TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Aérien : un retour à la normale plus tôt que prévu ?

Selon Eurocontrol, le ciel européen finira 2022 à 92 % du trafic pré-pandémique



Malgré la succession des crises, l'aérien continue sa remontada. Après deux années compliquées, où le trafic a été très fortement contracté, le ciel européen retrouve ses avions. Eurocontrol prévoit même 9,3 millions de vols en 2022, soit 84 % du niveau pré-pandémique. Si la volatilité du pétrole fait craindre une forte hausse des prix de l'aérien, selon l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne le trafic atteindra les 92% de 2019 en fin d'année 2022.


Rédigé par le Jeudi 7 Avril 2022

Selon Eurocontrol, le ciel européen finira 2022 à 92 % du trafic pré-pandémique - Depositphotos @oleg_chumakov
Selon Eurocontrol, le ciel européen finira 2022 à 92 % du trafic pré-pandémique - Depositphotos @oleg_chumakov
L'aérien revient de loin, il est même possible de parler de renaissance.

L'année 2020 a été l'un des pires exercices de l'histoire du secteur, avec la fonte spectaculaire du nombre de passagers (-60% par rapport à 2019 selon IATA), 2021 n'aura pas été bien meilleur.

"Nous sommes encore très très loin des niveaux passés. Imaginez un peu, qu'en 2021 le transport aérien français était à 38% du nominal de 2019," nous confiait alors Alain Battisti, le président de la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam).

La sinistrose ambiante semble avoir disparu dans l'industrie aéronautique, du moins selon les dernières statistiques d'Eurocontrol.

D'après l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) 9,3 millions de vols pourraient être enregistrés en 2022. Si le chiffre ne vous parle pas : cette année trafic en Europe atteindra 84 % de son niveau pré-pandémique.

"L'aviation a continué à bien se redresser au cours des dernières semaines, et l'on constate une augmentation régulière de 68 % en janvier à 79 % début avril par rapport aux niveaux de 2019, même en tenant compte de l'impact sur le réseau et sur les prix du carburant de l'agression non provoquée de la Russie contre l'Ukraine," explique Eamonn Brennan, le directeur général, d'Eurocontrol.

Aérien : une reprise, sous de nombreuses conditions

Les derniers scénarios de l'instance réalisés à partir des statistiques de la période s'étalant d'avril à décembre 2022 sont plutôt optimistes.

Ils prévoient une croissance régulière entre avril et le pic de l'été, pour atteindre 89 % du trafic de 2019 en août dans notre scénario de base, ce niveau augmentant doucement pour terminer l'année à 92 %.

Alors que certains avançaient un retour à la normale pas avant 2024, il est possible de voir nos aéroports retrouver autant d'avions qu'en 2019 dès... l'année prochaine.

A la faveur d'un changement de stratégie en Europe, concernant la gestion de l'épidémie, les voyages se font de plus en plus faciles, avec des protocoles allégés, comme en Indonésie par exemple ou encore en Thaïlande.

"Les compagnies aériennes ajoutent beaucoup de capacité, et certaines d'entre elles dépassent déjà leurs niveaux d'avant la pandémie.

Il est tout à fait possible d'atteindre 90 % ou plus du trafic de 2019 aux moments de pointe de l'été, et nous prévoyons que les destinations de vacances et certaines autres parties du réseau dépasseront 100 % de leurs niveaux de 2019,
" poursuit le responsable.

Malgré tout cette embellie pourrait être freinée, par la hausse du prix du baril qui poussera des compagnies à supprimer des lignes en raison d'une moindre rentabilité ou en fonction du remplissage. Ce n'est pas tout.

Il existe aussi des tensions sociales, avec des pénuries de personnel dans certaines parties du secteur, en particulier dans les aéroports.

De plus, la guerre en Ukraine aura un impact dans le temps, sur les envies de départ des Européens et aussi les trajets des avions.

Cette reprise est plus fragile qu'il n'y parait.

Lu 1442 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias