TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Grèce : "quand le tourisme pèse 20% du PIB, on le prend au sérieux !"

Entretien avec Elena Kountoura, ministre grecque du tourisme



Les 2 et 3 octobre 2017 à Paris, Elena Kountoura, ministre grecque du tourisme, présidera une réunion de travail sous l'égide de l'OCDE sur le thème du tourisme environnemental et durable. C'est une première, sur laquelle la ministre appose un symbole : celui d'une image de sérieux sur l'industrie touristique de son pays.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 1 Octobre 2017

En 2017, la Grèce passera le cap des 30 millions de touristes. Ils n'étaient que 28 millions, croisiéristes compris, en 2016 - DR : A.B.
En 2017, la Grèce passera le cap des 30 millions de touristes. Ils n'étaient que 28 millions, croisiéristes compris, en 2016 - DR : A.B.
TourMaG.com - Comment s'est passée la saison été pour la Grèce ?

Elena Kountoura :
Cette année, nous allons aligner les records. Pour les marchés traditionnels que sont l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la France et l'Italie, la progression des touristes venus en Grèce s'établit à +15%.

Le marché français devrait nous apporter autour de 2 millions de visiteurs alors qu'ils n'étaient que 1,6 million l'année dernière.

Mais les touristes en provenance de nouveaux marchés comme la Chine, l'Inde, le Moyen-Orient ainsi que les Russes et les Américains contribuent aussi au record.

Cette année, la Grèce passera le cap des 30 millions de touristes. Ils n'étaient que 28 millions, croisiéristes compris, en 2016.

En fait, nous récoltons les fruits d'une stratégie de développement en cinq points, mise en oeuvre en 2015.

Elena Kountoura, ministre grecque du tourisme - DR : G.B.
Elena Kountoura, ministre grecque du tourisme - DR : G.B.
TourMaG.com - Quels sont ces axes de développement ?

E.K. :
Jusqu'alors, le gouvernement avait sa propre idée de développement du tourisme et chaque région avait la sienne.

Nous avons mis tous nos efforts en commun. Le premier objectif était d'allonger la saison touristique : au lieu d'aller d'avril à octobre, nous avons basé l'offre de mars à novembre.

Pour l'accompagner, nous avons concocté des produits à thème : sport, gastronomie, culture, religion, tourisme rural... autant d'activités qui ne nécessitent pas nécessairement du balnéaire.

Parallèlement, nous tenons à faire découvrir de nouvelles régions grecques, notamment sur le continent. Celles qui peuvent mêler bord de mer et ski en montagne, par exemple.

Cet hiver, nous expérimentons même la Crète toute l'année avec la compagnie Aegean Airlines, qui va assurer des vols au départs de plusieurs villes européennes et les hôteliers tentés par l'aventure. L'objectif est d'apporter 60 000 touristes supplémentaires.

Nous mettons aussi en avant les citybreaks à Athènes et Thessalonique. D'ailleurs, les hôtels d'Athènes affichent des taux de remplissage autour de 90%.

TourMaG.com - Dans ces conditions, Athènes connait-elle le phénomène de "tourismophobie", comme d'autres villes telles Venise ou Barcelone ?

E.K. :
Pas du tout. Les Grecs ont conscience de l'importance du tourisme dans l'économie grecque, qui représente 20% du PIB du pays et fait travailler plus d'un million de personnes.

D'ailleurs, nous avons un plan d'investissement ambitieux dans l'hôtellerie. En 2015, nous comptabilisions une dizaine de projets de modernisation ou de construction d'hôtels. En 2016, il y en a eu 162, dont 60 nouveaux établissements 4 et 5 étoiles, et cette année il y en a encore 80 pour l'ensemble de la Grèce.

Les résultats sont là et la concrétisation de la stratégie décidée en 2015 permet d'améliorer l'image de sérieux du pays.

Depuis cette année, nous adhérons aussi à l'OMT pour participer à la réflexion globale sur l'industrie.

Dans quelques jours, je vais présider une séance de travail avec une vingtaine de ministres du tourisme dans le cadre de l'OCDE. C'est comme cela que nous prouvons que la Grèce prend le tourisme au sérieux.


Lu 2507 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 18:21 Isaac : la Martinique ne déplore aucun gros dégât



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle