TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Brexit ? La Joconde se marre !

L'édito de Dominique Gobert



Partiront ? Partiront pas ? Les grands-bretons deviennent tellement ridicules que c’en est presque risible, si ce n’était, pour l’Européen convaincu que je suis, profondément navrant. Quant à l’Europe, du moins ses instances dirigeantes, c’est aussi d’un grotesque achevé !


Rédigé par le Mercredi 1 Mai 2019

La case de l’Oncle Dom : Brexit ? La Joconde se marre ! - Crédit photo : Depositphotos @vitormarigo
La case de l’Oncle Dom : Brexit ? La Joconde se marre ! - Crédit photo : Depositphotos @vitormarigo
Ça, c’était pour vous mettre dans l’ambiance après ce 1er mai et sa fête du travail qui tourne, en France, au grand foutoir. Mais là n’est pas le sujet, juste un digression de bon aloi…

Ce Brexit est déjà un véritable foutoir, mais faut dire quand même que nos grands-bretons voisins iliens ne manquent quand même pas d’air.

Non seulement ils ont brûlé Jeanne d’Arc (dont les historiens n’ont jamais pu dévoiler l’état mental, mais bon, on ne brûle pas les gens, surtout des jeunes filles, comme ça), ils viennent s’installer dans nos belles régions de France, ils boivent nos meilleurs crus avec du bœuf bouilli à la sauce menthe, ils veulent quitter l’Europe à la cloche de bois et, comble du comble, ils nous vexent, non seulement nous la France, mais l’Europe entière.

C’est un sondage, mené à l’initiative d’easyJet qui le révèle : sur 2000 personnes (passagers ?) sondés, 86% d’entre eux considèrent que la Joconde, chef d’œuvre peindu par Léonard de Vinci (que, perso, je trouve bien mais un peu cher) est (et je cite) « une véritable déception ».

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
C’est pas fini, la Tour Eiffel n’arrive pas très loin en tête de ce classement. Tiens, j’entends aussi des copains belges qui rigolent.

Ben, les aminches, rengainez vos sourires sarcastiques : le Manneken Pis, ce petit bonhomme de Bruxelles est rejeté par 80% des voyageurs grands (ou petits) bretons, accompagné d’ailleurs par la Petite Sirène de Copenhague et cette merveilleuse fontaine de Trevi à Rome.

Bon, restons calme : les sondages, comme vous le diront tous les hommes et femmes politiques n’ont bien évidemment que la valeur qu’on leur attribue… C’est comme certaines études sondages qui vous prouvent que les vacanciers préfèrent voyager vers le soleil, qu’ils n’aiment pas la pluie…

N’empêche que tout ceci commence sérieusement à devenir préoccupant, particulièrement pour le tourisme en Europe.

Helmut Gschwentner, président de Travel Europe me le confiait récemment, les Anglais, malgré le fait qu’ils soient anglais (personne n’est parfait), qu’ils boivent de la bière tiède et du bœuf bouilli accompagné de sauce à la menthe, voyagent beaucoup en Europe.

Et, contrairement à nos habitudes plus méditerranéennes, réservent très longtemps à l’avance… sauf depuis ces quelques semaines, puisque personne ne sait trop encore comment cette sortie à la Feydeau va se dérouler… ou pas !

Le plus à craindre, qui semble bien se profiler à moins que Bruxelles ne cède encore aux Britanniques, serait une sortie « sèche », c’est-à-dire sans accord.

Certes, les Britains ne viendront plus voir la Joconde (qui s’en tape d’ailleurs comme de son sourire éternel), mais quand même !

Si j’en juge par cette étude menée par le cabinet Euromonitor je cite, « les tarifs vont augmenter, que ce soit pour les flux entrants ou sortants, les barrières administratives vont s’élargir, et il y aura un impact certain sur la chaîne du voyage, des retards, de longues files d’attente pour les contrôles d’identité… »,

Sans oublier bien sûr les conséquences économiques pour nos voyagistes ou agents de voyages, dont les pertes financières se chiffreraient, selon cette étude à 500 millions de dollars dans les prochaines années.

En tout cas, pour la Joconde, ce sera surement un soulagement, maintenant qu’elle sait que les Anglais la trouvent « décevante » : elle n’aura plus à sourire niaisement devant ces hordes de touristes qui ne l’aiment pas.

Et, quand on n’aime plus, il n’y a d’autre choix que de partir. Quand on est élégant, on part les mains dans les poches, mais ça, c’est un autre débat !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1114 fois

Notez



1.Posté par Denis le 02/05/2019 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Non seulement ils ont brûlé Jeanne d’Arc (dont les historiens n’ont jamais pu dévoiler l’état mental, mais bon, on ne brûle pas les gens, surtout des jeunes filles, comme ça), ils viennent s’installer dans nos belles régions de France, ils boivent nos meilleurs crus avec du bœuf bouilli à la sauce menthe, ils veulent quitter l’Europe à la cloche de bois et, comble du comble, ils nous vexent, non seulement nous la France, mais l’Europe entière."

Vraiment ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips