TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Haute-Loire : le Puy-en-Velay, volcanique secrète

un des points de départ des chemins de St-Jacques-de-Compostelle



Discrète, la cité de Haute-Loire cache bien des surprises. Une cathédrale et un Hôtel-Dieu inscrits à l’UNESCO, un fort héritage culturel et des départs de balades en terre de volcanisme plaident en sa faveur.


Rédigé par Jean-François Rust le Mardi 13 Avril 2021

Musée Crozatier au Puy-en-Velay  Crédit L. Boegly - Musée Crozatier
Musée Crozatier au Puy-en-Velay Crédit L. Boegly - Musée Crozatier
Dominée par la « Vierge Rouge », bâtie au sommet d’un rocher de basalte, le Puy-en-Velay offre aux touristes un secteur historique sauvegardé de 35 ha. Parmi les monuments emblématiques, l’ensemble formé par la cathédrale et l’Hôtel-Dieu est incontournable.

Il est classé depuis 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. La ville constitue en effet l’un des points de départs historiques des pèlerins en marche vers la cité de Galice.

Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Tous les guides vous décriront le faste de ces deux édifices. En haut de sa volée d’escalier, la cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation est constituée de quatre travées au dessus d’un porche voûté, édifiées au 12ème s.

Transformée au 19ème s., elle protège six coupoles sous lesquelles sont conservés de splendides décors peints. Les pèlerins viennent en masse se recueillir devant l’autel baroque où trône la Vierge Noire.

A côté, l’Hôtel-Dieu avait vocation à accueillir les pèlerins les plus démunis. Au 13ème s., il devient lieu de soins pour les malades et les déshérités. Reconstruit au 17ème s., il abrite désormais l’Espace Art & Patrimoine du Pays d’Art et d’Histoire du Puy-en-Velay.

On y découvre la ville à travers les siècles et la magnifique pharmacie hospitalière, conservée en l’état depuis le 19ème s.

Musée Crozatier

Moins célèbre, un autre lieu mérite la visite : le musée Crozatier. Embelli et agrandi en 2018 par l’ajout d’un beau bâtiment de béton et de verre à l’édifice originel, le musée existe dans son lieu actuel depuis 1851.

Il est connu pour ses collections dédiées à l’histoire locale, aux pèlerinages ancestraux et à la dentelle (spécialité du Puy) mais surtout pour deux tableaux du 15ème s. représentant Vercingétorix devant César, repris dans de nombreux livres scolaires.

En temps normal (hors Covid), de nombreuses expositions temporaires y sont proposées, à l’image de celle sur le cinéma d’animation à l’affiche encore début 2020.

Terre de gastronomie

Cette ville de province peut constituer une belle étape pour un séjour en Velay, pays de volcanisme (éteint !) et de gastronomie. Au cœur de la cité, l’hôtel Regina est une halte recommandable.

Cet établissement 3 étoiles cache derrière son air haussmannien une vingtaine de chambres joliment rénovées, dont des suites grand confort. Si l’aspect extérieur parait classique (malgré l’enseigne vintage posée tout en haut de la rotonde d’angle), l’intérieur est dans une veine plus design. Parmi les chambres, toutes pimpantes et décorées de tons modernes, mention particulière aux « bain confort » et aux suites.

Les premières, contemporaines et lumineuses, donnent sur l’arrière et une rue calme. Les secondes offrent un large espace de vie (plus de 30 m², avec bureau) et deux d’entre d’elles possèdent un jacuzzi-balnéo. Aux étages supérieurs, les suites Regina et Regina Plus proposent en prime une belle vue sur la cathédrale et la Vierge du Puy-en-Velay.

Le tout avec des prix encore très provinciaux. Les voyageurs d’affaires y sont présents toute l’année, seulement supplantés par une clientèle touristique l’été. L’établissement est également connu pour sa table. Classé Bib Gourmand par Michelin, elle propose une cuisine de saison raffinée.

Régis & Jacques Marcon, 3 étoiles

Le volcanisme a façonné les paysages et il serait dommage de s’en priver. Sur ces petites routes de campagne, il est une adresse gastronomique à ne pas manquer : le restaurant Régis & Jacques Marcon, à Saint-Bonnet-le-Froid.

A la limite de la Haute-Loire et de l’Ardèche, l’emblématique chef triple étoilé Michelin Régis Marcon a créé un véritable cluster de la cuisine haut de gamme.

A moins de 60 km à l’est du Puy-en-Velay (compter une heure de route), son petit empire est composé du restaurant « gastro » (tenu par son fils Jacques), d’un bistrot-bar à vins, d’une pâtisserie, d’une école de cuisine, de trois hôtels (!), d’un spa et d’une boutique… Saint-Bonnet-le-Froid, 250 habitants, peut remercier son « mécène ».

Les clients aussi, nombreux à venir s’attabler sur ces terres de collines pour goûter une cuisine d’équilibriste, inspirée par les terroirs d’Auvergne et de la Vallée du Rhône.

Office de tourisme du Puy-en-Velay. lepuyenvelay-tourisme.fr

Hôtels-restaurants : • Le Régina. hotelrestregina.com Chambres doubles et suites de 70 à 135 €. Soirée-étape à 95 € par personne.
• Bistrot-Bar à vins La Coulemelle (famille Marcon), à Saint-Bonnet-le-Froid. Menu bistrot 4 plats à 38 € ; 5 plats à 50 €.
• Restaurant Régis & Jacques Marcon : 170 et 230 €. regismarcon.fr

Visiter : Musée Crozatier. musee.patrimoine.lepuyenvelay.fr

Lu 976 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance