TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Welcome to the travel  





JO Paris 2024 : 60 000 postes créés dans le tourisme

Anticiper la formation et les recrutements


150 000 emplois vont être mobilisés pour organiser les Jeux olympiques, à Paris, entre 2017 et 2024, dont 60 000 dans le tourisme. Une aubaine pour le secteur, mais aussi un challenge pour répondre aux besoins de main d’œuvre, dans une filière déjà en tension.


Rédigé par le Mardi 2 Novembre 2021

L’accueil des Jeux Olympiques, à Paris, en 2024, va générer 60 000 emplois dans l’industrie du tourisme, dont 13 400 dans les métiers de la cuisine et de la restauration. – Depositphotos
L’accueil des Jeux Olympiques, à Paris, en 2024, va générer 60 000 emplois dans l’industrie du tourisme, dont 13 400 dans les métiers de la cuisine et de la restauration. – Depositphotos
Belle affaire ! 60 000 emplois vont être mobilisés au sein de la filière touristique grâce aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 !

Objectif : accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude menée par le Centre de Droit et d’Economie du Sport (CDES) et le cabinet Amnyos.

L’événement s’inscrit comme une véritable opportunité de relance économique dans le tourisme, mais aussi comme un moteur pour promouvoir la France et amplifier son rayonnement au niveau international.

Ainsi, le secteur du tourisme et, en particulier, de l’hôtellerie et de la restauration bénéficieront en premier lieu de l’afflux de visiteurs (touristes, famille olympique, prestataires de l’organisation…) dans le cadre de l’organisation des Jeux, mais, aussi des épreuves de test organisées en amont de l’événement.

Quid des postes recherchés ?

Les métiers de la cuisine et de la restauration constitueraient le plus gros quota avec 13 400 emplois mobilisés, devant les métiers du service de salle avec 11 700 emplois.

Les métiers des transports et de la logistique mobiliseraient, eux, 8 000 emplois relatifs au transport national de personnes entre les différents sites de la compétition, mais aussi entre les sites olympiques et paralympiques et ainsi que les lieux de séjour touristique.

Ceux de l’accueil et de la réception (6 700 emplois) dédié à l’accueil, au renseignement et à l’orientation des spectateurs des Jeux seront également indispensables. Idem pour le service d’étage (4 800 emplois) dans les hôtels.

Reste que pour l’heure, le tourisme n’est pas encore totalement sorti de la crise sanitaire, le secteur a connu une chute de 85% de son activité entre janvier et mai 2021 par rapport à la même période en 2019, selon les chiffres du comité d’organisation.

C’est pourquoi dans cette filière en tension, il est indispensable d’anticiper les besoins en recrutement et en formation et de mobiliser des parcours adaptés pour les salariés.

Pour le moment, aucune action n’a été lancée, concernant la formation ou le recrutement, par l’UMIH. La principale organisation patronale du secteur de l’Hôtellerie-restauration est actuellement confrontée à une pénurie de personnel.

Lire aussi : Reconversion, découragement… La pénurie de main-d’œuvre s’accélère dans les hôtels et les restaurants


Plateforme dédiée à l’emploi, job datings…

Créée par Pôle emploi et les acteurs des Jeux de Paris 2024, la plateforme Emplois 2024 répertorie les offres en lien avec les Jeux.

« Le grand public peut découvrir sur cette plateforme les opportunités d’ores et déjà offertes par les Jeux, mais aussi les offres d’emploi et de formation qui permettent dès aujourd’hui de développer des compétences qui seront très recherchées demain pour l’organisation des Jeux », explique Jean Bassères, Directeur Général de Pôle emploi.

Autre initiative : le job dating « du stade vers l’emploi en 2024 ». Une méthode de recrutement basée sur les softskills. Une quinzaine de jobs dating ont déjà été organisés depuis décembre 2019. Au total, 64% des participants ont décroché un CDI dans les 6 mois. 35 dates sont prévues d’ici fin 2021, notamment dans les territoires hôtes des Jeux.

Des formations proposées par La Région et la Ville de Paris

La région Ile-de-France a déployé une offre de 11 000 formations par an, dans le cadre du Programme Régional de Formations pour l’Emploi, destinées aux publics demandeurs d’emploi sur les secteurs en tension (BTP, hôtellerie, restauration, tourisme, sécurité, propreté).

Parmi elles, un programme de formation «e-learning » dédié à l’anglais professionnel, mais aussi, des dispositifs pour renforcer l’attractivité des formations et en favoriser l’accès (création d’une aide financière spécifique destinée aux publics réalisant des stages dans les métiers liés aux Jeux, mise en place d’une application « OrianeFormPro » pour s’informer et se pré-inscrire aux formations, organisation d’un meet-up pour présenter les formations à plus de 300 jeunes franciliens)

La Ville de Paris déploie également depuis 3 ans le plan d’actions EnJeux emplois qui a permis la formation de près de 1 000 bénéficiaires parisiens de formations qualifiantes, notamment dans le tourisme.

JE SOUTIENS TOURMAG.COM ET JE M’ABONNE !


Recruter de Volontaires du tourisme

Autre action mise en place pour améliorer l’accueil : le recrutement de volontaires tourisme. Annoncé en 2016 dans le cadre du plan de relance régional de l’activité touristique, il est l’une des mesures phares du Schéma de développement du tourisme et des loisirs d’Île-de-France 2017-2021.

Recrutés pour des stages de deux semaines à deux mois, les stagiaires issus de formations en langues, en tourisme, en écoles de commerce, et déployés en complément des équipes permanentes, « concourent à l’amélioration de la qualité de l’accueil et de l’offre de services aux touristes et visiteurs », explique le Comité régional du tourisme Paris Île-de-France.

Ils ont pour mission d’accueillir, informer et orienter les touristes dans les principaux sites touristiques et de loisirs de la région.

« Pour les Jeux olympiques 2024, nous avons prévu de recruter 70 000 volontaires », Hamida Rezeg, vice-présidente en charge du tourisme à la Région Île-de-France.

Enfin, la Région accueillera 1 000 collégiens de troisième en stage. Ils seront formés à l’accueil des publics par le Comité Régional du Tourisme (CRT) Paris Ile-de-France, avec l’ambition qu’ils deviennent les futurs volontaires des JO 2024.

Si les emplois des Jeux seront temporaires, ils peuvent susciter des vocations et constituer un tremplin d’insertion vers l’emploi durable. Où à l’inverse accroitre les difficultés de recruter…

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 8530 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >












































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias