TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Comment la SNCF veut devenir le leader européen du numérique dans la mobilité en 2030 ?

Pour arriver à cet objectif, la SNCF va digitaliser le fonctionnement de ses activités industrielles



Linkedin est devenu le nouveau canal de communication des manageurs. Après Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, c'est à Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF de dévoiler son plan pour 2030 sur le réseau social. Il veut faire de la SNCF "un champion européen de la mobilité durable" et le "leader européen du numérique dans la mobilité". Rien que ça.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 16 Juillet 2020

Pour arriver à cette objectif, la SNCF va digitaliser le fonctionnement de ses activités industrielles - crédit photo : SNCF
Pour arriver à cette objectif, la SNCF va digitaliser le fonctionnement de ses activités industrielles - crédit photo : SNCF
La SNCF s'acharne depuis quelques semaines pour faire revenir les voyageurs, après deux mois de confinement et des déplacements plus rares de la part des Français.

Si l'opération réassurance se matérialise par une compagne commerciale, le PDG de la SNCF a décidé de prendre de la hauteur et livrer les lignes directrices au transporteur national.

Ainsi, Jean-Pierre Farandou a dévoilé sa vision de ce que sera le SNCF en 2030.

Les objectifs sont simples le groupe doit devenir "un champion européen de la mobilité durable" et le "leader européen du numérique dans la mobilité".

Pour ce deuxième chantier, il faut dire que le transporteur est plutôt dans la voiture de tête, avec une application à la pointe et efficace.

Mais la SNCF doit aller plus loin. "Il faut poursuivre ses efforts d’innovation pour mettre le digital au service d’une mobilité plus performante, à la fois pour les voyageurs et pour les collectivités.

Notre groupe poursuivra aussi sa transformation numérique, en digitalisant le fonctionnement de nos activités industrielles et notre organisation interne pour être plus fluides et plus agiles au service de nos clients et parties prenantes,
" explique le grand patron.

Des instructions plus ou moins vagues démontrant que le digital devra être partout.

Pour mener à bien les autres objectifs fixés, Jean-Pierre Farandou entend s'appuyer sur les 3 000 managers pour co-construire en libérant "les énergies pour que nos collaborateurs soient non seulement acteurs de la transformation, mais également fiers d’y contribuer."

Concrètement, chaque salarié, au sein de chaque équipe, sera invité par son manager à partager ses idées et ses propositions pour décliner la stratégie du groupe.

Le discours de manager mis à part, la SNCF doit contribuer à l’épanouissement professionnel de ses salariés, et qui leur donne les moyens de monter en compétences et de développer leur carrière,et aussi renforcer son rôle de partenaire auprès des territoires.

Pour devenir durable, le patron entend accélérer "le développement d’une mobilité décarbonée et peu polluante, à la fois dans les gares et dans les trains : développement du train à H2, renforcement du tri…"

Rendez-vous en 2030.

Lu 2331 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance