TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus Thaïlande : une réouverture totale des frontières au 1er janvier 2022 ?

Entre vaccination et 3e vague, la Thaïlande a de nombreux défis à remporter



La Thaïlande ne cesse de faire parler d'elle depuis quelques semaines. Après les annonces de la réouverture des frontières aux touristes vaccinés pour la simple île de Phuket, largement dépendante du tourisme, la porte-parole adjointe du gouvernement vient de dévoiler les différentes phases de reprise de l'activité. La dernière étape de reprise du voyage en Thaïlande est fixée au 1er janvier 2022, avec des déplacements libres pour tous les vaccinés. Une information qui réjouit modérément les professionnels...


Rédigé par le Lundi 10 Mai 2021

Entre la vaccination et la 3e vague, la Thaïlande a de nombreux défis à remporter - Depositphotos.com @jakgree
Entre la vaccination et la 3e vague, la Thaïlande a de nombreux défis à remporter - Depositphotos.com @jakgree
Habituelle best seller des agences de voyages, la Thaïlande reste bankable... sur les écrans.

A chaque titre, article ou émission télévisée, la destination fait un carton d'audience.

Sauf que depuis maintenant une année, le pays du sourire refuse les voyageurs français, pourtant amoureux de la destination. Malgré les interdictions de se rendre sur les plages paradisiaques de Koh Phangan ou encore dans la bouillonnante Bangkok, les Hexagonaux n'ont pas oublié la Thaïlande, loin de là.

"Nous avons de la demande, pour la fin de l'année ou le début de la suivante. Les clients sont optimistes pour le pays, mais comme pour le reste du monde," témoigne Michel Calvet, directeur général d’Asiajet.

Les Français ont une vision optimiste plus le départ est éloigné dans le temps. Et comme l'homme est un animal d'espoir, les autorités ont lâché du lest, en prévoyant un premier test à Phuket.

Pris dans sa volonté de se projeter, le gouvernement de Thaïlande a décidé de voir plus loin que l'été 2021, en dévoilant un calendrier de reprise du tourisme.

"L'impatience se fait très fortement sentir localement aussi bien du coté des professionnels du tourisme , après 15 mois d'arrêt total, que du côté du pouvoir qui souhaite relancer l'économie," rapporte Jean-Louis Portenseigne, le fondateur d'Asian Horizon.

Bonne nouvelle, le pays du sourire pourrait revenir dans les brochures des tour-opérateurs ou dans les stands des agences de voyages d'ici peu.

La réouverture de Phuket au 1er juillet 2021 toujours maintenue...

Donc la date du 1er juillet 2021, pour une reprise des séjours à Phuket aux seuls voyageurs vaccinés, a été de nouveau confirmée par l'Office de Tourisme de Thaïlande (TAT), en expliquant qu'elle avait "un accord de principe, mais que rien n'est pour le moment officialisé", explique Jean-Baptiste Richard, directeur général d'Exo Travel, après avoir raccroché avec la TAT.

Tout comme en France, les projets de loi doivent être publiés au journal officiel (JO), avant leur application. Pour le moment aucune ligne sur le projet "Phuket Sandbox" n'est parue et parfois les textes de loi paraissent le jour même de leur application.

La patience est donc de rigueur.

Malgré tout, le gouvernement est allé plus, loin en dévoilant le calendrier complet de la reprise du tourisme, à la plus grande joie des professionnels du tourisme.

"Nous avons communiqué autour de produits sur Phuket, pour répondre à la reprise le 1er juillet, mais nous n'avons pas encore les conditions d'entrées et de réouverture à destination.

Par exemple, nous ne savons pas dans quelle mesure les enfants pourront voyager cet été, s'ils doivent être vaccinés,
" se questionne Olivia Calvin, la directrice commerciale de Climat du Monde.

D'ailleurs le directeur général d'Exo Travel, nous apprend que pour se rendre à Phuket, il sera obligatoire d'atterrir à... Phuket, sous peine d'observer une quarantaine de 14 jours.

C'est la punition qui attendra les passagers qui souhaitent passer par Bangkok pour se rendre sur les plages de l'île.


Et malheureusement, ce flou artistique n'est pas le seul problème. Pour un autre professionnel ayant préféré conserver l'anonymat, pour ne pas s'attirer les foudres gouvernementales, celui-ci s'inquiète des effets d'annonce.

"Depuis 6 mois rien n'a avancé. Tant que la Thaïlande n'aura pas mis en place un plan de vaccination et sanitaire, ils peuvent prévoir tout ce qu'ils veulent, car la réalité est souvent très différente."

D'autant plus que le pays fait face à une 3e vague très sévère contraignant les autorités à resserrer la vis. Les restaurants ne peuvent plus recevoir de clients, les écoles sont fermées, ainsi que les parcs et les piscines.

"Actuellement le pays connait sa pire vague de coronavirus, depuis le début de l'épidémie. C'est une période assez sensible, le variant anglais circule activement dans le pays.

Cela pèse sur la possible réouverture du pays, car les vaccins sont redirigés vers des régions non touristiques, donc cela perturbe les plans,
" rapporte en direct de Bangkok, Jean-Baptiste Richard.

Thaïlande : vers une reprise des déplacements libres le 1er janvier 2022 ?

Toutefois, selon la porte-parole adjointe du gouvernement Traisuree Taisaranakul a dévoilé, à nos confrères du Bangkok Post, le plan qui prévoit un assouplissement dès l'automne prochain.

Ainsi, à partir du 1er octobre 2021, les touristes vaccinés seront ensuite autorisés à se rendre à Phuket, mais aussi à Krabi, Phangnga, Surat Thani, Chiang Mai, Chon Buri, Buri Ram, Phetchaburi, Prachuap Khiri Khan et Bangkok sans aucune exigence de quarantaine.

La dernière étape doit commencer le 1er janvier de l'année prochaine, permettra à tous les touristes étrangers certifiés d'avoir été entièrement vaccinés d'être autorisés à entrer en Thaïlande et à voyager librement.

"L'office de tourisme est sur cette ligne, mais elle a un accord de principe de l'exécutif pour juillet, concernant octobre et le reste rien n'est gravé dans le marbre," confie le DG d'Exo Travel.

L'objectif affiché reste plutôt modeste, au regard d'une saison normale, puisque le gouvernement entend attirer 3,5 millions de touristes sur l'année 2021.

Le calendrier augure de bonnes choses, mais laisse quelque peu perplexes les acteurs.

"C'est encourageant pour la réouverture, mais c'est toujours un peu flou. Nous sommes toujours dans l'interrogation, nous ne savons pas comment les voyageurs pourront se rendre et revenir.

Entre la loi et l'application, il y a toujours une différence,
" explique Michel Calvet, directeur général d’Asiajet.

Avant de sauter au plafond, les professionnels attendent l'officialisation par le JO, puis de connaître les modalités exactes pour renter dans le pays et aussi en France, car pour l'heure il est interdit de se déplace en dehors de l'Union européenne.

"En tous les cas à date, il semble difficile de pouvoir promouvoir des voyages à travers tout le pays à compter du 1er octobre 2021. Un nouveau bilan de la situation vers juillet devrait permettre d’y voir plus clair," temporise Jean-Louis Portenseigne.

"La Thaïlande ne va pas rouvrir si la population locale n'a pas atteint l'immunité collective"

De l'autre côté du globe, en France, ce plan a été bien accueilli.

"C'est une communication positive et une bonne nouvelle pour la Thaïlande, d'autant plus que l'hiver est la meilleure période pour les départs," se félicite Olivia Calvin.

Si ces annonces offrent des perspectives de jours meilleurs, le pays du sourire préfère une réouverture graduelle et maîtrisée. D'ailleurs avec l'opération "Phuket Sandbox" de juillet, le gouvernement n'attend que 120 000 touristes.

Cela représente un sas expérimental, pour voir si la population locale en sort indemne. Si tout va bien, à la sortie de l'été, alors le plan pourra dérouler.

En attendant le pays doit faire face à deux défis d'ampleur à savoir "maitriser la 3e vague actuelle, en plus de la création d’un passeport vaccinal pour les touristes, tout en atteignant l'immunité de la population," rappelle Jean-Louis Portenseigne, le fondateur d'Asian Horizon.

Ainsi, en Asie, comme partout ailleurs la clé du retour à la normale reste la vaccination.

"Il faut qu'à destination, la population soit vaccinée et que les voyageurs le soient aussi, donc pour nous la reprise du long courrier se fera à travers la vaccination," analyse Olivia Calvin.

Malheureusement pour l'heure, en Thaïlande, la campagne de vaccination n'est pas des plus rapides. Avec seulement 513 000 personnes entièrement vaccinées, pour 1,81 million de doses administrées, pour presque 70 millions d'habitants, le pays fait office de mauvais élève.

Toutefois, la nouvelle vague a poussé l'exécutif à redoubler les commandes de doses, pour accélérer la vaccination.

Alors que le gouvernement avait planifié de vacciner 50% de la population totale du pays à la fin de l'année, l'objectif tient toujours, surtout que pour le gouvernement, sans immunité collective, il n'y aura pas de retour des voyageurs internationaux.

"Le territoire ne va pas rouvrir si la population locale n'a pas atteint l'immunité collective, d'où le principe de la quarantaine pour les touristes même vaccinés afin de projeter les Thaïlandais," explique Jean-Baptiste Richard.

Cette ligne de conduite explique la prolongation de l'isolement passé de 7 à 14 jours, ces derniers temps, en raison de la recrudescence du coronavirus.

Loin de Bangkok, nous pourrions penser que le plan est laborieux, étrange, mais pour le réceptif, il révèle surtout une chose : la volonté de protéger la population locale du coronavirus.

"La Thaïlande a été un modèle dans la gestion de l'épidémie de coronavirus et veut le rester. De plus, les autorités ne sont pas prêtes à ouvrir le pays, pour l'argent du tourisme, peu importe les impacts sanitaires et sociaux," poursuit, le Français installé à Bangkok.

Une chose est sûre pour l'ensemble des professionnels interrogés, quand le pays aura validé ses prochaines, à savoir la réouverture de Phuket, sans incidence sur la population et une vaccination efficace, alors la Thaïlande redeviendra le best-seller d'antan, mais quelque peu plus cher.

"En parallèle, le ministre du Tourisme et des Sports a annoncé la création d’une taxe de 7,93 euros (300 baths) pour tous les touristes arrivant au Royaume à compter de janvier 2022.

Cet impôt est censé nourrir un fond qui aidera l'industrie du tourisme à faire face à des difficultés présentes et à venir,
" indique le fondateur d'Asian Horizon.

Il faudra aussi composer avec les restrictions du Quai d'Orsay. Le retour du pays du sourire dans les brochures, n'est pas ENCORE pour maintenant...

MEMBERSHIP CLUB : LE MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF

Dans la période de profonde incertitude que nous traversons tous depuis plus d'un an, rien de tel que de pouvoir se projeter et d'avoir des perspectives à partager avec nos équipes et nos voyageurs.

Pour autant et notamment pour ce qui concerne la réouverture des frontières de l'Asie du sud-est, une grande prudence est de mise. Pour la Thaïlande, locomotive de l'économie touristique la région, nous suivons avec d'autant plus d'attention l'évolution des annonces publiées au JO et dans la Gazette Royale.

A date, il me semble que nous devons être circonspects quant à ces annonces. Il reste encore beaucoup trop d'inconnues, patience et longueur de temps sont donc de mise. En revanche, il est certain qu'une date de réouverture officielle ou un calendrier précis et définitif relanceront la confiance et marqueront la relance des réservations.

Nos voyageurs, passionnés d'Asie et frustrés depuis plus d'un an, n'attendent que ça pour renouer avec le charme de la destination !

Guillaume LINTON - Rédacteur en chef MemberShip Club

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 34769 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias