TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Google, Facebook, Amazon... « Big brother avance aujourd’hui à visage découvert »

L'interview de Pascal Perri



Pascal Perri est un ancien journaliste qui a écrit des ouvrages notamment sur le transport aérien, la SNCF ou encore Google. Il revient pour TourMaG.com sur les stratégies mises en place pour les GAFAM pour mieux capter nos données personnelles... Et pour lui la situation est irréversible ! Interview.


Rédigé par le Dimanche 21 Octobre 2018

Pascal Perri : "L’économie des nouveaux usages me semble irréversible. Le taux de dépendance est très élevé. Je ne vois pas les citoyens renoncer à leurs ordinateurs, à leurs smartphones et à tous les outils connectés qui permettent d’avoir accès à des sources d’informations ou de partage, du jour au lendemain" - Copyright Depositphotos.com
Pascal Perri : "L’économie des nouveaux usages me semble irréversible. Le taux de dépendance est très élevé. Je ne vois pas les citoyens renoncer à leurs ordinateurs, à leurs smartphones et à tous les outils connectés qui permettent d’avoir accès à des sources d’informations ou de partage, du jour au lendemain" - Copyright Depositphotos.com
TourMaG.com - Avec le scandale Cambridge Analytica qui a éclaté fin mars 2018 et qui a secoué Facebook, pensez-vous que les consommateurs sont aujourd’hui conscients du traitement et du parcours de leurs données personnelles ?

Pascal Perri :
J’ai des doutes. D’un côté il y a des déclarations d’intention et l’onde médiatique que vous évoquez. Et dans le même temps nous nous apercevons que la fréquentation de Facebook a augmenté de 13% entre le moment où le scandale a éclaté en mars et la fin avril 2018. Ceci même si la récente déconvenue en Bourse de ce réseau social doit poser des questions à ses promoteurs...

TourMaG.com - Pourtant il est clair que les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) chassent leurs données à des fins commerciales ?

Pascal Perri :
C’est un sujet délicat. Le modèle est en effet très intrusif. Il va fouiller dans la vie privée des gens mais en même temps les internautes, partout dans le monde, sont sensibles à la facilité d’utilisation des services proposées par ces entreprises.

En réalité je crois que les consommateurs s’aperçoivent qu’ils ont accès à un vrai service. Les réseaux sociaux sont gratuits et accessibles et ils facilitent la vie des consommateurs. Nous pouvons avoir accès à des sources diverses de documentation, y compris commerciales, à des comparateurs de prix, à de petits logiciels…

Tout ceci correspond à un vrai service. Les internautes ont arbitré : le service rendu vaut la contrepartie qui consiste à livrer une partie de ses données.

TourMaG.com - Qu’apporte le nouveau Règlement général sur la protection des données (RGPD) aux consommateurs ?

Pascal Perri :
Ce règlement actif depuis le 25 mai 2018 rend en partie du pouvoir d’arbitrage au consommateur. Nous verrons dans le temps comment il peut s’en servir.

Les utilisateurs savent bien qu’ils laissent une empreinte digitale. Le RGPD est une première piqûre de rappel. Est-ce qu’il en faudra d’autres ? Sans doute. Il faudrait envisager un système dans lequel on puisse rappeler assez régulièrement les règles du jeu aux utilisateurs.

Par ailleurs le fait de livrer une partie de sa vie privée, c’est la responsabilité de chacun… Une personne qui met ses vacances sur Facebook envoie une information aux cambrioleurs…

TourMaG.com - Pourrait-on faire machine arrière afin de mieux protéger nos libertés individuelles ?

Pascal Perri :
Non ! L’économie des nouveaux usages me semble irréversible. Le taux de dépendance est très élevé. Je ne vois pas les citoyens renoncer à leurs ordinateurs, à leurs smartphones et à tous les outils connectés qui permettent d’avoir accès à des sources d’informations ou de partage, du jour au lendemain. Ceux qui pensent que l’on peut revenir en arrière se trompent.

Pascal Perri - DR
Pascal Perri - DR
TourMaG.com - Justement comment voyez-vous évoluer ces outils connectés ? Il y a aussi la reconnaissance vocale désormais...

Pascal Perri :
Effectivement il y a la reconnaissance vocale et demain il y aura la reconnaissance faciale. C’est déjà le cas de façon embryonnaire avec le fameux magasin Amazon Go, qui permet de faire ses courses sans sortir le portefeuille. Il y a eu la première étape qui est celle de la consultation sur l’ordinateur. La seconde étape est celle des chatbots qui permettent d’engager une conversation.

La troisième étape est la reconnaissance vocale. Enfin il va y avoir une quatrième étape qui est la reconnaissance anthropomorphique.

Les GAFAM sont des entreprises extrêmement agiles et habiles. Elles ne se satisfont jamais d’une situation. Elles ajoutent toujours plus de services pour le consommateur et entretiennent d’une certaine façon cette captivité.

TourMaG.com - Pour vous Big data = big brother ?

Pascal Perri :
Oui on peut le dire. Mais c’est un big brother qui n’aura pris personne en traître. C’est un big brother qui aujourd’hui s’avance à visage découvert. La data c’est la connaissance client très intime. Nous arrivons à savoir aujourd’hui ce qui motive la décision d’achat, à quel moment elle peut être identifiée et par quel levier. C’est de la consommation prédictive. Les grands opérateurs d’internet ont fait beaucoup de progrès dans ce domaine.

TourMaG.com - L’Europe et les Etats doivent-ils veiller au respect des libertés individuelles ?

Pascal Perri :
Le problème des Etats c’est qu’ils sont prisonniers de leurs frontières. Il en va autrement de ces entreprises, multinationales, « over the
top
» et qui passent au-dessus des frontières. Elles remettent en question l’économie du territoire et ont de surcroît une emprise mondiale et parlent à tous les consommateurs du monde simultanément.

C’est un avantage décisif par rapport aux Etats.

Big Data, Big Brother : notre édition spéciale IFTM TOP Resa

TourMaG.com a publié une édition spéciale "papier" dans le cadre de l'IFTM Top Resa 2018.

Ce magazine au contenu exclusif a été édité à 4000 exemplaires.

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de tenir entre leurs mains cette édition "collector", vous pouvez vous rattraper en accédant à la version digitale en cliquant ici !

Le Mag est le fruit du travail conjoint de TourMaGSTUDIO, de la rédaction et des autres unités du groupe qui ont travaillé fort pour vous présenter cette 3e édition.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2388 fois

Notez


1.Posté par Thibault Georgeon le 22/10/2018 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Monsieur Perri sur le non retour en arrière. Certes, les gens ne vont pas revenir en arrière pour ce qui est de leur smartphones etc... mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas modifier les usages actuels qui obligent d'échanger des données personnelles contre un accès à des sites d'informations ou de partages. Il faut limiter le fait de prendre des données personnelles mais sans priver les utilisateurs des outils actuels. De même, je ne pense pas que le Big Data soit un "Big Brother" car le Big data ne traite pas que des données personnelles. C'est la surabondance de ces données qui fait que la surveillance et l'anticipation des besoins est problématique. On ne peut retourner à ce qu'on avait avant mais on peut modifier ce qu'on a maintenant pour le conformer à ce qu'on veut pour l'avenir.

2.Posté par Sébastien PARENT le 23/10/2018 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Je ne pense pas que les internautes aient d’ores et déjà arbitrés. Nous ne sommes qu’au tout début de cette histoire. Vous indiquez que la fréquentation de Facebook a augmenté de 13% entre le moment où le scandale a éclaté en mars et la fin avril 2018 ; il serait également important de rappeler qu’aux États-Unis, un quart des utilisateurs de Facebook ont supprimé l'application mobile depuis les récents scandales (article des Échos du 05/09/2018).

Je pense, au contraire, que nous sommes à l’aube d’un changement profond en la matière. Il y a une vraie prise de conscience et même une certaine défiance grandissante d’utilisateurs et de responsables économiques et politiques envers la manière dont certaines grandes plateformes gèrent et protègent les données personnelles.
L’Europe a réagi avec le RGPD et aujourd’hui le fait de pouvoir proposer une souveraineté numérique européenne est en train d’avancer.

On le voit de plus en plus, une meilleure protection des données personnelles contribue à redonner la confiance des utilisateurs dans l’usage de leurs applications.

Les internautes continueront donc à vouloir toujours plus de services proposés, mais avec l’assurance qu’ils puissent reprendre la main et choisir leurs préférences d’utilisation sur ces données personnelles.

A votre disposition pour en débattre.

Sébastien Parent
www.prolicent.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:58 Vueling propose WhatsApp Business à ses passagers



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75







Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips