TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Covid-19 Thaïlande : Phuket pourra-t-elle accueillir des voyageurs vaccinés et sans quarantaine dès cet été ?

Phuket en Thaïlande pourrait accueillir les voyageurs sans quarantaine dès le 1er juillet



Selon le plan de marche annoncé par le Tourism Authority of Thailand, Phuket pourrait s'ouvrir sans quarantaine aux voyageurs vaccinés dès le 1er juillet 2021. Pour les réceptifs thaïlandais à l'arrêt depuis plus d'un an en raison de la crise liée au covid-19, ces annonces sont porteuses d'espoir. Ils attendent désormais le détail des modalités et surtout l'officialisation du plan de réouverture des frontières par les autorités.


Rédigé par le Mercredi 14 Avril 2021

Phuket devrait être la première destination de Thaïlande à lever les exigences de quarantaine pour les touristes vaccinés dans le cadre du programme « Phuket Sandbox ». - Depositphotos.com dima266f
Phuket devrait être la première destination de Thaïlande à lever les exigences de quarantaine pour les touristes vaccinés dans le cadre du programme « Phuket Sandbox ». - Depositphotos.com dima266f
Après plus d'un an à l'arrêt, les réceptifs thaïlandais n'ont qu'un objectif : tenir encore et toujours...

Sans aucune aide gouvernementale, impossible de maintenir les emplois. Résultat, les entreprises implantées au Royaume de Siam sont en veille, et leurs coûts de fonctionnement réduits au minimum.

"La situation est catastrophique. Imaginez un seul instant les agences de voyages et tour-opérateurs français sans aucune aide de l'état depuis 14 mois...

Pour tous il faut résister du mieux possible ou disparaitre"
résume Jean-Louis Portenseigne, fondateur et PDG d'Asian Horizon.

"Tout le monde est mourant, appelons un chat un chat" poursuit Edouard George, président de Phoenix Voyages.

Dans ce marasme, une lueur au bout du tunnel se profile après les annonces du Tourism Authority of Thailand (TAT) début avril. Le gouvernement a en effet défini une "Road Map" qui détaille un plan de réouverture du pays au tourisme international.

"Contrairement à d’autres pays de la région dont les frontières restent fermées à double-tour, la Thaïlande affiche clairement une volonté de redémarrer son industrie cette année. La volonté est là et c’est une bonne nouvelle pour le royaume." explique Michel Calvet, président fondateur d'Asiajet.

Point de départ de ces annonces, la réduction de la quarantaine à 7 jours pour les voyageurs vaccinés depuis le 1er avril 2021.

"A ce jour c'est la seule mesure officielle et pour laquelle les textes et décrets sont parus" précise Jean-Baptiste Richard, directeur général d'Exo Travel.

Le plan présenté (Voir détails dans l'encadré ci-dessous) avec comme mesures phares : l'ouverture sans quarantaine dès le 1er juillet de Phuket aux touristes vaccinés, puis l'ouverture de Krabi, Phang Nga, Samui, Pattaya et Chiang Mai dès le 1er octobre est une véritable lueur d'espoir.

"Il sera difficile pour la clientèle française de se projeter pour l'été"

Virginie Gerbault, directrice production chez le tour-opérateur Asia basé en France, suit évidemment de très près toutes ces annonces.

"C'est très positif que les autorités anticipent. Nous voyons le bout du tunnel, nous pouvons nous projeter. Le lobbying mis en place par les opérateurs sur place et les hôteliers commencent à porter leurs fruits".

Climats du Monde, tour-opérateur spécialiste de la destination a saisi la balle bon pour reprendre la parole auprès de ses clients : "Nous avons communiqué sur cette réouverture de Phuket cette semaine, et mis en avant des produits sur les réseaux et via des newsletters, mais nous avons pris quelques précautions en utilisant notamment le conditionnel" précise Olivia Calvin directrice commerciale du tour-opérateur.

Il reste en effet une étape essentielle, la validation définitive de ces dates et des modalités par les décrets et textes officiels. Pour Jean-Baptiste Richard d'Exo Travel : "la confirmation officielle et les derniers paramètres risquent de n'être finalisés que tardivement, il sera donc difficile pour la clientèle française de se projeter pour l'été.

Et même si cela se réalise, l'effet devrait être plutôt limité."
Si tout n'est pas encore figé, c'est que deux paramètres pourraient faire évoluer le scénario présenté. D'une part l'évolution de l'épidémie sur place.

Alors que le pays a été présenté comme exemplaire dans sa gestion de la pandémie au cours des premiers mois de la crise, il fait face depuis quelques jours a une 3e vague "annoncée par les autorités sanitaires comme beaucoup plus forte que les deux précédentes avec l' arrivée du variant anglais.

A ce jour officiellement environ 1000 cas quotidien sont enregistrés"
nous détaille Jean-Louis Portenseigne d'Asian Horizon "Les célébrations du nouvel an Thai (Songkran) et le tourisme domestique en sont très impactées avec beaucoup d’annulations de séjours et de déplacements dans tout le pays."

Une incertitude qui s'ajoute à un autre paramètre : le taux de vaccination des populations locales. La Thaïlande n'est pas en avance sur ce volet.

"L'immunité collective doit être atteinte d'ici là, ce qui pourrait se révéler être un challenge au vu d'un calendrier de vaccination plutôt serré." précise de son côté Jean-Baptiste Richard.

Une ouverture en douceur

Reste qu'une ouverture dès cet été de Phuket aux voyageurs vaccinés, même avec du retard sur le plan annoncé, serait accueilli comme une bonne nouvelle.

"Ce sera un excellent signal envoyé au tourisme mondial. En terme de marketing cela sera très intéressant et servira d'exemple concret pour la suite" estime le directeur général d'Exo Travel.

En effet si l'été n'est habituellement pas une forte période d'affluence à Phuket, cette réouverture pourrait permettre de préparer au mieux la plus haute saison : l'automne et l'hiver.

"Même si l'ouverture se fait plus tard dans l'été, le 15 juillet par exemple, nous pourrons voir comment vont évoluer les choses.

Nous pourrons travailler dans le temps pour une reprise plus dynamique à partir d'octobre. Cette anticipation est très positive et permet de réenclencher toute une industrie à l'arrêt depuis plus d'un an"
analyse Virginie Gerbault d'Asia.

Les effectifs sur place ont effet réduit comme peau chagrin et à l'heure de la reprise, l'industrie devra faire face à un manque cruel de main d'œuvre qualifiée : "Tous nos salariés et collaborateurs se sont tournés vers d'autres activités, où sont rentrés dans leur village.

Nous avons perdu avec la crise toute l'expertise que nous avions. Et dans nos métiers de services, l'humain est au centre de l'activité. Ceux qui ont trouvé un travail à salaire équivalent ne reviendront pas"
prédit Edouard George de Phoenix Voyages.

"Si la reprise est lente et ascendante, nous pourrons reconstituer les forces, mais si elle est foudroyante, nous allons avoir des soucis. D'autres paramètres sont à prendre en compte : l'entretien des hôtels, des flottes de véhicules ou encore des avions... " ajoute-t-il.

Une véritable reprise pas avant fin 2021 et début 2022

Si les voyants tendent à passer dans le vert, la prudence reste de mise pour véritablement re-lancer les ventes. Outre les dates qui ne sont pas officiellement validées, restent des interrogations sur les vaccins qui pourraient être acceptés (à ce jour Pfizer BioNTech, AstraZeneca, CoviShield, Sinovac, Moderna ou Johnson & Johnson sont reconnues par les autorités Thaïlandaises) et sur les nationalités qui pourront ou non faire partie des premiers voyageurs à retrouver Phuket.

"Beaucoup d'éléments peuvent être remis en question d'ici cet été. Il faudra également que les pays émetteurs et les pays d'accueil soient en phase : il faudra que les Français puissent voyager lorsque la Thaïlande ouvrira" poursuit Claude Domont, directeur associé Siam Panoramic.

En effet actuellement les voyages hors-Union Européenne restent soumis aux motifs impérieux et restent strictement déconseillés jusqu’à nouvel ordre indique le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères.

"Et puis pour l'instant les tranches d'âge des personnes vaccinées en France ne correspondent pas aux tranches d'âges de nos voyageurs" ajoute Olivia Calvin de Climats du Monde. Le calendrier avancé par le gouvernement devrait, s'il est tenu, permettre de toucher un plus large public.

La Thaïlande n'est pas le seul pays de la zone à se pencher sur une réouverture : "Tout le monde attend de voir chez les pays voisins ce que le royaume va annoncer" explique Jean-Baptiste Richard.

"Tous les pays d'Asie du Sud-Est s'inscrivent dans cette tendance" poursuit Edouard George "Laos, Vietnam, Cambodge et Thaïlande... travaillent sur des actions communes afin d'unifier cette réouverture, même si la Thaïlande reste un peu le chef de file".

Pour Michel Calvet d'Asiajet, la reprise est "liée à l’administration massive de vaccins à l’échelle mondiale. Cela semble aujourd’hui une évidence . En Asie particulièrement, où la prudence est de mise et où très peu de pays accepteront d’ouvrir leurs frontières sans contraintes à des personnes non vaccinés."

Dans un tel contexte les réceptifs sont unanimes, même si les premiers pas d'une réouverture pourraient avoir lieu cet été, la reprise n'est véritablement envisagée qu'à partir de la fin 2021 voire même en 2022.

Plan de réouverture des frontières annoncé par la TAT

- Première étape, d’avril à juin, les touristes étrangers vaccinés serontmis en quarantaine dans des hôtels ou d’autres installations approuvés par le gouvernement selon le modèle « 0 + 7 nuits + itinéraires désignés ». Après avoir terminé les 7 premières nuits, ils seront autorisés à visiter d'autres destinations en Thaïlande.

Le modèle « 0 + 7 nuits + itinéraires désignés » signifie que pendant la quarantaine, les touristes vaccinés seront autorisés à se livrer à des activités de loisirs dans les locaux de leurs hôtels ou de leur hébergement. Ils seront également autorisés à s'engager dans des activités de voyage à l'extérieur dans les zones désignées à leur arrivée.

- Deuxième étape, de juillet à septembre, Phuket sera la première destination à lever les exigences de quarantaine pour les touristes vaccinés dans le cadre du programme « Phuket Sandbox ». Cependant, les touristes seront limités aux activités de voyage dans les zones désignées de Phuket pendant 7 jours et seront ensuite autorisés à visiter d'autres destinations thaïlandaises.

Les arrivées de touristes vaccinés vers 5 autres grandes destinations touristiques - Krabi, Phang Nga, Surat Thani (Ko Samui), Chon Buri (Pattaya) et Chiang Mai - devront toujours être mises en quarantaine selon un modèle « 0 + 7 nuits + itinéraires désignés ».

- Troisième étape d'octobre à décembre, les cinq autres principales destinations touristiques : Krabi, Phang Nga, Surat Thani (Ko Samui), Chon Buri (Pattaya) et Chiang Mai se joindront à Phuket pour lever les exigences de quarantaine pour les touristes vaccinés. Comme à Phuket, les touristes seront limités aux activités de voyage dans les zones désignées de ces destinations pendant 7 jours avant d'être autorisés à visiter d'autres destinations thaïlandaises.

À leur arrivée à toutes les étapes, les touristes vaccinés devront subir un dépistage COVID-19, y compris des tests RT-PCR, et télécharger l'application de suivi et de traçage spécifiée.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 11809 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance