Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Air Transat a effectué ses premiers vols "carboneutres"

Air Transat utilise un mélange kérosène contenant 10 % de carburant d’aviation durable (SAF)



Après des années de stigmatisation, l'aérien n'a plus d'autre choix que de se tourner vers un mode de transport plus respectueux. Air Transat vient d'annoncer avoir effectué ses premiers vols avec un mélange de carburant durable, un petit pas vers la transition du secteur.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 20 Juillet 2020

Air Transat utilise un mélange kérosène contenant 10 % de carburant d’aviation durable (SAF) - Crédit photo : Air Transat
Air Transat utilise un mélange kérosène contenant 10 % de carburant d’aviation durable (SAF) - Crédit photo : Air Transat
L'aérien a connu une importante campagne de diabolisation de la part des consommateurs, associations et des médias, pour son rôle de pollueur.

Fort de ce constat, Air Transat pose le premier pas vers sa transition énergétique.

Ainsi, la compagnie a annoncé, ce lundi 20 juillet 2020, avoir opéré ses deux premiers vols de livraison
avec un
mélange de carburant durable (SAF), une première pour l’usine d’Airbus à Hambourg en Allemagne.

La propulsion est assurée par un mélange kérosène contenant 10 % de carburant d’aviation durable (SAF), une première pour la compagnie canadienne.

Les deux vols de livraison sont carboneutres puisque la partie de kérosène fossile a été compensée par
l’achat de crédits carbone.

"Nous sommes fiers d’être le premier transporteur canadien à effectuer des premiers vols neutres en carbone, et nous allons continuer à poursuivre notre engagement à offrir à nos passagers une expérience de voyage qui tient compte de notre empreinte environnementale," a poursuivi Jean-François
Lemay, président-directeur général d'Air Transat.

Le transporteur a conclu une entente avec le Consortium SAF +, de Montréal, pour l’achat d’une grande partie de sa production de carburant durable, qui sera fabriqué à partir du CO2 produit par les grands émetteurs industriels.

En utilisant un procédé appelé Fischer Tropsch (FT), le CO2 sera capturé et converti en carburant synthétique pour avions qui, estime-t-on, aura une empreinte carbone 80 % inférieure à celle du kérosène traditionnel.

Lu 2111 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias