TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Empreinte risque de laisser des traces chez les salariés...

L'édito de Dominique Gobert



Rentrée mouvementée. Dans le transport aérien, c’est la tourmente. Chez les voyagistes, ça bouge aussi, avec quand même quelques incongruités que l’on peine à déchiffrer. Et c’est loin d’être fini…


Rédigé par le Mardi 10 Septembre 2019

Pourquoi ne pas avoir vendu une entreprise qui, si j’en crois tout de même les bons avis, fonctionnait et donnait des résultats satisfaisants ? - Photo LM
Pourquoi ne pas avoir vendu une entreprise qui, si j’en crois tout de même les bons avis, fonctionnait et donnait des résultats satisfaisants ? - Photo LM
C’est avec une étrange surprise que nous avons appris que l’un des « gros » distributeurs technologiques, généralement habitué à proposer ses services aux tour-opérateurs, histoire de les mettre en bonne place dans ses outils de distribution, avait trouvé plus simple de racheter un tour-opérateur, afin de « lui proposer ses services » et d’en faire un… client !

Lire : Lyon : "Quartier Libre" passe dans le giron de Resaneo (Groupe Penguin World)

Privilégié, ou pas, telle est la question. Bon, après tout, ce que j’en dis… Faut croire que Quartier Libre, le TO en question préférait cette solution et que pour le Groupe Penguin World, c’était une solution pour alimenter sa clientèle…

Tiens, ça me ferait sourire si, un exemple au hasard, Orchestra rachetait un voyagiste… et là, je ne citerai personne, mais bon !

Autre surprise de cette semaine qui débute, l’annonce de cette future « cessation d’activité » de ce voyagiste, Empreinte, dont l’actionnaire principal ne veut plus !

Ben, j’avoue là-aussi ma surprise...

Voilà un tour-opérateur, reconnu sur le marché, qui, apparemment n’a pas de casseroles aux fesses, qui propose de bons produits, à des tarifs tout à fait conformes aux prix du marché et qui « tourne bien ».

Bon, j’ai lu chez un de mes confrères, mais sans doute est-ce une erreur que « l’activité a reculé de 27% en 2018 », suivi, quatre lignes plus bas de cette phrase qui me laisse pantois et que je cite « en 2018 Empreinte a réalisé un chiffre d’affaires de 13,1 millions d’euros, en hausse de 27% ».

Alors, hausse ou recul, telle est la question…

A moins que ce ne soient de sombres histoires, venues de Corse où il fait bon vivre, certes, mais pas toujours faire des affaires, mais bon, restons calme.

Cependant, pourquoi « cesser une activité », même si comme le signale Gilles Dellamonica « La santé financière d’Empreinte n’est pas en cause, il s’agit d’une décision strictement personnelle » et que les fournisseurs d’Empreinte seront payés, les salariés bénéficieront aussi de tous leurs droits (indemnités de licenciement, préavis, congés payés…

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Pourquoi ne pas avoir vendu une entreprise qui, si j’en crois tout de même les bons avis, fonctionnait et donnait des résultats satisfaisants ?

Comment, je n’entends pas très bien, c’est vrai que je prend un peu d’âge (c’est mon anniversaire ce jour) ?

Les acheteurs potentiels n’en offraient pas assez cher ? Roooh. J’ose espérer que, quand même ils en offraient de quoi vous laisser vivre pour un long bout de temps, non ?

Cesser une activité, sans vouloir transmettre, c’est aussi cesser une activité vitale pour les salariés de cette équipe, ceux qui, j’en suis persuadés, ont crû à l’entreprise, ont placé leurs espoirs dans leur travail et dans la confiance qu’ils accordaient à leurs patrons et qui ont fait de la boite ce qu’elle est devenue….

Encore heureux d’annoncer que « toutes les indemnités seront payées » !

Mais il est vrai que les considérations humaines, finalement, ça devient désuet...

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 2279 fois

Notez



1.Posté par elandry le 11/09/2019 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ton acide mais esprit agile

2.Posté par Enrico Lai Lai le 11/09/2019 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'achèèète !!!

3.Posté par El Chapito le 12/09/2019 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour (presque) copier mon voisin du dessus, je dirais "ton acide mais esprit [fr]agile".

Dommage que l'esprit d'initiative ou les choix difficiles pour raisons personnelles soient ainsi mis au pilori par un homme, donneur de leçons attitré, qui sans chercher à se renseigner se complaît à dézinguer.
Depuis quelques temps on en oublie presque le Dom "Tonton Flingueur" tant le Dom récent est plus "Oncle Picsou" - se regardant le nombril avec une photo de lui par édito (utilité de l'illustration ?) et ne cherchant jamais à comprendre, ou tout du moins à se renseigner, sur ce qu'il écrit.

Mais il est vrai que le travail préalable d'éditorialiste, finalement, ça devient désuet...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips