TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

François de Canson, CRT région SUD : "Pourquoi pas séduire les agences et les TO français ?"

L'interview de François de Canson, président du CRT Provence-Alpes-Côte d'Azur



La Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur se projette dans la reprise de l'activité touristique. S'il est encore difficile d'anticiper le moment exact où elle interviendra, le Comité Régional du Tourisme et la Région ont d'ores et déjà mis sur pied une campagne nationale pour un montant de 2 M€. Objectif : inviter les Français et habitants de la région à venir en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le point avec François de Canson, président du CRT Provence-Alpes-Côte d'Azur.


Rédigé par le Mercredi 22 Avril 2020

François de Canson : "Nous avons mis sur pied un plan extrêmement ambitieux avec la mobilisation de budgets additionnels venus de la Région mais aussi de la plupart des métropoles et départements de la Région. Au total 2 millions d'euros seront mobilisés pour cette campagne de relance qui est très novatrice du point de vue de sa structuration" - Photo DR CRT PACA
François de Canson : "Nous avons mis sur pied un plan extrêmement ambitieux avec la mobilisation de budgets additionnels venus de la Région mais aussi de la plupart des métropoles et départements de la Région. Au total 2 millions d'euros seront mobilisés pour cette campagne de relance qui est très novatrice du point de vue de sa structuration" - Photo DR CRT PACA
TourMaG.com - Que représente le secteur du tourisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur et avez-vous d'ores et déjà évalué l'impact de la crise liée au coronavirus sur le tourisme ?

François de Canson :
Le chiffre d'affaires du tourisme dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s'élève à 20 milliards d'euros. Le secteur pèse 13% du PIB de notre territoire et représente 143 000 emplois non délocalisables.

Nous sommes au 2e rang national pour l'accueil des clientèles étrangères, au 2e rang pour le tourisme d'affaires et le tourisme est au 2e rang pour le poids de son économie.

Le secteur est aujourd'hui la filière la plus affectée par la crise liée au COVID-19. Elle a été impactée en amont avec un effondrement progressif.

Aujourd'hui 98% de l'activité est à l'arrêt. Selon nos estimations, les pertes atteignent les 5 milliards d'euros à ce jour sur l'année 2020 dans notre Région, qui est une des zones les plus impactées.

TourMaG.com - Comment et quand voyez-vous la sortie de cette crise ?

François de Canson :
La visibilité sur ce qui va se passer est faible. Dans le cadre du comité de filière tourisme dont je fais partie, nous sommes en train de co-construire ensemble un plan de relance.

Les différentes mesures annoncées par le gouvernement - activité partielle, fonds de solidarité, Prêt Garanti par l'Etat, ordonnance sur l'à-valoir - vont dans le bon sens. Nous travaillons encore sur d'autres pistes.

L'exonération des charges, la mobilisation plus massive des assurances, ou encore le report des échéances des prêts bancaires font partie des sujets mis sur la table.

Rien ne pourra exister si nous ne donnons pas du souffle à nos entreprises dans un premier temps, et dans un second temps il faudra être capable de maîtriser l'offre.

La relance se fera de l'intérieur. 90% des Français comptent voyager en France cette année, contre 60% habituellement et parmi eux 40% resteront dans la région.

Si nous n'avons pas un flux de réservations importants en ce moment, il est important de noter que nous n'avons pas enregistré d'annulation sur juillet et août. Il y aura une volonté des Français à venir visiter des sites qu'ils connaissent déjà.

Une campagne de 2M€ pour la relance

TourMaG.com - Vous avez d'ores et déjà annoncé le lancement d'une campagne, savez-vous quand vous pourrez la lancer et demandez-vous l'appui d'Atout France ?

François de Canson
: Nous avons mis sur pied un plan extrêmement ambitieux avec la mobilisation de budgets additionnels venus de la Région, mais aussi de la plupart des métropoles et départements de la Région.

Au total, 2 millions d'euros seront mobilisés pour cette campagne de relance qui est très novatrice du point de vue de sa structuration.

Pour la première fois, la quasi-totalité des départements, des métropoles et des grands Offices de Tourisme ont fédéré leurs forces et imaginé un plan collectif et co-financé. Le CRT et la Région ont ainsi additionné les forces financières de chacun.

En plus du travail avec l'ensemble de ces partenaires, nous nous tournons vers Atout France. Nous leur avons demandé de venir vers nous et je pense qu'ils le feront.

La vraie problématique est de savoir quand nous pourrons appuyer sur le bouton. Il est encore trop tôt pour le dire. Nous espérons avoir un calendrier qui nous permettra de connaître les échéances et la manière dont l'industrie pourra fonctionner pour le début de mois de mai.

Les établissements ne vont pas rouvrir du jour au lendemain. Des investissements seront nécessaires pour mettre en place de nouvelles mesures d’hygiène... Il faudra donner le temps aux acteurs et aux opérateurs de se préparer.

"Proposer aux agences et TO de mieux nous connaître"

TourMaG.com - Cette campagne va-t-elle cibler les Français en priorité ?

François de Canson :
Oui et nous ne serons pas les seuls. Plus de destinations françaises communiqueront cette année pour séduire les Français, mais nous n’aurons pas nos concurrents internationaux.

A noter aussi le travail pour stimuler le tourisme auprès de ses propres habitants. Un projet est en cours, mais nous en parlerons plus tard.

Deux tiers de notre clientèle touristique régionale est française, mais plus de la moitié pour certains territoires comme les Alpes Maritimes ou le Vaucluse sont internationaux.

TourMaG.com - Pensez-vous travailler avec les agences de voyages et les tour-opérateurs ?

François de Canson :
Nous allons aussi innover avec TourMaG en proposant aux agences de voyages et producteurs français de mieux nous connaitre et mieux référencer notre destination.

Nous avons des produits qui séduisent l’intermédiation mondiale, alors pourquoi ne pas séduire l’intermédiation française qui devra nécessairement trouver un produit à vendre aux clients qui ne pourront pas partir à l’étranger cet été ? Nous sommes la destination refuge avec tous les paysages et tous les produits possibles dans une destination unique.

C’est le moment de s’intéresser à nous !

TourMaG.com - Quid des plages, ce sera un élément déterminant ?

François de Canson :
Il est clair que les visiteurs ne viendront pas de la même façon si nous ne pouvons pas accéder aux plages.

Il est primordial que nous puissions réaliser cette saison. Il est important de redémarrer. Les professionnels du tourisme ont besoin de reprendre confiance.

TourMaG.com - D’après vous, y aura-t-il un avant et un après coronavirus ? Faudra-t-il prendre des changements de cap ? Faut-il revoir les modèles actuels ?

François de Canson :
Nous y travaillons depuis longtemps : écotourisme, allègement des sites très fréquentés, nouveaux produits à forte valeur ajoutée (expérience, oenotourisme...)

Cette démarche s'inscrit dans le cadre du grand Plan Climat "Cop d'Avance" lancé par Renaud Muselier, président de la Région Sud et composé de 100 actions concrètes en faveur du climat.

Nous avons déjà un coup d'avance sur ces sujets.

TourMaG.com - Comment voyez-vous évoluer le tourisme en France ?

François de Canson :
Il est encore un peu tôt pour répondre à cette question. Chaque chose en son temps : on sauve l’offre, on démarre la demande, et après on adaptera la stratégie en fonction des évolutions souhaités par nos clients, si de nouvelles apparaissent durablement.

Lu 2839 fois

Tags : canson, crt
Notez

Commentaires

1.Posté par patrick bucaille le 23/04/2020 12:19
Pour notre part, nous espérons que cette action portera ses fruits. Mais, nous avons l’impression que le gouvernement ne tient pas trop compte d'avis extérieurs, si ce n'est les scientifiques.

2.Posté par patrick bucaille le 23/04/2020 17:24
Merci beaucoup pour ces informations qui espérons le, nous permettrons de réaliser un peu plus d'affaires en ces temps particulièrement difficiles..

3.Posté par PASCAL BATAILLE le 24/04/2020 12:41
En espérant que nous serons sollicités pour participer (ça changerait ... )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance