TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Aérien : un nouvel accord de branche pour développer l’emploi

L'accord Air'EDEC 2025 atteint un montant global de 960 000 €



La branche professionnelle du transport aérien et l’ensemble de ses représentants ont signé un engagement de développement de l’emploi et des compétences pour le secteur du transport aérien appelé Air’EDEC 2025. Cet accord va s'efforcer de soutenir l’emploi du secteur, de répondre à ses besoins de recrutement et de renforcer son attractivité.


Rédigé par le Vendredi 13 Mai 2022

Air'EDEC 2025 : soutenir l'emploi et les compétences dans le secteur de l'aérien - Depositphotos, auteur chungking
Air'EDEC 2025 : soutenir l'emploi et les compétences dans le secteur de l'aérien - Depositphotos, auteur chungking
Le secteur du transport aérien, qui traverse avec le COVID la crise la plus importante de son histoire, n’en reste pas moins un contributeur majeur à l’économie française et à l’emploi.

Après des travaux d’identification des besoins en emplois et en compétences dans la perspective de la sortie de crise du secteur mais aussi face aux défis en matière de transition écologique, un engagement de la part de l’ensemble des acteurs était nécessaire.

Ainsi, la branche professionnelle du secteur du transport aérien et l’ensemble de ses représentants, à savoir la Délégation Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP), l’opérateur de compétences AKTO et la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) ont finalement signé un accord.

Cet accord intitulé Air’EDEC 2025 et d’un montant global de 960 000€ est cofinancé à 50% par l’État, et a pour objectif d’anticiper et d’accompagner les transformations métier du milieu de l’aérien.

Air’EDEC 2025, un accord précis qui s’articule autour de trois piliers principaux

L’accord cadre national d’engagement s’appuie sur trois axes principaux, qui sont :

1 - Construire une cartographie pour les métiers les plus représentatifs, ainsi que des aires de mobilité au sein de la branche avec des possibilités de passerelles inter-secteur.

2 - Rendre lisible les métiers de l’aérien afin de renforcer l’attractivité du secteur en mettant à disposition une plateforme métier dédiée. Il s’agira en outre d’expérimenter une action de formation, l’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail).

3 - Intégrer la transformation numérique et l’éco-responsabilité dans les dispositifs certifiant (relation client, management 4.0, agents piste).

En définitive, la signature d’Air‘EDEC 2025 marque l’engagement de l’ensemble des parties prenantes au bénéfice de l’emploi, des compétences et des qualifications pour relever les défis du secteur du transport aérien des années à venir.


Lu 993 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias