TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Europe : vers de nouvelles dispositions en matière de visas

accord des Etats Membres



L'Europe a franchi une nouvelle étape concernant la mises en place de nouvelles règles en matières de visas. Les États membres ont approuvé l'accord obtenu entre le Parlement européen et le Conseil sur ce sujet.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 21 Février 2019

Sur proposition de la Commission, b[les États membres ont approuvé l'accord]b obtenu entre le Parlement européen et le Conseil visant à faire évoluer la politique commune de visas de l'Union Européenne - DR Fotolia
Sur proposition de la Commission, b[les États membres ont approuvé l'accord]b obtenu entre le Parlement européen et le Conseil visant à faire évoluer la politique commune de visas de l'Union Européenne - DR Fotolia
L'Europe souhaite modifier les règles en matière de visas.

Sur proposition de la Commission, les États membres ont approuvé l'accord obtenu entre le Parlement européen et le Conseil visant à faire évoluer la politique commune de visas de l'Union Européenne.

Cet accord doit à présent être approuvé également par le Parlement européen. Le Parlement européen et le Conseil devront ensuite adopter formellement le règlement.

Le texte adopté sera publié au Journal officiel de l'Union européenne et les nouvelles règles s'appliqueront 6 mois plus tard.

Les nouvelles dispositions à venir

Plusieurs dispositions permettront d'assouplir les procédures.

Les voyageurs pourront déposer leur demande jusqu'à 6 mois (9 mois pour les marins) avant le déplacement qu'ils auront programmé, au lieu de 3 mois actuellement, le plus souvent directement dans leur pays de résidence.

Ils pourront également remplir et signer leur demande par voie électronique, si cette possibilité leur est offerte. Les mineurs âgés de 6 à 18 ans pourront être exemptés du paiement des droits de visa.

Autres mesures la mise en place de visas à entrées multiples assortis d'une plus longue durée de validité.

Ce type de visa pourra être délivré aux voyageurs fréquents "dont les antécédents en matière de visa satisfont aux conditions pour passer progressivement d'un visa valable un an à un visa valable cinq ans maximum, ce qui entraînera des gains de temps et d'argent pour les demandeurs et les États membres".

En revanche les textes prévoient une hausse des droits de visa passant de 80 € à 60 €. Cette hausse qualifiée de "légère" par l'Union Européenne et qui "permettra aux États membres de maintenir un personnel consulaire en nombre suffisant dans le monde entier, afin d'assurer des contrôles de sécurité plus stricts, et de moderniser le matériel informatique et les logiciels."

Enfin dernier point, l'Europe souhaite mettre en place une meilleure coopération en matière de réadmission.

Pour la seule année 2017, près de 14 millions de visas "Schengen" ont été délivrés pour des courts séjours.

Lu 1073 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance