TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air Caraïbes : "Nous espérons reprendre Cuba cet hiver..." 🔒

Interview d'Edmond Richard, directeur général délégué d'Air Caraïbes



Comment les compagnies aériennes françaises abordent-elles la saison hiver ? Nous avons posé la question à Edmond Richard, directeur général délégué d'Air Caraïbes, compagnie du groupe Dubreuil Aéro. Le transporteur aborde la saison hiver avec confiance et pourrait bien, en 2022, annoncer de nouvelles destinations. Réservé aux abonnés « Premium »* (accès). Pour les patrons et dirigeants, nous vous conseillons l'Offre MemberShip Club.

* Promotion du 18 au 24 octobre 2021 : pour chaque abonnement Premium souscrit au tarif de 83€ TTC il vous sera offert l’abonnement un an à Futuroscopie d’une valeur de 183 € TTC soit une économie de 100 € TTC.


Rédigé par Christophe Hardin le Lundi 18 Octobre 2021

Edmond Richard d'Air Caraïbes : "On sent que le contexte est en train de passer au vert. Et cela se traduit dans nos réservations. Depuis une quinzaine de jours nous sentons un frémissement sur octobre, novembre et décembre" - Photo DR
Edmond Richard d'Air Caraïbes : "On sent que le contexte est en train de passer au vert. Et cela se traduit dans nos réservations. Depuis une quinzaine de jours nous sentons un frémissement sur octobre, novembre et décembre" - Photo DR
TourMaG.com - La situation dans les Antilles s’améliore lentement et même si nous sommes encore dans une phase d’urgence sanitaire peut-on dire que chez Air Caraïbes on voit le bout du tunnel ?

Edmond Richard -
Après un été très compliqué, nous avons effectivement plusieurs signaux positifs : l’augmentation du taux de vaccination même s’il reste notoirement insuffisant, la baisse du taux des personnes en réanimation qui permet aux autorités en Martinique et en Guadeloupe d’envisager un déconfinement progressif.

Tout le monde comprend qu’à partir de la Toussaint, si les choses continuent de la sorte on devrait revenir vers une situation à peu près normale avec un contexte sanitaire sous contrôle, ce qui nous donne de l’espoir pour cet hiver.

L’autre bonne nouvelle, ce sont les annonces d’homogénéisation des conditions de déplacement sur les Outre-mer, d’une façon générale, et pour les touristes vaccinés auxquels nous nous adressons aujourd’hui.




On sent que le contexte est en train de passer au vert. Et cela se traduit dans nos réservations. Depuis une quinzaine de jours nous sentons un frémissement sur octobre, novembre et décembre.

TourMaG.com - Vous êtes donc relativement optimiste pour Noël ?

Edmond Richard :
Oui, même si nous ne retrouverons pas par exemple cette année les croisiéristes au départ des Antilles françaises ce qui impactera nos remplissages et aussi l'économie locale.

Il faut que les Antillais en prennent conscience, le tourisme a une très grande importance sur l’activité économique, et il est important encore aujourd’hui d’inciter à la vaccination qui limite la propagation du virus.

Des évacuations sanitaires dont nous sommes assez fiers


TourMaG.com - Pour rester sur le sujet sanitaire, Air Caraïbes a été assez actif. Vous avez participé à l’organisation d’évacuations. Comment cela s’est passé ?

Edmond Richard : Nous avons été actifs de deux façons quand la situation s’est aggravée l’été dernier.

Des hôpitaux normalement dimensionnés pour une trentaine de patients en réanimation sont montés à plus de 150 pour la Martinique et 90 ou 100 pour la Guadeloupe.

Il a donc fallu dans un premier temps envoyer des soignants. Nous avons donc, comme les autres compagnies, été sollicités pour acheminer des soignants de Métropole dans le cadre de la solidarité nationale vers la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et aussi la Polynésie.

Et puis il y a eu aussi les évacuations sanitaires dont nous sommes assez fiers. Air Caraïbes a réalisé treize vols depuis la Martinique, la Guadeloupe et un vol depuis la Polynésie (plus de 20 heures de vol via la Guadeloupe).

C’est une fierté car on peut dire que cela a permis de sauver des vies localement.

C’est plus d’une centaine de personnes qui on pu être évacuées et donc de lits libérés grâce à notre réactivité. Nous nous sommes préparés rapidement pour transformer nos avions.

Là ou habituellement un appareil comme les nôtres ne peuvent transporter que deux civières, nous sommes montés jusqu’à 12 civières grâce à une excellente collaboration avec la DGAC, que nous remercions, pour trouver des solutions d’emport de grandes quantités d’oxygène à bord pour les malades et faire certifier nos aménagement de la cabine dans les meilleures conditions de sécurité.

Nos équipages ont également répondu présent et se sont portés volontaires sur ces vols difficiles d’un point de vue psychologique car nous avons évacués beaucoup de jeunes.

Fort de cette expérience, nous travaillons aujourd’hui avec l’Etat sur des solutions de rapatriement. Nous avons également pris contact avec des compagnies d’assistance qui ont été intéressées par nos capacités.

S’il y’ a un accident de bus ou de train à l’autre bout du monde et qu’il faut ramener une dizaine de personnes, nos solutions sont mieux adaptées et moins onéreuses que l’affrètement de petits avions…

TourMaG.com - Encore des enseignements à tirer de cette crise alors….

Edmond Richard :
Oui. Nous avons acquis en un mois une vraie expertise. Nous sommes prêts à proposer notre savoir-faire sur des situation d’urgence.

De plus nous avions un avion parfaitement adapté : l’A350 qui, grâce à une cabine très bien pressurisée offre un confort supplémentaire appréciable surtout pour des passagers en réanimation.

(Les matériaux composites d’un avion comme l’A350 sont plus résistants ce qui a permis de diminuer la pression de la cabine.

Sur ce type d’appareil A350, A330neo, B787…) la pression correspond désormais à une altitude de 6000 pieds contre 8000 pieds pour les avions d'ancienne génération ndlr).

La République Dominicaine, une destination facile à vendre cet hiver

TourMaG.com - D’autres destinations que les Antilles françaises repartent très fort également. Allez-vous refaire une belle saison hiver sur la République Dominicaine ?

Edmond Richard :
La République Dominicaine a pris des positions courageuses. Elle a eu une vraie vision stratégique sur le tourisme de long terme. Elle a décidé très tôt de vacciner sa population.

Aujourd’hui à Punta Cana 90% de la population sont vaccinés. Tous ceux qui travaillent pour le tourisme sont vaccinés.

Elle a mis en place des dispositifs simples, fiables et moins contraignants que sur d’autres destinations qui sont certes réouvertes mais ou il faut encore un test avant, un test à l’arrivée, un test après…

Aujourd’hui, les agents de voyages ne veulent pas d’ennuis. Je pense qu’ils ont compris que la "Rep Dom" cet hiver ce sera une destination facile à vendre, sans problèmes, sans risques ou les clients seront contents.
A ce jour, les réservations sont dynamiques.

TourMaG.com - Vous allez donc comme l’année dernière « mettre le paquet » sur la destination ?

Edmond Richard :
C’est un marché important pour nous. Pour l’instant nous avons un programme minimal parce que c’est la basse saison mais à partir de la Toussaint nous allons passer à 5 fréquences par semaine.

Nous allons travailler avec eux sur le plan de relance, les éductours, voyages de presse, pour que l’hiver soit beau et à partir du mois de décembre on passe à 6 vols par semaine, tous sur Punta Cana pour avoir de la fréquence.

TourMaG.com - Petite différence avec l’année dernière une concurrence française...

Edmond Richard :
Il y a oui une nouvelle concurrence. Il en faut.

Pour l’instant c’est une concurrence temporaire. Nous nous desservons la République Dominicaine depuis dix ans. Nous avons toujours eu des dessertes à l’année et c’est important pour la destination, les hôteliers, les tour-operateurs qui ont besoin de vendre en haute saison mais qui ont aussi des engagements sur la basse saison.

(Corsair desservira Punta Cana en vol direct à partir du 11 décembre à raison de deux vols par semaine et un vol ajouté à partir du 03 février ndlr)

Cuba en attente

TourMaG.com - Un programme hiver bien chargé alors. Pouvez-vous le détailler ?

Edmond Richard :
Notre programme hiver est en machine. Nous prévoyons environ 10% d’offre supplémentaire sur les Antilles par rapport à 2019. Pas sur les fréquences mais plutôt sur les volumes car nous avons désormais l’A350 - 1000.

Nous aurons à la semaine en plus des vols vers Punta Cana :
- 21 vols semaine sur la Guadeloupe
- 19 vols semaine sur la Martinique
- 6 vols semaine sur la Guyane
- 3 vols sur Saint Martin (à confirmer)

Nous sommes également en train de voir pour déterminer la date de reprise de Cuba qui a annoncé durant le salon IFTM sa réouverture au 15 novembre 2021.

C’est une bonne nouvelle mais maintenant il y a un gros travail de communication à faire et également d’explications quant aux conditions et aux modalités.

Le vol d’Air France du 15 novembre sera complet, car tout le monde veut aller sur place pour savoir ce qu’il en est vraiment.

Nous espérons donc reprendre Cuba cet hiver avec encore des questions sur le nombre de fréquences et la date de redémarrage : janvier 2022 ou un peu plus tard.

Quoi qu’il en soit le message des TO est clair, ils ont besoin de savoir avec certitude la date à laquelle nous allons redémarrer. Pour l’instant il y a une incertitude sur le retour à Cuba. Nous devons donc nous faire « notre religion » sur la destination et que l’on dise précisément quel programme nous aurons et quand les professionnels du tourisme pourront le vendre.

TourMaG.com - Vous avez donc votre place réservée sur le vol Air France du 15 novembre… ?

Edmond Richard :
(rires) Non, je n’ai pas ma place sur le vol Air France du 15 novembre mais beaucoup de gens y seront et on saura ce qui se passe !

Nous nous appelons Air Caraïbes et Cuba est dans notre "terrain de jeu". C’est la plus grande île de la Caraïbe, et, au-delà des plages il y a là aussi une culture, une histoire, un peuple, un art de vivre…

C’est une destination complémentaire aux autres dans cette région des Caraïbes. Nous allons accompagner l’office du tourisme dans ses prises de paroles auprès des professionnels pour rétablir la confiance.

Un troisième A350 - 1000 en décembre

TourMaG.com - Nous l’évoquions vous avez reçu au mois de juin dernier votre deuxième A350 - 1000 et un troisième suivra ?

Edmond Richard :
Oui. Le troisième arrivera en décembre. C’est un superbe avion déployé aujourd’hui sur la Martinique et la Guadeloupe. Nous verrons ou affecter le troisième qui peut être utile sur la Guyane pour le fret et la République Dominicaine pour les capacités passagers.

Avec ces avions, notre offre augmente et nous espérons que la demande sera au rendez vous.


Lu 4584 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Jan Fylip le 19/10/2021 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour.
Pourquoi une compagnie française (air Caraïbes, corsair, air Antilles express. Air France...) ne s'intéresse pas au hub de panama permettant de se rendre dans dans toute l'Amérique latine jusqu'au USA, depuis les Antilles , voir la Guadeloupe en premier lieu ? Actuellement c'est la copa Airlines qui a le monopole..

2.Posté par John le 20/10/2021 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien d'ouvrir de nouvelles lignes mais ce serait bien également de rembourser les avoirs des clients. On nous balade en nous faisant croire que le remboursement est imminent. Cela fait 3 mois que ça dure et je ne suis pas le seul. Merci AIR CARAIBES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus
















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias