depositphotos @Kagenmi
Les voyagistes scolaires voient la route de la reprise totalement dégagée.

Après le covid, le secteur avait dû affronter la mise en place du Brexit au Royaume-Uni.

En l'espace de trois ans, les acteurs se sont retrouvés avec un arrêt total, puis des freins administratifs, comme la demande d'un passeport valide pour les jeunes Français, afin de visiter Londres et ses alentours.

"Cette obligation va repousser une fois de plus la reprise de l'activité," nous confiait à l'époque Edward Hisbergues.

Le directeur de PG TRIPS s'était alors lancé dans un travail de lobbying, allant même jusqu'à adresser une lettre à Boris Johnson et se rendre à une réception à la Chambre des Lords à Londres, pour faire tomber ce dernier frein à l'activité.

Et ce travail de longue haleine, entamé au printemps 2021, a enfin payé.

Comme annoncé sur TourMaG.com, courant novembre, après les intentions, le gouvernement britannique est passé à la vitesse supérieure.

Le passeport ne sera bientôt plus un précieux sésame pour rendre visite aux sujets de sa majesté Charles III.

Voyages Scolaires : tout change le 28 décembre pour se rendre au Royaume-Uni

En mars 2023, lors du sommet franco-britannique qui s'est tenu à Paris, le Premier ministre Rishi Sunak avait promis de faciliter les voyages scolaires entre les deux pays.

Neuf mois plus tard, les professionnels du secteur peuvent se féliciter de la mise en place d'un nouveau protocole, nettement plus allégé.

Le 7 décembre 2023, une loi a été déposée au Parlement britannique, sur cette question.

Elle concerne exclusivement, les voyages scolaires depuis la France.

Concrètement, à partir du 28 décembre 2023, comme le stipule le texte de l'institution législative outre-Manche, tous les enfants Francais (- de 18 ans) scolarisés dans une école française enregistrée auprès du ministère français de l'Education nationale et voyageant dans le cadre de voyages scolaires, pourront se rendre au Royaume-Uni avec une simple carte d'identité.

Cela concernera les groupes scolaires d'au moins 5 élèves.

Pour les mineurs (personne de moins de 18 ans) n'ayant pas la nationalité française, ils n'auront plus à présenter un visa. Le passeport sera pour eux toujours obligatoire.

Dans le même temps et dans un principe de réciprocité, la France s'est également engagée à garantir la mise en place de mécanismes appropriés pour l'exemption de visa des enfants voyageant dans le cadre de voyages scolaires organisés depuis le Royaume-Uni.

Elle facilitera le passage de ces groupes à la frontière.

Voyages scolaires : 100 millions de retombées au Royaume-Uni

Une nouvelle qui a été commentée à Paris.

"Mon tout premier voyage à l'étranger a eu lieu dans le cadre d'un échange scolaire avec la France lorsque j'avais 13 ans. Ce fut un véritable coup de foudre pour la France et le début d'une aventure de toute une vie.

Je suis donc ravie que nous assouplissions le voyage des groupes scolaires au Royaume-Uni (...).

Cela contribuera à rafraichir nos liens interpersonnels,
qui sont le cœur battant des relations entre le Royaume-Uni et la France et de notre Entente renouvelée,
" a commenté l'ambassadrice britannique en France, Menna Rawling.

L'assouplissement doit permettre aussi de relancer les relations que le Brexit a considérablement refroidies.

Rappelons, tout de même que 10 000 voyages sont organisés chaque année par des écoles françaises, dans le but de faire découvrir la culture anglaise, mais aussi améliorer l'anglais des petits hexagonaux.

Autant de séjours qui génèrent environ 100 millions de livres sterling par an (environ 116 millions d'euros) à l'économie britannique, estiment nos confrères d'Euronews.

Pour l'industrie, cette décision vient surtout clore trois années de souffrance pour les voyagistes spécialisés.

"Je suis heureux pour la profession.

C'est un grand pas en avant, la dernière zone d'ombre vient de tomber, plus aucun enfant en France ne sera écarté d'un voyage scolaire outre-Manche.

La procédure était fastidieuse, surtout pour les enfants étrangers résidant en France,
" témoigne, Edward Hisbergues, le directeur de PG TRIPS.

Royaume-Uni : la prochaine étape sera la mise en place de l'ETA

Et ce test entre la France et le Royaume-Uni pourrait faire des émules.

Si tout se passe bien, le gouvernement britannique pourrait élargir cette décision aux autres pays de l'Union européenne.

Une joie que la prochaine mise en place prochaine d’une autorisation de voyage électronique (ETA) ne saurait ternir.

A l'image des USA, avec l'ESTA et de l'ETIAS par l'Europe le Royaume Uni va mettre en place son document à remplir pour les voyageurs étrangers.

Alors que la procédure ne concernera les Européens avant la fin de l'année 2024, elle a déjà été déployée pour d'autres nationalités, comme les ressortissants du Qatar, Bahreïn, de la Jordanie, du Koweit, d’Oman, d’Arabie saoudite et des Émirats Arabes Unis.

De ces expériences, il faut retenir que les personnes qui n'ont pas la nécessité de posséder un visa devront donc remplir l'ETA et s'acquitter de 10 livres (11,67 euros).

"Nous n'allons pas passer au travers des gouttes, nous serons concernés aussi, mais c'est un moindre mal.

Nous attendons d'en savoir plus,
" indique Edward Hisbergues.

Le dispositif ne concerne pas seulement les touristes souhaitant visiter le Royaume-Uni, les personnes en transit pour prendre un vol en correspondance devraient elles aussi présenter le document.

Il serait valable "2 ans à compter de sa délivrance, mais si votre passeport expire dans moins de 2 ans, vous devrez obtenir un nouvel ETA," explique nos confrères Belges du Soir.


Lu 15652 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par jean pierre le 20/12/2023 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si mes souvenirs sont bons,avant que la grande bretagne ne rentre dans l'union européenne,il y avait la visitor card qui dispensait du passeport!!!

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juin 2024 - 11:23 VisitBritain part en campagne en France












































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias