TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Josette Sicsic : "Quand l'incertitude fait reculer..."

Quelles tendances pour 2022 ? La nouvelle série de TourMaG.com



Que nous réserve l'année 2022 ? Alors que 2021 touche à sa fin, nous avons sollicité notre équipe d'experts afin d'évoquer avec eux les tendances qui se dessinent pour cette nouvelle année dans le secteur du tourisme. Des tendances qui riment forcément avec l’actualité pandémique... Aujourd'hui, nous vous proposons le décryptage de Josette Sicsic, journaliste, consultante, conférencière et auteur de Futuroscopie.


Rédigé par le Mercredi 29 Décembre 2021

J. Sicsic : "Le projet de voyage différé, annulé, pour certains (les plus âgés) à jamais, condamne le sentiment de liberté qui permet à l’humanité de s’évader de ses carcans matériels" - DR : DepositPhotos.com, lightsource
J. Sicsic : "Le projet de voyage différé, annulé, pour certains (les plus âgés) à jamais, condamne le sentiment de liberté qui permet à l’humanité de s’évader de ses carcans matériels" - DR : DepositPhotos.com, lightsource
S’il est un mot capable de synthétiser cette nouvelle drôle d’année qui s’achève, c’est le terme d’incertitude.

« Nous nageons dans un océan d’incertitude » écrit le philosophe Edgar Morin du haut de son siècle d’existence.

Un siècle qui pourtant n’a pas fait que des cadeaux à l’humanité : guerres, shoa, bombes atomiques, goulags… Le vingtième siècle n’a pas manqué d’imagination pour tester les capacités de résilience des humains.

Et puis, vinrent les années 2000 et leur cortège d’innovations, notamment technologiques, qui nous ont fait croire un temps que l’Homme était capable de dompter la nature et de sortir triomphant d’un combat prométhéen. Balivernes !

Les informations et images se sont mises à circuler de plus en plus vite inondant la planète d’un flot, en partie inutile, de petits faits dénués d’intérêt, souvent faux.

JE SOUTIENS TOURMAG ET JE M'ABONNE !


L’incertitude s’est installée dans nos petites vies...

Les avions et les trains à l’unisson ont pulvérisé des records de vitesse, contribuant à propulser aux quatre coins du monde, cette même humanité toujours aussi émerveillée par sa toute puissance.

Même l’espace s’est révélé capable d’être exploré et bientôt colonisé par le génie humain

Mais, c’était sans compter avec ces miettes de vivant, ces micro organismes appelés « virus » qui ont cloué les avions au sol, verrouillé les espaces de travail et de loisirs, enfermé une partie des 7 milliards d’habitants de cette planète insouciante, dans un tête-à-tête avec leurs écrans, seule porte de sortie, seule ouverture vers l’autre…

Pire, c’était sans compter avec ce sentiment tenace et douloureux qui bouche les horizons de tous, y compris les plus optimistes.

Finis les projets. Finis les comportements revanchards consistant à rattraper le temps perdu et les voyages perdus. Finie surtout l’illusion que l’avenir est porteur de progrès.

L’incertitude s’est installée dans nos petites vies d’humains audacieux qui, du jour au lendemain, sont en prise avec une anxiété diffuse qui pour certains, surtout les jeunes, a pris les couleurs sombres de la dépression.

Le « projet » miné par l’incertitude ne fait pas avancer

Ne plus avoir de garantie sur l’avenir, y compris immédiat, constitue un stress insupportable pour des esprits rationnels condamnés à une précarité mentale qu’ils n’avaient pas envisagée.

Sans compter que cette confrontation avec l’imprévisibilité diminue les capacités intellectuelles et sans doute créatives.

Le « projet » miné par l’incertitude ne fait pas avancer. Au contraire, il fait reculer.

Le projet de voyage différé, annulé, pour certains (les plus âgés) à jamais, condamne le sentiment de liberté qui permet à l’humanité de s’évader de ses carcans matériels.

Le voyage « incertain » est donc le synonyme d’un retour en arrière. Mais d’un retour en arrière peu enclin à l’indicible douceur de la nostalgie.

Et dire que nous avions cru, qu’après le chaos, se profilerait un monde et un tourisme nouveaux.

Non, la pandémie et ses incertitudes n’ont rien de cathartique. Elles laminent les lendemains heureux et leur donnent le goût amer de la survie.

Josette Sicsic - DR
Josette Sicsic - DR
Journaliste, consultante, conférencière, Josette Sicsic observe depuis plus de 25 ans, les mutations du monde afin d’en analyser les conséquences sur le secteur du tourisme.

Après avoir développé pendant plus de 20 ans le journal Touriscopie, elle est toujours sur le pont de l’actualité où elle décode le présent pour prévoir le futur. Sur le site www.tourmag.com, rubrique Futuroscopie, elle publie plusieurs fois par semaine les articles prospectifs et analytiques.

Contact : 06 14 47 99 04
Mail : touriscopie@gmail.com

Lu 2612 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias