TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Aigle Azur va déposer le bilan (la grande série de l’été saison 2) !

L'édito de Dominique Gobert



Suite et (presque ?) fin de cette incroyable série, digne de Netflix intitulée : « Les tribulations extraordinaires d’Aigle Azur ». Après la tentative avortée du putsch mené par Monsieur Houa et Monsieur Bohn et la résistance qui s’organise autour de Frantz Yvelin, voici que la compagnie va demander son placement en redressement judiciaire...


Rédigé par le Dimanche 1 Septembre 2019

Il est clair que la justice va s’emparer du problème. Bercy va-t-il suivre Yvelin ? - Photo Aigle Azur
Il est clair que la justice va s’emparer du problème. Bercy va-t-il suivre Yvelin ? - Photo Aigle Azur
Netflix en rêvait, Aigle Azur l'a fait. Voici l'énième rebondissement dans le feuilleton Aigle Azur, selon nos confrères du Figaro, la compagnie va déposer le bilan.

« Se mettre sous la protection de la justice est la solution la plus sage. Il y a une forte défiance entre les actionnaires et le climat social est dégradé », indique une source proche du dossier au journal.

Alors que la compagnie affirme que "ce dépôt de bilan n’aura pas d’impact sur les voyageurs et que ses avions continueront à voler", les syndicats devraient se rassembler devant le siège de la compagnie ce lundi matin, en amont de l’ouverture de la procédure d’information-consultation.

Depuis la fin août, la compagnie a vécu plusieurs épisodes, voici un retour sur l’aventure Aigle Azur la semaine dernière, en attendant la grande réunion de ce matin, instaurée par l’Administratrice provisoire de la compagnie, Madame Bourbouloux.

Dans l’épisode précédent, nous avions vu que Gérard Houa s’était présenté au siège d’Aigle Azur, muni d’un Procès-Verbal du Comex, affublé également d’un numéro de Kbis, lui confiant la présidence d’Aigle Azur.

Procès-verbal contesté énergiquement par Yvelin et surtout David Neeleman (actionnaire important), qui n’hésitent pas à prononcer le terme de « faux et usage de faux ».

En attendant, Gérard Houa « sort » immédiatement le directeur financier et le directeur de la sécurité de la boite, Messieurs Andrieu et Achouch, ainsi que Frantz Yvelin qui lui, ne pourra même pas accéder à l’entreprise.

Ambiance !

D’autant qu’Yvelin va prévenir immédiatement la DGAC.

Cette dernière va réagir en prévenant immédiatement Bercy qui va convoquer Gérard Houa le soir.

N’oublions pas que Bercy est le premier créancier de la compagnie et risque d’exiger immédiatement la créance sociale qui se monte quand même à une trentaine de millions d’euros. Houa ne s’y présentera pas !

Tout ceci pue la rillette et le pâté, avec un soupçon de France-Afrique aux relents sulfureux.

Yvelin porte plainte immédiatement à la police et saisit le Tribunal, demandant la nomination d’un administrateur provisoire le temps de régler le problème et d’éviter de nouvelles craintes au sien de la compagnie.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Le Tribunal va immédiatement accéder à cette requête. Requête et décision de justice contestée par Houa, lequel va refuser l’entrée de la boite à l’administratrice. D’où l’intervention des forces de l’ordre et crainte épouvantable des salariés !

A 11 heures, ce lundi dernier, les forces de police contraignaient Gérard Houa et ses affidés à quitter l’entreprise.

Et la suite, c’est quoi ? Et bien une demande de placement en redressement judiciaire comme l'annonce la presse aujourd'hui.

Quelle sera l’ampleur des dégâts ? Immense ? ... Si j’en crois les différents proches du dossier.

Madame Bourbouloux a pris déjà les premières mesures, rétablissant notamment le directeur financier et le directeur de la sûreté dans leurs fonctions, en attendant la suite.

Mais il est clair que la justice, pas seulement financière, va s’emparer du problème.

Ça va bouger, vraisemblablement jusqu’à la fin octobre. Sans oublier que Vueling, qui devait reprendre les activités portugaises d’Aigle Azur (20 millions quand même) va peut-être prendre peur et abandonner son offre…

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 3918 fois

Notez



1.Posté par JEAN PIERRE le 02/09/2019 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme déjà dit : la grenouille qui voulait être plus grosse que le boeuf : la cie aigle azur avait un marché formidable sur l'Algérie fasse à air Algérie,elle a voulu se diversifier à tort à mon avis et maintenant elle paie les pots cassés avec ce dépôt de bilan!!!je prenais souvent cette cie sur l'Algérie avec un très bon service : j'espère que le rêglement judiciaire va pas être une liquidation judiciaire et donc le mauvais monopole avec Air Algèrie,Air France ne désservant que peu de villes en Algèrie

2.Posté par steven1306 le 02/09/2019 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela me rappelle hélas, la chute de Swissair, Sabena, AOM, Air Littoral, Air Liberté et bien d'autres qui par la mauvaise gestion et le manque d'humilité ont balancé nombre d'employé(e)s à l'ANPE, gérées par des incapables suisses et français, et qui ont nommé un drh qui passait sa journée à virer les gens SR en premier sine die. Ce n'était pas la Saint Patrick pour tous (prénom du "vireur") ! Quel Gâchis !

3.Posté par idress le 04/09/2019 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@jean pierre


Vous avez raison. Le syndicats ne souhaitaient plus desservir un autre aeroport qu'Alger depuis l'affaire de l' AIRBUS pris en otage en 1994. Mais, en terme aerien, la nature a horreur du vide. Soit AIRFRANCE reprendra les liaisons vers Bejaia Oran & Tlemcen, soit un autre transporteur.

4.Posté par JEAN PIERRE le 04/09/2019 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui tout à fait,aigle azur dessert toutes les villes d'Algèrie et font le plein dans les avions pourquoi ont ils voulu servir d'autres destinations!!!celà ne m'étonnerait pas qu'air france reprenne aigle azur mais je pense plutôt avec sa filiale transavia à partir d'ORLY mais il faut faire vite comme vous dites la nature a horreur du vide et laisser le monopole des destinations en Algérie que vous indiquez à air Algérie celà risque de faire des billets hors de prix!!!

5.Posté par JEAN PIERRE le 04/09/2019 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le pdg qui a donné sa démission ce matin devrait être condamné c'est lui qui a mis aigle azur dans cette situation,en voulant créer des lignes partout alors que les lignes étaient sur presque exclusivement sur l'Algèrie grosse erreur de gestion de sa part!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips