TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Corsair... Out of Africa !

L'édito de Dominique Gobert



C’est plié, Corsair, petit à petit, fait un bond en arrière depuis l’Afrique. Chassée, fort peu élégamment de sa ligne reliant Dakar à Paris, la liaison Bamako-Paris sera définitivement fermée au 15 septembre prochain…


Rédigé par le Mardi 23 Juillet 2019

Corsair ne desservira plus Bamako, le dernier vol sera opéré le 15 septembre 2019 - DR
Corsair ne desservira plus Bamako, le dernier vol sera opéré le 15 septembre 2019 - DR
Les nouveaux actionnaires de Corsair ont tranché : pas question d’opérer des lignes où la compagnie ne peut donner la pleine mesure de ses nouvelles ambitions, proposer des fréquences quasi-quotidiennes et faire valoir son positionnement « tri-classes ».

L’annonce est tombée, un peu brutalement, mardi 23 juillet 2019 auprès des voyagistes et agences de voyages : le dernier vol entre Bamako et Paris Orly aura lieu le 15 septembre prochain.

Dommage, diront certains ?

Pas vraiment, d’autant que la desserte de l’Afrique de l’Ouest reste (et restera ?) « chasse gardée » pour Air France, laquelle avait déjà vu d’un très mauvais œil l'arrivée de Corsair entre le Sénégal et la France.

Avec un certain succès, do, d'ailleurs. Je ne suis pas absolument certain que la nouvelle compagnie sénégalaise, au cœur encore un peu fragile, fera mieux...

En même temps, il est certain que Corsair n’aura pas vraiment fait le bon choix en choisissant le Mali afin d’assurer une certaine « pérennité » sur sa liaison avec Abidjan, effectuée via Bamako.

D’une part, la situation politique est loin d’être simple et d'autre part la liaison perturbe la ligne vers Abidjan. Les équipages ne peuvent pas dormir à Bamako et surtout, son alliée potentielle, Aigle Azur, n’est pas franchement en grande forme.

D’ailleurs, si j’ai tout bien compris, Aigle Azur aurait découvert l’arrêt de la liaison par Corsair grâce à nos informations du moins c'est ce qu'ils nous ont dit, Pascal de Izaguirre les ayant prévenu depuis belles lurettes.

Et si j’ai toujours bien tout compris, Aigle Azur entend poursuivre la route entre Bamako et Paris à raison de 3 ou 4 rotations par semaine.

On remarquera le peu de précisions de la part de cette compagnie qui communique de moins en moins et qui n'est pas au mieux de sa forme, et c'est un euphémisme.

N’a-t-elle pas ramené ses liaisons vers Milan et Berlin de 3 vols par jour à 3 vols par semaine ? Et qu’en est-il de ses prétentions vers la Chine ? Quant à l’Amérique du Sud, c'est aussi l'inconnue.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Pour Corsair finalement, et si l’on regarde objectivement la situation, c’est une bonne nouvelle qui montre indéniablement que les nouveaux actionnaires, vraisemblablement avant de la rendre « bankable » sur le marché, veulent asseoir l’attractivité des routes nouvellement ouvertes, notamment vers le Canada et Miami.

Tout en poursuivant une installation plus que conséquente vers l’Île Maurice et, peut-être grâce à ses nouvelles classes haut de gamme, remporter la mise sur les destinations plus « loisirs ».

Après tout, alors que toutes les compagnies loisirs « long-courrier » misent sur le low cost, pourquoi ne pas aussi proposer un produit un peu plus élaboré à des tarifs modérés ?

C’est pas totalement idiot, à condition bien sûr, de pouvoir assumer des tarifs moindres tout en remplissant à bloc !

C’est, je crois, ce que veut entreprendre Corsair qui dispose d’un excellent produit, dans toutes ses classes de réservation.

Reste simplement à savoir si le marché lui permettra cette audace…

Mais comme disait Danton, « de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 3668 fois

Notez



1.Posté par Serge13 le 24/07/2019 04:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Vous parlez d'AIGLE AZUR qui ne serait pas en grande forme.
Et bien aussi bizarre que cela parait, elle a ouvert plusieurs lignes au départ de Marseille qui rencontrent un joli succès. Déjà, elle vole sur Dakar, puis elle a rajouté Beyrouth et enfin Moscou DME.
En aucun cas, elle ne parle de fermer quoi que ce soit.
Elle a rajouté un A320 sur le tarmac et se laisse tentée à investir.
Certes il n'y a rien de comparable avec ce que vous disiez, mais, je suis convaincu qu'elle reste sur des segments qui lui rapportent, comme le fait aussi AF.
ZI remplacera Corsair sur BKO et tout le monde sera content.
Quant à l'excellent produit de Corsair, je vous l'ai déjà dit, vous en faites un peu trop.
Merci Monsieur Gobert et bonne journée.

2.Posté par redbar le 24/07/2019 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vos commentaires sur Aigle Azur ne sont pas infondés. Cette compagnie est passée sous le contrôle du chinois HNA, (même si officiellement elle n’en détient que 49%, le solde est porté par des partenaires d’HNA tel que David Neeleman, (AZUL). Or la Chine et HNA sont en perte de croissance, pour le pas dire en difficulté. De là à ce que HNA lâche la balle il n’y a pas loin. A Corsair d’en profiter si l’occasion se présente.

3.Posté par le zé le 24/07/2019 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Serge 13 : Aigle azur a "retiré" un avion A320 de la flotte pour la haute saison ( bizarre), suspendu le Marseille Dakar dont vous parlez et a arrêté la Chine malgré la présence de HNA.
Quant à Corsair, elle va être en mutation vu les événements récents, en espérant qu'elle s'en sorte le mieux possible !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips